Comment éviter la contamination du lait maternel par les polluants

amour-1842072_1920

Bonjour à toutes et tous,

Comme promis dans l’article « La contamination du lait maternel par les polluants: vérité ou intox?« , nous allons à présent passer en revue toutes les solutions pratiques qui permettent de réduire au maximum ces risques de contamination.

Je vous précise tout de même qu’il est impossible d’éviter totalement toute trace de polluants dans votre lait étant donné que des milliers de molécules indésirables sont  dispersées dans l’air, la terre et l’eau qui nous entourent.

Heureusement, il est tout à fait possible -et même recommandé- de tout faire pour réduire leur présence lors des tétées. Voici donc la marche à suivre pour que votre lait soit le plus sain possible.

Vous avez découvert dans  l’article précédent que les molécules polluantes dans le lait transitaient par l’organisme de la maman.

Par conséquent, il faudra éviter d’absorber trop de polluants durant toute la période où vous donnez le sein.

Si vous le pouvez, prenez déjà des précautions avant et pendant la grossesse étant donné qu’un pourcentage  des polluants que vous ingérez est d’abord stocké dans vos tissus adipeux et osseux avant d’être excrété dans votre lait.

Pour restreindre la pollution de votre lait, vous devrez faire attention à:

  • ce que vous mangez et buvez
  • ce que vous mettez sur votre peau
  • ce que vous respirez

Pourquoi est-il important que le lait donné à Bébé ne soit pas pollué ?

La première raison, c’est que ces molécules sont toxiques pour ses organes vitaux, allergisantes, parfois cancérigènes et/ou reprotoxiques. Certaines d’entre elles sont classées perturbateurs endocriniens et peuvent être à l’origine de troubles du développement.

La seconde raison, c’est que l’organisme d’un nourrisson est beaucoup plus sensible aux substances nocives que celui d’un adulte.

La vulnérabilité d’un nourrisson est due aux facteurs suivants:

le rapport  « doses de polluants/poids du corps » est beaucoup plus élevé pour un bébé que pour un adulte

le foie d’un nourrisson produit beaucoup moins d’enzymes de détoxification que le foie d’un adulte

le système digestif d’un bébé risque d’être altéré par les pesticides ingérés au cours de la tétée: ceux-ci modifient sa flore intestinale, augmentent la perméabilité de son intestin et permettent le passage de bactéries « transloquées » depuis sa muqueuse intestinale jusqu’à des organes habituellement stériles. Références Thèse Joly Condette 2014

Choisir une alimentation de qualité en période d’allaitement

 

harvest-14417_640
Alimentation de qualité et gourmande

Dans un communiqué  de mai 2015, la Fédération Internationale des Gynécologues-Obstétriciens  recommande aux femmes enceintes et allaitantes de prendre des précautions vis-à-vis des aliments et boissons qu’elles consomment.

Extrait du Communiqué de la FIGO/ Mai 2015: favoriser des fruits et légumes frais sans pesticides pour les femmes allaitantes…

Consommer des aliments plus sains

En période d’allaitement, il est important que la maman consomme en priorité des aliments issus de l’Agriculture Biologique certifiée.

Le label le plus exigeant sur l’exclusion des polluants est « Nature et Progrès », ensuite arrive  « Demeter Biodynamie » puis le label « Agriculture biologique de l’Union Européenne« .

Si vous souhaitez plus de précisions sur ces labels, lisez l’article Alimentation biologique: les meilleurs labels.

Consommer des aliments issus de la filière biologique vous permet d’éviter une grande partie des pesticides, des métaux lourds et des conservateurs de synthèse.

Les farines animales n’étant pas autorisées dans les rations alimentaires des animaux d’élevages biologiques, leur viande contient donc moins de dioxines et de PCB.

Il faut en tenir compte si vous consommez régulièrement des viandes grasses, des produits dérivés du lait de vache et des œufs car ces denrées sont reconnues comme étant  des « bio-concentrateurs » de ces polluants.

Soyez prudents également si vous souhaitez consommer des produits de la mer ou des rivières.

sushi-1858696_1920
Un concentré de dioxines, de PCB, de mercure, plomb et cadmium…

Les poissons gras, les crustacés et les coquillages contiennent de grandes quantités de polluants préoccupants, sauf ceux qui sont issus d’élevages biologiques certifiés.

Les milieux marins et les rivières charrient de très nombreux polluants toxiques et toutes les espèces animales qui y vivent sont contaminées. Les coquillages qui filtrent des quantités importantes d’eau de mer  retiennent tous les polluants présents dans les eaux: dioxines, PCB, pesticides, métaux lourds, composés perfluorés, ….

