Matelas et santé environnementale de Bébé

defnesude-876508_1920

 

Comme je vous l’avais promis, voici l’article qui vient compléter celui sur l’ameublement de la chambre de bébé.

L’achat du lit – et par conséquent du matelas  – est un achat très important car votre tout-petit va y passer beaucoup de temps, surtout au cours des premiers mois. Un lit sert en principe à se reposer. Mais il peut tout autant servir de « poste d’observation » pour Bébé. Depuis son lit, votre enfant va commencer à découvrir son petit monde. Vous allez l’entendre  jaser ou  gazouiller et s’émerveiller en regardant tourner au-dessus de lui un joli mobile coloré et musical. En bref, Bébé va y passer de nombreuses heures à rêvasser tout doucement en attendant que papa ou maman vienne le prendre dans leurs bras…

Avant de vous mettre en quête du matelas idéal, sachez déjà qu’il y aura plusieurs critères à prendre en compte.

Tout d’abord, il faut prévoir de sélectionner les dimensions du matelas en fonction de celles du lit. Ceci paraît évident à première vue mais il existe de nombreuses tailles de matelas disponibles sur le marché. Pour être certains de faire le bon choix, vous devrez opter pour une dimension qui évite tout espace entre le matelas et le cadre du lit. Dans le cas contraire, si le matelas est plus petit que le lit, votre bébé risque en gigotant de coincer une partie de son corps dans cet espace vide.

Le second point à prendre en compte est la densité du matelas. Un matelas pour bébé doit avoir une densité d’au minimum 35kg/m3 si vous ne voulez pas qu’il se transforme en « cuvette » au fur et à mesure que bébé va prendre du poids. En principe, cette information figure sur l’étiquette qui décrit le matelas . La densité d’un matelas n’a rien à voir avec sa fermeté. Un matériau peu dense peut être très ferme et peu résistant. La densité est plutôt un gage de durée de vie du matelas car elle fait référence à la quantité de matière présente dans le matelas. Plus cette densité est importante, plus il y a de matière et plus le matelas va résister à l’usure et à la déformation définitive.

La troisième question importante à se poser avant l’achat est la suivante: quelles matières conviennent le mieux à la santé environnementale de mon enfant? Les fabricants proposent un choix de matelas fabriqués à partir de matières naturelles et /ou synthétiques. Il est important de comprendre les descriptifs pour déterminer si la composition d’un matelas risque d’avoir un impact sur la santé environnementale de votre enfant. En effet, les matériaux qui sont utilisés émettent à la fois des substances volatiles  – les fameux Composés Organiques Volatils dont nous avons déjà parlé dans l’article sur l’ameublement de la chambre de Bébé – ainsi que des particules fines résultant de leur usure progressive au quotidien. Lorsque Bébé est allongé dans son lit, son petit nez est très proche du matelas. Il inhale ainsi à chaque respiration des substances chimiques sous forme gazeuse et solide qui proviennent de la literie.

En résumé, le matelas de votre futur bébé devra être aux bonnes dimensions du lit, d’une densité suffisante et contenir le moins possible de substances toxiques et/ou allergisantes. Vous savez déjà comment choisir les dimensions du matelas ainsi que son degré de fermeté. La suite de l’article va vous aider à comprendre comment et avec quels matières sont fabriqués ces matelas. Ceci vous aidera à faire le tri entre ceux qui sont sains et respectent l’air respiré par votre enfant, et les autres qui risquent de le polluer et favorisent les risques d’allergies et d’autres pathologies .

 

La constitution d’un matelas

 

Un matelas est toujours constitué d’une « âme » centrale, entourée ou non d’une ou de plusieurs couches de matelassage. L’ensemble est enveloppé dans un tissu appelé « coutil » ou « housse ».

L’âme centrale représente le matériau principal du matelas. Ce matériau peut être d’origine naturelle ou synthétique. Voici tout d’abord une liste des principaux matériaux « naturels » utilisés pour confectionner les matelas bébés:

  • le latex d’Hévéa
  • la laine de mouton
  • le coton
  • la fibre de coco.

