Pourquoi faire des colorations non-toxiques pendant la grossesse ?

Brune et bébé

Pourquoi écrire un article  dédié aux colorations capillaires pendant la grossesse?

Tout simplement parce que prendre soin de ses cheveux pendant neuf mois nécessite de ne pas exposer votre futur bébé à des substances nocives.

Dans cet article, vous allez découvrir que les colorations classiques en contiennent un très grand nombre et même des perturbateurs endocriniens.

La plupart des consommateurs pensent qu’il n’y a pas de risques réels du fait que ces produits  ne sont en contact qu’avec les cheveux et le cuir chevelu.

En réalité, les colorations « classiques »  sont formulées à base de substances extrêmement nocives. Un pourcentage variable de ces molécules traverse la peau du cuir chevelu et se retrouve dans l’organisme de la maman. De là, elles peuvent  migrer vers l’embryon ou le fœtus. Au cours des neuf mois où vous êtes enceinte, vous devrez donc faire un choix: soit ne pas  colorer vos cheveux durant toute cette période et plus si vous allaitez, soit  sélectionner une coloration végétale certifiée sans produits de synthèse.

Pour vous permettre de faire votre choix en toute connaissance de cause, nous allons passer en revue les principaux constituants des colorations classiques et découvrir les risques sanitaires qui y sont liés. Ensuite, nous ferons le tour des alternatives naturelles, saines et efficaces permettant de colorer vos cheveux et de renforcer leur vitalité et leur brillance.

Prêtes pour  découvrir le monde merveilleux de la coloration? Alors c’est parti! Lire la suite