Si vous souhaitez consommer des poissons, des coquillages ou des crustacés durant la période de l’allaitement, choisissez uniquement ceux qui  proviennent d’élevages biologiques.

Sélectionner une eau de boisson de qualité

Du point de vue « polluants », il existe de grosses différences de qualité entre l’eau du robinet et les eaux en bouteille.

L’eau qui arrive à votre robinet provient des nappes phréatiques du sous-sol et des eaux de surface. Au passage, elle s’est donc chargée de tous les polluants dispersés dans l’air et dans les sols: pesticides, nitrates, dioxines, furanes, métaux lourds, hydrocarbures, phtalates, retardateurs de flamme bromés, …

Vous pouvez rajouter à cette liste les résidus de médicaments que les usines de retraitement ne réussissent pas à éliminer: hormones contraceptives, anti-dépresseurs, chimiothérapie, anti-inflammatoires, antibiotiques, produits de contraste radio-opaques.

architecture-1645028_1920
Retraitement des eaux pour la distribution au robinet

Pour obtenir une eau  « potable », plusieurs traitements filtrants et désinfectants à base de chlore, d’alumine, d’orthophosphates, etc..sont appliqués à l’eau avant qu’elle ne parvienne jusqu’au robinet.

Ces traitements  donnent naissance à plus de 600 résidus différents présents dans l’eau du robinet, dont des Trihalométhanes (THM), molécules classées « possiblement cancérigènes ».

L’eau du robinet est soumise à des contrôles bactériologiques et physico-chimiques obligatoires. Toutefois, la fréquence des contrôles de qualité sur un réseau d’adduction varie du simple au double selon l’importance du nombre de foyers alimentés par ce réseau.

Il faut savoir également que la présence en excès de certains polluants n’implique pas automatiquement l’arrêt de la distribution de cette eau au robinet du consommateur!

Des dérogations pour des eaux non-conformes sont accordées régulièrement aux producteurs-distributeurs. Ces derniers bénéficient ensuite d’un délai de trois ans renouvelables pour prendre les mesures de correction qui s’imposent. En attendant, c’est cette eau polluée que vous buvez…

Pour éviter de consommer une eau polluée susceptible de contaminer votre lait, choisissez de boire des eaux de source embouteillées et qui portent la mention  « Convient pour la préparation des repas des nourrissons ».

Choisir une eau de source portant la mention « Convient pour l’alimentation des nourrissons »

Les eaux de source ne contiennent pas de résidus de traitements désinfectants car ces traitements sont interdits pour les eaux embouteillées.

Elles sont soumises à des contrôles bactériologiques et physico-chimiques réguliers et fréquents.Si l’ analyse d’un prélèvement révèle qu’un polluant (germe ou substance chimique) est présent ou que son taux dépasse le seuil autorisé par la loi, l’embouteillage et la distribution de l’eau sont immédiatement suspendus.

La reprise de l’exploitation de la source n’est autorisée que si l’eau en question a retrouvé ses qualités sanitaires, contrairement à ce qui est permis pour l’eau du robinet.

 

Utilisez des ustensiles de cuisine qui ne contaminent pas vos aliments

 

En cuisine, trois matériaux doivent être éliminés car ils sont susceptibles de contaminer vos aliments: l’aluminium, les revêtements anti-adhésifs et les plastiques.

L’aluminium: n’utilisez ni casseroles ni couverts en aluminium car ce métal a des effets neurotoxiques. Cuisinez avec des casseroles en acier 18/10 ou en fonte d’acier et des ustensiles en acier ou en bois à condition que ce bois ne soit pas verni .

leek-640530_1920

Les revêtements anti-adhésifs: ils tapissent les fonds de certaines casseroles et peuvent relâcher des composés perfluorés -perturbateurs endocriniens– dans les aliments cuisinés. Ne vous servez pas de casseroles ou poêles anti-adhésives durant la période où vous allaitez votre enfant.

Les plastiques: évitez de vous servir de vaisselle en plastique car elle est susceptible de laisser migrer des phtalates et des métaux lourds dans vos aliments. Ne stockez pas de nourriture dans des récipients en plastique, en particulier si ces aliments sont liquides, chauds, gras ou acides. Choisissez à la place des récipients en verre, en céramique ou en acier 18/10.