La liste des matériaux de synthèse se résume essentiellement aux mousses de polyéther et de polyuréthane.

Il existe également  des matelas dont l’âme est constituée d’une structure de ressorts, ensachés ou pas. Nous conseillons d’éviter ces matelas qui contiennent un taux important de métal, celui-ci pouvant être à l’origine d’effets gênants en termes de champs électro-magnétiques. Cet aspect fera l’objet d’un prochain article en lien avec les perturbations dues aux ondes électro-magnétiques.

Le matelassage est également appelé « rembourrage , « garnissage » ou « nappage ». Il est composé d’un ou plusieurs plateaux textiles qui entourent l’âme principale et servent à augmenter l’épaisseur et le confort du matelas. Ces plateaux peuvent être composés de fibres de laine, de ouate de coton ou encore de plaques de mousse  polyester ou visco-élastique.

Le coutil ou enveloppe sert à maintenir ensemble l’âme et les divers rembourrages. Il a aussi pour fonction de protéger le matelas des souillures. En général, il est  confectionné en tissu de coton, de polyester ou de fibres de bambou. Il est fréquemment revêtu d’un traitement anti-bactérien ou anti-acarien.

Tous les éléments qui constituent un matelas sont susceptibles de contenir des molécules nocives. Ces molécules proviennent des matériaux utilisés, de leurs procédés de fabrication et des traitements qui ont été appliqués. Dans la suite de cet article, nous allons tout d’abord  faire le tour des étiquettes et des descriptifs des matelas. Ceci vous permettra de connaître précisément  les matériaux utilisés  et de savoir quelles sont les substances qu’ils sont susceptibles d’émettre dans l’air ambiant. Dans un deuxième temps, je vous proposerai de suivre une méthode qui se décline en quatre étapes simples. Celles-ci vous guideront pour choisir un matelas confortable et non-toxique en sélectionnant des matériaux naturels, garantis par des labels officiels.

Les matériaux synthétiques

Les termes « Mousses polyuréthane, PUR, latex, polyéther, haute-résilience, visco-élastique, à mémoire de forme » font référence à des matelas fabriqués à partir de polymères de synthèse pétrochimiques.

Le terme « latex » ou « 100% latex » fait référence soit à du latex entièrement synthétique, soit à une mousse  fabriquée avec un maximum de 50% de latex d’Hévéa, mélangé à des polymères de synthèse. La plupart des matelas synthétiques sont fabriqués avec de la mousse de polyuréthane. Le sigle PUR  équivaut à « Mousse de polyuréthane ».

Lorsqu’il est précisé « Haute-résilience » ou HR, cela signifie qu’il s’agit d’une mousse de polyuréthane – élaborée à froid – qui est très élastique. En gros, elle se déforme sous la pression pour épouser les contours du corps mais reprend immédiatement sa forme initiale, sans se tasser . Cette haute-résilience -réservée à des mousses d’une densité d’au moins 35Kgs/m3- donne un « accueil » plus agréable. Cette propriété n’est pas nécessaire pour un tout-petit dont l’appareil locomoteur est très souple.

La mousse « à mémoire de forme  » appelée aussi « visco-élastique » est une mousse polyuréthane qui a pour propriété de se déformer sous l’effet de la chaleur. Cette mousse se creuse en suivant la morphologie du corps , ce qui est censé éviter des contacts trop durs au niveau des points d’appui. Elle reprend sa forme initiale au fur et à mesure qu’elle refroidit. Cette propriété de thermo-élasticité est obtenue en rajoutant certains additifs durant la fabrication de la mousse polyuréthane. Les matelas qui mettent en avant cette technologie sont pour la majorité d’entre eux fabriqués avec  une âme centrale en mousse de polyuréthane HR, recouverte d’un plateau de quelques centimètres d’épaisseur de mousse  visco-élastique. Cette technologie peut éventuellement répondre à des besoins particuliers pour des adultes qui présentent des pathologies spécifiques. Elle est à éviter pour un enfant en bas-âge du fait de son effet « enveloppant ». L’air présent dans le creux formé au niveau de la tête de l’enfant devient un air « confiné », ce qui  favorise la concentration des polluants chimiques dans l’air qu’il respire.