 

Faites le tri dans vos produits d’hygiène et de beauté

 

Bébé Brune
Une beauté naturelle et sans risques chimiques

Les cosmétiques classiques contiennent de nombreuses substances toxiques susceptibles de traverser votre peau et de se retrouver dans votre organisme puis dans votre lait. Cf. l’article sur Les ingrédients toxiques dans les produits d’hygiène et de cosmétique

Les principales substances qui risquent de polluer votre lait sont:

le triclosan: c’est un biocide qui entre dans la formulation de certains dentifrices, gels nettoyants des mains et déodorants.

les muscs de synthèse: ce sont des molécules odorantes intégrées dans la formulation de nombreux parfums, déodorants, savons, gels de douche, shampooings, lingettes, crèmes protectrices et produits de maquillage.

les phtalates: il s’agit de plastifiants présents dans certains vernis à ongles

les filtres ultra-violets de synthèse : ils sont présents dans les protections solaires, les crèmes visage et corps, les sticks à lèvres, les gels de douche et le maquillage.

La manière la plus simple d’éviter ces molécules, c’est de choisir des produits de soins bio-certifiés portant la mention Nature et Progrès, Cosmébio BIO, BDIH ou Natrue 3 étoiles.

Si vous souhaitez plus de précisions sur les cosmétiques biologiques, lisez l’article  Hygiène et cosmétique pour Maman et Bébé

Pour vous aider à repérer ces produits, voici quelques marques qui répondent aux critères de ces labels:

Dentifrices sans triclosan: Pur Aloé, Cosmo Natural et IBBEO

Dentifrice Pur Aloé certifié Cosmébio BIO

 

Déodorants sans triclosan ni muscs de synthèse : Acorelle (stick déodorant sans parfum),  Exyma de Ballot-Flurin (sans alcool, ni parfum, ni huile essentielle), Melvita.

Déodorant Melvita certifié Cosmébio BIO

 

Hygiène sans filtres UV, muscs de synthèse, triclosan: gels lavants et shampooings des Laboratoires Gravier, Saponaire, Les Anes d’Autan, Centifolia

Maquillage sans filtres UV, muscs de synthèse: Dr Haushka, Couleur Caramel, Lakhsmi, Zao

Parfums sans muscs de synthèse: eaux florales de chez Aroma’plantes, Florame, Ladrôme, Melvita

Eau florale Ladrôme cerifiée Cosmébio BIO

 

Protection solaire sans filtres UV de synthèse: IBBEO,Hélios, Laboratoires de Biarritz

Soins des seins sans substances nocives, pour éviter les crevasses et rougeurs: huile végétale biologique de germe de blé, d’avocat ou d’amandes douces

Coussinets d’allaitement sans pesticides: les jetables de Douce Nature et Masmi ou des coussinets lavables en coton biologique certifié.

Par mesure de précaution, évitez les huiles essentielles à concentration élevée dans les déodorants et parfums car elles peuvent avoir des effets perturbants sur l’organisme d’un tout-petit.

Les gels nettoyants pour les mains sont  à utiliser le moins souvent possible

 

 Des produits d’entretien qui ne polluent pas le lait maternel

 

clean-571679_1920
Production de micro-gouttelettes ou dispersion des molécules dans l’air ambiant

Les produits d’entretien peuvent contaminer votre lait si vous respirez ou inhalez les micro-gouttelettes de molécules toxiques qui peuvent être présentes dans ces produits: biocides, parfums (muscs de synthèse), solvants pétrochimiques,..

Si vous ne voulez pas absorber de molécules nocives, quelques précautions s’imposent:

  • Évitez de vous servir de sprays, d’aérosols et de pulvérisateurs. Si vous avez acheté un produit en spray, enlevez le système de pulvérisation et versez le produit directement sur votre éponge.
  • Choisissez des nettoyants (détergents, lessives et adoucissants) écolabellisés « Nature et Progrès » ou « Ecodétergent à base d’ingrédients BIO d’Ecocert ».

Voici une liste de fabricants qui répondent à ces critères: Lérutan, Sanybio, Harmonie Verte, La Droguerie Ecologique d’Ecodis, Ecoclair, Ecodoo, L’Artisan Savonnier, Etamine du Lys,..

Désinfectant Lérutan certifié Nature et Progrès: à utiliser après avoir ôté la gâchette du spray
Lessive L’Artisan Savonnier: écodétergent BIO sans muscs de synthèse
  • Pas de désodorisants d’atmosphère (bougies, aérosols, encens): contentez-vous d’aérer tout simplement.
  • Pas de traitements Scotchgard, anti-tâches ou imperméabilisants car ils contiennent des dérivés perfluorés.
  • Ne respirez aucun des solvants suivants pendant toute la période où vous allaitez: le trichloréthylène, le White-Spirit, l’ acétone, l’essence de térébenthine, le pétrole, l’essence A,…
  • Les insecticides d’intérieur classiques et ceux destinés au traitement des animaux de compagnie (chien et chat) peuvent contaminer votre lait puisqu’ils sont formulés à base de pesticides de synthèse. Au cas où  un traitement serait indispensable (infestation des animaux ou présence d’insectes indésirables), choisissez un insecticide le moins toxique possible et faites-le appliquer si possible par une autre personne. Pas de traitements en spray ni de fumigations qui polluent l’air ambiant mais des rubans adhésifs, des moustiquaires, des appâts et des poudres.