La mousse de polyéther est une mousse polyuréthane de faible densité ( de 17 à 25Kgs/m³). Les matelas fabriqués en mousse de polyéther sont considérés comme des couchages d’appoint du fait de leur faible résistance à l’usure.

Les procédés de fabrication des mousses polyuréthanes incluent l’utilisation de nombreux additifs chimiques. Ceux-ci sont généralement nocifs et peuvent se retrouver dans l’air de la chambre de bébé soit sous forme gazeuse, soit sous forme de petites particules solides. En effet, dès sa fabrication, un matelas émet des composés organiques volatils puis des particules fines résultant de l’usure des matériaux. Ces dernières font partie de la poussière qui se dépose dans la chambre, sur les meubles et le sol. Ces particules peuvent également rester en suspension dans l’air et c’est ainsi que Bébé va les inhaler.Pour savoir à quels risques Bébé est exposé en respirant toutes ces molécules, nous allons passer en revue les principaux agents chimiques  qui rentrent dans la composition des  mousses de polyuréthane destinées aux matelas.

 

warehouse-629641_1920
Mousses de polyuréthane et pétrochimie

Une mousse de polyuréthane est fabriquée à partir d’isocyanates et de polyols auxquels sont rajoutés divers additifs en fonction des propriétés d’élasticité  souhaitées. Les isocyanates utilisés – diisocyanates de toluène (TDI) et diisocyanates de diphénylméthane (MDI) – sont des molécules extrêmement volatiles et toxiques. Le TDI est toxique par inhalation, irritant des yeux, de la peau et des voies respiratoires. Il peut  provoquer de l’asthme et de l’eczéma et il est potentiellement cancérigène. Les additifs incorporés pour  l’obtention des mousses de polyuréthanes sont les suivants:

  • des vulcanisants: dithiomorpholine,sels de cobalt, vanadium, amines tertiaires…La dithiomorpholine est irritante pour la peau et les yeux. Les sels de cobalt sont irritants pour les voies respiratoires et possiblement cancérigènes. Les amines tertiaires (TEA, diméthyléthylamine, 4,4-méthylènedianiline) sont nocives, corrosives, sensibilisantes et certaines sont classées cancérigènes 1B ou 2B par le CIRC.

 

  • des catalyseurs: le peroxyde de benzoyle est irritant et sensibilisant; le peroxyde de méthylisobutylcétone est nocif et irritant pour les voies respiratoires.

 

  • des accélérateurs de polymérisation: naphténates de plomb et de cobalt. Ils sont toxiques, sensibilisants et le cobalt est classé cancérigène 2B.

 

  • des agents d’expansion: le trichlorofluorométhane est nocif par inhalation; le dichlorométhane est nocif par inhalation, il traverse la barrière du placenta et il est classé cancérigène 2B (CIRC).

 

  • des sels d’étain: le dilaurate de dibutylétain irritant, susceptible de traverser la barrière cutanée et de causer des dommages hématologiques, immunologiques et hépatiques; le tributylétain toxique du système nerveux central, irritant et sensibilisant.

 

  • des plastifiants: le dibutylphtalate (DBP) et le butylbenzylphtalate (BBP) sont susceptibles de nuire au fœtus (reprotoxique catégorie 2).