Voici quelques marques de produits insecticides qui répondent à ces critères…

Insecticides pour l’intérieur (anti-mouches, moustiques, fourmis, punaises,puces, ..): Bambule poudre, Terre de Diatomée, bandes adhésives Etamine du Lys, Aries, Ecocoil.

Insecticide naturel Aries: Terre de Diatomée
Set de six pièges à insectes Aries
Spirales anti-moustiques Ecocoil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Insecticides pour les chiens et les chats (anti-tiques et anti- puces): colliers, pipettes et shampooings Anibiolys, Anibio, Penntybio.

Pipettes antiparasitaires Anibiolys
Collier antiparasitaire Anibiolys

Les autres précautions à prendre durant l’allaitement

Si vous tenez compte des conseils donnés et que vous adoptez des aliments, des produits de beauté et des nettoyants ménagers plus sains, vous diminuez à coup sûr la pollution de votre lait par des substances nocives pour Bébé.

Pour compléter ce que vous venez de lire, voici les dernières recommandations importantes:

  • Ne respirez pas la fumée de cigarette, ni celle d’un barbecue ou d’un feu de jardin
  • Évitez de séjourner dans une pièce où sont en cours des travaux nécessitant l’usage de solvants (collage de revêtements de sols et murs, application de peintures ou d’enduits).
  • Si votre habitation est située à côté de grandes cultures (vignes, vergers, cultures céréalières ou maraîchères),renseignez-vous auprès des agriculteurs pour connaître les dates prévues des épandages chimiques. Il est impératif de ne pas respirer les produits pesticides qui sont dispersés ces jours-là autour de votre habitat.
  • S’il est nécessaire que vous receviez des soins dentaires durant la période de l’allaitement, veillez à ce que votre dentiste n’utilise ni plomb, ni mercure, ni Bisphénol A pour réaliser vos amalgames. Privilégiez les inlays et onlays en céramique.
  • Ne prenez pas de médicaments sans un avis médical

Et voilà, il ne vous reste plus qu’à mettre en œuvre du mieux que vous pouvez tous les conseils donnés afin de donner à votre bébé le « must » des laits maternels.

Comme je l’ai écrit au début de cet article, il est absolument impossible d’éviter tous les polluants mais si vous parvenez à suivre au moins une partie des consignes données, considérez que vous avez déjà commencé à protéger la santé de votre bébé.

N’hésitez pas à me contacter si vous souhaitez plus de précisions ou si vous rencontrez des difficultés pour vous procurer certains produits écolabellisés.

En attendant, je vous souhaite un bel allaitement en toute sérénité.

A très bientôt pour le prochain nouvel article: »Tout savoir sur les laits en poudre maternisés« .

Publicités

18 commentaires sur “Comment éviter la contamination du lait maternel par les polluants

  1. […] Dans l’article précédent, vous avez découvert quelles précautions il fallait prendre -avant et pendant l’allaitement- pour éviter de contaminer votre lait avec des polluants. Pour compléter cette information, je vous propose ici de jeter un coup d’œil sur la composition des laits en poudre destinés aux nourrissons de 0 à 6 mois. Le lait maternel est naturellement l’aliment le plus adapté aux besoins d’un bébé. Toutefois, selon vos souhaits et vos possibilités, vous serez peut-être amenée à nourrir votre enfant avec  des biberons de lait en poudre, en complément ou en remplacement total de l’allaitement maternel. Si c’est le cas, il vous faudra faire un choix parmi les dizaines de produits disponibles en grandes surfaces et en pharmacie. Si on se fie au marketing, ces laits sont dotés de qualités nutritionnelles spécifiques:   « anti-régurgitations », « anti-coliques », « enrichis en oméga 3, en prébiotiques, en probiotiques »,  « améliorent le transit », « renforcent le système immunitaire », etc.. L’idéal serait donc un lait qui réunisse toutes ces qualités: tant qu’à faire, autant donner le meilleur à Bébé ! En réalité, la composition de ces laits  varie  peu puisqu’ils doivent tous respecter les normes fixées par la Directive 2006/141/CE.  Dans la suite de cet article, découvrez les secrets de la fabrication de ces laits! En prime également, les clés qui vous permettront de choisir si besoin un lait spécifique pour aider Bébé à résoudre ses petits problèmes digestifs. […]

    J'aime

  2. Bonjour

    Pour le dentifrice vous indiquez trois produits, toutefois les 3 contiennent des huiles essentielles ce qui n est pas recommandé pendant l allaitement . J ai cherché sans succès, j utilise donc à ce jour le seul que j ai trouvé sans huile essentielle mais destiné aux enfants : DENTIFRICE BIO DRAGON DENTS.
    Auriez vous connaissance d un dentifrice pour adulte sans HE
    Merci

    J'aime

    • Bonjour Virginie,
      Alors oui, la plupart des dentifrices bio contiennent un pourcentage d’huiles essentielles de menthe, de citron, de romarin, etc…Si vous voulez éviter les huiles essentiellles, il faut se rabattre sur certains dentifrices pour enfants tels que celui que vous citez ou encore ceux de la marque Planet Kid ou encore le dentifrice Bambino à la fraise des bois des Laboratoires Gravier. Il existe un dentifrice pour adultes sans HE vendu sur internet sous l’appellation « Dentifrice neutre sans huiles essentielles » et qui est certifié Cosmébio BIO mais il est assez coûteux. Ca peut quand même être une solution si c’est destiné à une utilisation sur une période restreinte. A part ça, vous pouvez également utiliser de la pâte d’argile blanche surfine en tube pour vous brosser les dents.
      Pour répondre à vos questions précédentes concernant l’huile de teck, si vous avez senti des odeurs, c’est probablement que le produit contient des solvants volatils dérivés de la pétrochimie (white spirit, hydrocarbures,..). Il est vrai que ce n’est pas du tout recommandé de respirer ces émanations. Pour votre linge, le mieux est de bien le laver en utilisant une dose assez importante de lessive qui « déshuilera » les petits dépôts éventuels sur le linge. Pour ce qui est du lait maternel, étant donné que vous n’avez été en contact que ponctuellement et pas sur une longue période, il n’y a pas d’impact notable. Pour le lit que vous aérez, laissez-le s’aérer le temps prévu, passez une lavette avec un peu de savon ou de dégraissant vaisselle sur les bois du lit et rincez, ça suffira. Quand vous avez un doute au sujet d’un produit d’entretien ou de bricolage, consultez sa Fiche des Données de Sécurité (FDS) disponible sur internet. Cette fiche vous liste les substances toxiques contenues éventuellement dans le produit ainsi que leurs effets possibles. C’est vrai que tout le monde n’a pas la même sensibilité au sujet des risques sanitaires et que parfois la lecture d’une FDS permet de prendre conscience de la présence invisible mais réelle de ces molécules nocives dans des produits que les industriels veulent faire passer pour anodins.

      J'aime

    • Bonjour Virginie,
      Vous pouvez utiliser une poêle en tôle d’acier ou en acier inoxydable 18/10. Je vous cite quelques marques qui en proposent: De Buyer, Skeppshult, Baumstal, Lagostina,..
      La façon de cuisiner avec ces poêles est un peu différente de celle à laquelle on est habitué avec les anti-adhésives. Lisez bien les recommandations de cuisson et d’entretien qui se rapportent à ces ustensiles (première utilisation, « culottage », nettoyage, …).

      J'aime

  3. Bonjour Andree,
    Une amie m’a conseillée la Crème HPA® Lanoline Lansinoh® pour éviter les crevasses lors de l’allaitement. Est-ce vraiment sans risque pour le bébé comme le prétend le fabricant? Sinon, pouvez-vous me conseiller un produit équivalent sans danger? merci

    J'aime

    • Bonjour Laetitia,
      Cette crème est composée de 100% de lanoline modifiée, d’après la description sur internet.
      La lanoline modifiée est une cire qui provient des glandes sébacées des moutons. Elle protège la laine et la peau des moutons.
      La lanoline est récupérée à partir de la laine de tonte qui est lavée avec des détersifs et solvants divers.
      Dans le cas de la crème Lansinoh, le fabricant dit utiliser une lanoline très pure de qualité médicale qu’il obtient par des procédés de raffinage qui ne sont pas décrits. La crème Lansinoh contrairement à la lanoline « brute » est sans odeur et de couleur claire. Il s’agit donc d’une cire purifiée, désodorisée et décolorée. D’après le fabricant, elle contiendrait très peu de résidus de pesticides et d’agents lavants (tensio-actifs). Il m’est difficile de dire quelles sont les qualités de cette crème étant donné qu’ils ne révèlent pas leurs procédés de fabrication, comme le raffinage, la décoloration et la désodorisation à l’aide d’absorbants à haute performance. La lanoline est reconnue depuis longtemps comme ayant des propriétés émollientes qui favorisent la cicatrisation. Dans le cas de Lansinoh, les laboratoires qui la commercialisent sont américains et font partie d’un grand groupe international « Pigeon Corporation » établi au Japon. Il n’y a pas de certification biologique, peut-être une certification USP qui correspond aux normes américaines pour les produits pharmaceutiques.
      En bref, difficile de répondre en ce qui concerne la composition exacte de cette crème de soins.
      Pour protéger sans danger vos seins pendant l’allaitement, vous pouvez utiliser une huile végétale uniquement biologique parmi les suivantes: huile d’amandes douces, huile d’olive et huile de tournesol. Elles ne présentent aucun risque ni pour vous, ni pour bébé.