 

  • des ignifugeants et retardateurs de flamme: le trioxyde d’antimoine est une substance nocive et classée cancérigène 2B par le CIRC. Les retardateurs de flamme polybromés (PentaBDE et octa-BDE) sont des perturbateurs hormonaux  reprotoxiques et cancérigènes suspectés. Les retardateurs de flamme organo-phosphorés (TCP, TCEP, TCPP, TDCPP, TEHP,..) sont suspectés de reprotoxicité, de cancérogénicité et de neurotoxicité. Dans les rapports et avis de l’Anses concernant l’ « Evaluation des risques liés à l’exposition aux retardateurs de flamme dans les meubles rembourrés » en date de septembre 2014 et 2015, il est précisé que ces substances organo-phosphorées peuvent nuire à la santé des enfants même à faibles doses.

Cette liste des molécules susceptibles d’être présentes dans les mousses de polyuréthane n’est pas exhaustive, d’autant que les industriels élaborent constamment de nouvelles formules pour se démarquer de leurs concurrents.

 

Les matériaux naturels

Les matériaux naturels qui composent un matelas sont principalement le latex 100% naturel, la laine et la fibre de coco.

 

Le latex 100% d’origine naturelle

latex-434914_1920
Récolte de la sève d’Hévéa

 

 Il contient au minimum 85% de latex de sève provenant de l’arbre appelé « Hévéa Brasiliensis ». Le reste, c’est-à-dire au maximum 15% du latex est constitué des résidus de fabrication (agents vulcanisants, catalyseurs, savons, …), ds charges minérales qui diminuent le coût du latex et d’agents ignifugeants. Pour que le latex du matelas soit naturel, l’étiquette doit indiquer « Latex 100% naturel ». La simple mention « Latex naturel » indique que le latex utilisé pour fabriquer le matelas est un mélange de sève d’Hévéa et de mousse de polyuréthane. Il n’est donc pas « naturel ». Plus un latex contient un pourcentage important de sève d’hévéa et plus il est sain. Il n’est pas possible d’obtenir un latex constitué de 100% de sève d’Hévéa car il est nécessaire de rajouter des agents de vulcanisation pour que la sève récoltée se transforme en plaque ferme et élastique. Un latex 100% naturel peut contenir jusqu’à 15% de substances chimiques rajoutées ou résiduelles. Voici une petite liste des principales substances possiblement présentes dans ce type de latex:

  • des charges minérales: poudres de silice, de kaolin, de talc…
  • des résidus de vulcanisants: COV, nitrosamines cancérigènes, disulfure de carbone reprotoxique et neurotoxique, dithiocarbamates, thiourames allergisantes et nocives,…
  • des ignifugeants

 

La fibre de coco

coconut-84590_1920

Elle est obtenue à partir des fibres entourant la coque des noix de coco. Celles qui sont utilisées dans la confection de matelas sont latexées, c’est-à-dire qu’elles ont été enduites d’un latex qui sert ainsi de liant. La fibre de coco est une matière naturelle saine, à condition qu’elle n’ait pas subi de traitements chimiques. Elle assure un couchage ferme et « respirant ». Les matelas contenant cette fibre végétale peuvent être constitués uniquement d’un cœur en coco-latex recouvert d’un nappage en laine ou en ouate de coton. D’autres matelas sont constitués d’une assise en coco-latex surmontée d’une certaine épaisseur de latex 100% naturel. La fibre de coco latexée est saine à condition que la fibre de coco et le latex soient certifiés par un label spécifique garantissant l’absence de polluants toxiques.

 

La laine

 animals-738834_1920

La laine utilisée dans la confection des matelas provient de la tonte des moutons. C’est une fibre naturelle qui possède des qualités d’isolant vis à vis de la température et de l’hygrométrie. Elle procure un surcroît de chaleur à la personne qui dort dessus et absorbe l’humidité provenant de la transpiration la nuit. Elle est considérée comme étant un matériau « ignifugeant »  car elle s’enflamme difficilement. Un matelas peut-être fabriqué entièrement avec de la laine ou être seulement revêtu d’une couche de laine sur une ou deux faces. De nombreux matelas sont conçus avec une face « hiver » comprenant une nappe d’un demi-centimètre de laine et une face « été » en coton. La laine est un matériau très sain à condition de provenir d’élevages biologiques et de ne pas contenir de résidus toxiques issus des traitements de la laine après la tonte. En effet, pour obtenir une laine utilisable dans un matelas, celle-ci doit subir des traitements mécaniques et chimiques. Ces traitements ont pour objectifs de la dégraisser, de la débarrasser des débris végétaux et minéraux, de la filer et de la protéger ensuite des insectes (mites, acariens, …). De ce fait, elle peut contenir les résidus nocifs suivants:

-des insecticides: des pyréthrinoïdes et des organo-phosphorés, irritants et neuro-toxiques.

-des détergents tensio-actifs: alkylphénols éthoxylés, éthoxylates de nonylphénol suspectés de reprotoxicité.

-des solvants organiques: trichloréthylène, toxique et cancérigène possible.

 

Le coton

cotton-223736_1920

C’est une fibre végétale naturelle et saine à condition d’être issue de l’agriculture biologique et de ne pas contenir de résidus toxiques issus de sa transformation en textile. Dans les matelas, il peut être utilisé sous la forme de « nappe » de ouate de coton reposant sur une âme en fibre de coco ou en latex. La plupart du temps, il est utilisé pour la fabrication du coutil , en association ou non avec de la viscose de bambou ou du polyester. Le coton est une fibre dont le contact donne une impression de fraîcheur et de confort . Il est résistant et facile d’entretien.

 

Le bambou

bamboo-20936_1920

 

C’est un arbuste dont les fibres servent à la production de viscose de bambou. Cette viscose est utilisée pour fabriquer des coutils qui présentent des qualités de douceur « extrême ». La viscose de bambou n’est pas une matière écologique et naturelle du fait de son procédé de fabrication. Celui-ci nécessite l’emploi de produits chimiques dangereux pouvant laisser des résidus dans la matière obtenue: de l’hydroxyde de soude, de l’acide sulfurique, des catalyseurs et du disulfure de carbone reprotoxique.

 

Les traitements des matelas et des housses de matelas

Il existe de nombreux traitements appliqués en usine sur les matelas et leurs housses. Ils ont pour objectifs de protéger la literie des taches, des odeurs et de la prolifération des acariens, des bactéries et des moisissures. Voici quelques exemples des traitements les plus courants:

  • Microstop de Breyner: anti- acariens et anti-bactérien, il contient entre autres du géraniol et il est certifié Oeko-Tex Standard 100
  • Aegis TM de Dow Corner: anti-bactérien, anti-acarien et anti-moisissures, il est constitué de molécules de silanes (dérivés du silicone) contenant des molécules d’amine quaternaire.
  • Proneem de Proneem: anti-acarien, à base d’huile de neem et certifié Oeko-Tex Standard 100
  • Pure Essential de Proneem: anti-acarien, anti-bactérien et anti-odeurs, il utilise la micro-encapsulation et la molécule de zinc-pyrithione. Il est certifié Oeko-Tex Standard 100
  • Greenfirst de Breyner: à base entre autres d’huiles essentielles de lavande, de géraniol, de citron et d’eucalyptus, il est certifié Oeko-Tex Standard 100.
  • Sanitized: anti-bactérien et anti-acarien. Il contient du triclosan, du trichloro-hydroxyphényléther, des alcools gras éthoxylés, du 1-méthoxy-2-propanol, de la perméthrine…
  • Scotchgard: traitement anti-taches à base de copolymères fluorés d’identité non-révélée

Tous ces traitements sont des facteurs de risques chimiques supplémentaires et par conséquent, d’allergies. En effet, les industriels ne révèlent pas la totalité des ingrédients entrant dans les formulations. Celles-ci sont couvertes par le secret industriel. Ces traitements sont au demeurant inutiles. La présence de bactéries et d’acariens dans la literie est tout à fait normale et fait partie d’un environnement sain et équilibré.