      J'aime

  4. Bonjour Andree,
    Je vous remercie pour votre recherche approfondie sur la crème Lansinoh. Je vais donc plutôt m’orienter vers une huile végétale bio. Pouvez-vous me dire ce que vous pensez de celle-ci?
    https://vanessences.fr/les-soins-specifiques-en-massage-huiles-essentielles-bio/143-huile-de-massage-bio-base-neutre-pour-usage-professionnel.html
    Convient-elle pour prévenir et/ou réparer les crevasses dues à l’allaitement? Il est indiqué sur le produit de ne pas appliquer sur des plaies ou des lésions cutanées.
    Puis-je l’utiliser aussi pour masser mon bébé si sa peau est desséchée?
    Si cette huile ne convient pas, pouvez-vous m’en conseiller?
    Merci d’avance

    J'aime

    • Bonjour Laetitia,
      L’huile de massage « base neutre » dont vous parlez est composée de quatre huiles différentes (sésame, tournesol, noyaux d’abricots et amandes douces). Il est possible qu’elle ait été modifiée pour avoir une texture « adaptée » aux massages. Je ne connais pas les propriétés des huiles de noyaux d’abricots et de sésame, ni si elles auraient des répercussions digestives ou autres dans le cas où elles seraient ingérées par Bébé.
      Il me semble plus sécurisant de choisir un corps gras d’une seule origine comme par exemple une huile biologique certifiée de tournesol (désodorisée ou non), d’amandes douces ou d’olives de saveur « douce » en qualité alimentaire. Vous trouverez celles-ci en vente dans le rayon « huiles végétales » des magasins bios (Marques d’huileries Vigean, Emile Noël, etc..). Elles sont destinées à l’alimentation ( parfois on les retrouve dans la composition des laits premier âge) et peuvent également être utilisées pour protéger la peau d’un nourrisson ou d’un adulte. Ces huiles se présentent généralement en bouteilles de verre assombri pour les protéger de l’oxydation. Si vous voulez tester une de ces huiles, choisissez-la en flacon « petit modèle » de 100 à 250 ml.

      J'aime

  5. Bonjour,
    Votre analyse des eaux en bouteille me choque : si l’eau de source est plus pure, elle reste embouteillée dans des bouteilles en plastique, qui sont acheminées par des modes de transport multiples et donc stockées pendant de longues périodes a des températures variables, donc avec transmission des polluants du plastique de la bouteille à l’eau… Je ne suis pas si sûre qu’elle soit si bonne !

    J'aime

    • Bonjour Marig,
      En réalité, les consommateurs sont obligés de choisir entre une eau du robinet qui est extrêmement contaminée par de très nombreux polluants de toutes origines et une eau de source beaucoup moins polluée. L’eau du robinet contient à la fois les polluants des eaux de surface (pesticides, nitrates, médicaments, hormones, polluants des gaz d’échappement, polluants des usines, etc… Comme si celà ne suffisait pas, les eux du robinet sont traitées avec des produits désinfectants ou autres qui sont à l’origine de nouvelles molécules résiduelles beaucoup plus toxiques, voir cancérigène. La fréquence des contrôles sanitaires varie selon le nombre de mètres cubes débités par la station, donc certaines eaux du robinet peuvent n’être contrôlées qu’une fois par an. Je rajouterai que même en cas de dépassements des normes légales, les fournisseurs d’eau du robinet disposent d’un délai qui peut aller jusqu’à trois ans pour se mettre en conformité avec la réglementation sur les teneurs en polluants.
      Une eau de source embouteillée est contrôlée régulièrement et fréquemment et le moindre dépassement des normes équivaut à l’arrêt de la production, sans délai. Ces eaux de source sont beaucoup moins polluées de toute façon car elles ne sont issues des eaux de surface et ne contiennent pas de substances toxiques dérivées des produits désinfectants (chlore et autres). L’étiquette d’une eau de source vous indique sa teneur en nitrates , ce qui vous permet de choisir celle qui en contient le moins, contrairement aux eaux du robinet dont la composition reste « mystérieuse » au moment « t ».
      Alors évidemment, il reste le souci du plastique de la bouteille. Le type de plastique utilisé n’est pas le plus nocif. Il existe une migration assez faible de composants et c’est pourquoi il est nécessaire de garder les bouteilles dans un endroit frais et à l’abri de la lumière. Un plastique relargue ses composants en particulier sous l’effet de la chaleur et quand on y met des graisses ou des aliments acides ou très sucrés. Ce n’est pas le cas de l’eau de source qui est « neutre ».
      L’idéal serait de l’eau de source en bouteille de verre, mais ça ne court pas les rues.
      Pour préparer les biberons de Bébé, l’eau de source « Convient pour l’alimentation des nourrissons » – même en bouteille de plastique- reste la meilleure alternative si on veut éviter les polluants dans les biberons.

      J'aime

  6. Bonjour Andree,
    Tout d’abord merci pour toutes ces informations si précises ! Je parle de vous à toutes mes amies, je trouve votre travail formidable.
    Je me permets de vous poser 2 questions :
    – cosmétiques : que pensez-vous de la marque Weleda? notamment le soin lavant bébé Calendula. Je suis étonnée que vous n’en parliez pas alors que cette marque semble correspondre aux critères?
    – cuisine : vous parlez de l’acier. que pensez-vous des poeles en cuivre?
    Merci, Caroline

    J'aime

    • Bonjour Caroline et merci beaucoup pour votre gentil commentaire qui m’encourage.
      Je vous réponds tout d’abord au sujet de Wéléda.
      Cette marque propose de la cosmétique naturelle et bio certifiée par Natrue. Le label Natrue distingue trois niveaux de certification qui vont de une à trois étoiles en fonction des exigences imposées au produit certifié. Une étoile correspond à de la cosmétique naturelle, sans exigence d’ingrédients bios, deux étoiles = un certain pourcentage d’ingrédients bios et trois étoiles = au moins 95% d’ingrédients bios dans le produit concerné. La marque Wéléda commercialise des produits dont la qualité varie de une à trois étoiles, ce qui oblige les consommateurs à vérifier à chaque fois la composition ou le nombre d’étoiles. Il peut s’agir soit de cosmétique biologique, soit de cosmétique formulée à l’aide d’ingrédients d’origine végétale mais non biologiques. Wéléda exclut la plupart des produits nocifs: ceux issus de la pétrochimie, de la chimie entièrement de synthèse, les OGM, les parfums de synthèse, etc.. C’est déjà très bien. En ce qui concerne la Crème lavante bébé corps et cheveux au Calendula, il s’agit d’une composition à base d’ingrédients issus du monde végétal (= naturelle mais pas biologique). Seuls les extraits de calendula et l’huile d’amandes douces (pourcentages inconnus) sont issus de l’agriculture biologique. Le reste des ingrédients est issu de l’agriculture conventionnelle qui autorise les pesticides (huiles essentielles, carraghénates, alcool, glycérine,acide lactique, gomme xanthane) et d’hémi-synthèse en laboratoire (glutamates de graisse de coco). En résumé, je dirais que cette crème ne contient pas de substances nocives et convient pour un bébé en principe mais qu’il existe d’autres produits plus exigeants (certifications biologiques). A noter que Wéléda propose de la cosmétique biologique (Label Natrue 3 étoiles) en particulier pour des soins à base d’huiles végétales car leur formulation est plus simple.

      Pour ce qui est des poêles en cuivre: le cuivre de ces ustensiles peut être « étamé » ou non. Quand il n’est pas étamé, de l’oxyde cuivre (encore appelé vert de gris) peut apparaître suite au contact humide. Ce « vert-de-gris » est toxique et doit être enlevé totalement. Si le cuivre a été étamé, c’est-à-dire recouvert d’étain, il ne risque pas de s’oxyder mais l’étain est un métal également toxique. En résumé, malgré que nos aïeux se servaient de chaudrons de cuivre, je ne conseillerais pas ce métal pour la préparation des repas de bébé, ni pour ceux de la maman durant la période de grossesse ou d’allaitement.
      Bonne après-midi Caroline.

      J'aime

  7. Bonjour Andree,
    et merci pour vos merveilleux articles et votre travail exigeant!
    Après ces lectures, j’ai conscience que, ne prenant qu’une partie des précautions nécessaires que vous conseillez, mon lait contient forcément toutes sortes de produits nocifs pour mon enfant.
    Je me demande si, dans le monde actuel et vu les répercutions sur le développement cérébral des perturbateurs endocriniens, un lait maternisé biologique n’est pas plus sûr pour lui et plus facile à contrôler.
    Merci pour votre écoute,
    Emma.

    J'aime

    • Bonjour Emma et merci beaucoup pour vos commentaires sympathiques.
      Je vais donc vous répondre ce que je pense au sujet de la sécurité des laits biologiques vs le lait maternel.
      Alors effectivement, du point de vue de la présence des polluants dans le lait, il est plus facile de limiter ceux-ci dans le lait en poudre puisque les animaux sont nourris en grande partie avec des rations alimentaires biologiques. Il ne faut pas oublier cependant que le label biologique européen est moins exigeant que le label Demeter et qu’un lait en poudre biologique n’exclue donc pas totalement tous les polluants. Voilà donc pour ce qui concerne l’aspect « polluants ».
      Il y a cependant un autre aspect très important qui n’est pas à négliger et qui est celui de la « vitalité » du lait donné au bébé. Je m’explique. Comme vous le savez certainement, les laits en poudre même biologiques doivent répondre à des critères précis de composition, c’est-à-dire tant de grammes par litre d’albumine, de globuline, de lactose, de triglycérides, de sels minéraux, de vitamines, etc…Malgré cette formulation, le lait en poudre produit à partir d’un lait de vache n’est qu’une pâle copie de ce qui se trouve dans le lait maternel. Pourquoi? Parce que la composition du lait maternel est extrêmement complexe et que les industriels ne peuvent pas reproduire à l’identique le lait produit par la maman. Le lait maternel contient bien entendu des anticorps ainsi que toutes sortes de molécules destinées à protéger Bébé et à répondre de manière précise à ses besoins. Ces molécules complexes ne sont pas présentes dans le lait en poudre. Et comme vous le savez aussi, le lait de la mère s’adapte en quantité et qualité aux besoins du bébé au fur et à mesure que l’enfant grandit. Dernier point important, les nutriments présents dans les laits en poudre ont été portés à haute température et sont en partie dénaturés, c’est-à-dire qu’ils ne possèdent plus les propriétés pour lesquelles ils sont nécessaires. C’est le cas des protéines qui une fois chauffées lors de la phase de « pulvérisation » sont plus difficiles à « fractionner » dans l’intestin, des enzymes qui sont détruites donc inefficaces pour digérer, des vitamines qui perdent une grande partie de leur vitalité et ne peuvent jouer leur rôle, etc..
      Pour résumer tout ceci, je vous dirais donc que si pour diverses raisons vous souhaitez donner à votre enfant du lait en poudre, choisissez plutôt un lait issu de l’agriculture biologique.
      Si vous êtes plutôt tentée de l’allaiter, profitez de cette période-charnière pour vous alimenter avec des produits issus de l’agriculture biologique. Ce sera un plus à tous les niveaux: la santé de votre Bébé, la vôtre et sans oublier que manger bio participe à l’amélioration de l’air qu’on respire et de l’eau que l’on boit.
      Bonne fin de journée Emma.

      J'aime

  8. Merci beaucoup pour votre réponse. Ce n’est pas facile de savoir quel est le mieux et d’avoir l’esprit un peu tranquille. Mais peut-être est-ce intrinsèque à la fonction de parent.

    Et peut-être qu’il manque sur le marché un label encore plus exigeant et généraliste que le bio de « compatibilité avec la grossesse, l’alaitement et l’environnement des bébés » qui prendrait en compte toutes les étapes de fabrication comme vous le faites pour tous les aliments ou objets du quotidien (des dentifrices, aux poêles et canapés, en passant par les insecticides, les vêtements, les couches etc.).

    J'aime

    • Bonjour Emma,
      Il existe déjà un certain nombre de labels qui vont vers une moindre exposition aux polluants. Il faudrait déjà que plus de personnes prennent conscience de l’intérêt de choisir ce type de biens de consommation. Ce qui fait que toutes les mamans ne font pas ces choix, c’est: le manque d’informations dans certains milieux, l’excès d’articles manquant de sérieux et qui servent de supports à des publicités, le manque d’articles sains dans certains domaines (textiles, meubles, produits de décoration, ..) et enfin les prix plus élevés mais justifiés. Il serait intéressant de créer des boutiques spécialisées où les mamans pourraient acquérir tout ce dont elles ont besoin pendant leur grossesse et ensuite pour leur nourrisson. Ces boutiques proposeraient en bio certifié exigeant (Demeter, Nature et Progrès, Got’s, QUL, etc..) des produits allant des cosmétiques aux textiles, en passant par les produits d’entretien, les meubles, les jouets, .. comme vous dites. Ce regroupement éviterait que les parents soient obligés de parcourir internet à la recherche des infos disparates puis de devoir contacter des fournisseurs pas toujours fiables. L’idée est lancée, il n’y a plus qu’à faire Emma.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s