Si vous souhaitez éviter la prolifération en excès des acariens et des bactéries, vous pouvez appliquer des règles d’hygiène simples mais efficaces:

  • aérer le matelas de votre enfant et le retourner aussi souvent que possible pour faire partir l’humidité.
  • laver la housse du matelas une ou deux fois par mois.
  • changer la literie dès que celle-ci est souillée et secouer les draps et les couvertures tous les jours
  • si le matelas n’est pas déhoussable, rajouter une housse supplémentaire que vous laverez une ou deux fois par mois.

L’idéal est d’acquérir un matelas et des accessoires de literie qui n’ont pas subi de traitements chimiques.

 

Les labels pour des matériaux plus sains

 

Il existe un certain nombre de labels officiels garantissant que les matériaux entrant dans la composition d’un matelas sont plus sains. Voyons ensemble à quoi correspondent ces différents labels.

La certification d’un latex 100% d’origine naturelle

Il existe plusieurs labels spécifiques au latex d’origine naturelle. Les voici…

  • QUL ou Qualitätsverband Umweltverträgliche Latexmatratzen

qul logo

 

 

C’est un label allemand qui restreint les substances toxiques entrant dans la fabrication du latex d’un matelas, ainsi que les émissions de substances à risques par celui-ci. Il concerne spécifiquement le latex 100% naturel ainsi que les housses de matelas. Pour connaître les restrictions en détail, il vous suffit de consulter le cahier des charges qui est disponible sur le site du label QUL.

 

  • Eco-Institut-Label

eco institut logo 2

C’est un label allemand qui certifie le latex 100% naturel, ainsi que d’autres matériaux. Son cahier des charges est un peu plus exigeant que celui du label QUL. Le cahier des charges du label Eco-Institut-Label peut-être consulté par le biais de son site Web.

 

 

  • EuroLATEX Eco Standard

eurolatex logoC’est un label développé par des fabricants européens de matelas en latex naturel. Son cahier des charges est consultable sur son site en ligne Eurolatex.

  • L’écolabel européen

ecolabel.eu C’est un label créé par l’Union Européenne et qui certifie entre autre les matelas en latex naturel. Les règles de ce label sont consultables sur le site en ligne Ecolabel.fr à la rubrique Ecolabel Européen matelas.

  • Le label Oeko-Tex Standard 100

confiance textiles C’est également un label allemand qui certifie des matelas en latex naturel et d’autres matériaux. Vous pouvez connaître ses exigences en vous rendant sur son site internet Oeko-Tex à la rubrique « Valeurs-limites ».

 

Les labels certifiant des mousses synthétiques

  • Le label CertiPUR

certipur logo

Ce label a été créé par les fabricants européens de mousses souples en polyuréthane, réunis sous le sigle de l’association Europur. Il restreint la présence de certaines substances toxiques dans la mousse de polyuréthane et impose des valeurs-limites d’émissions de COV et d’autres substances nocives par ces mousses. Vous pouvez consulter l’ensemble des conditions de certification sur le site internet d’Europur.

  • Les autres labels qui certifient également des mousses de polyuréthane moins toxiques sont le label Oeko-Tex Standard 100, le label Eco-Institut-Label et l’Écolabel Européen.

 

Les labels qui certifient la laine, la fibre de coco, le coton et les fibres synthétiques

Il en existe plusieurs, avec des cahiers des charges différents.

  • La fibre de coco non-latexée et la laine sont certifiées plus saines d’un point de vue toxicologique si elles portent les mentions  » Eco-Institut-Label » ou encore  » Ecolabel Européen« .
  • Le coton, la laine et les fibres synthétiques sont certifiés du même point de vue si leur étiquetage indique qu’ils sont certifiés par les labels « Oeko-Tex Standard 100 », « Global Organic Textil Standard (GOTS) » ou par « Écolabel Européen ».gots logo

Un tissu dont l’étiquette précise qu’il est fabriqué avec des fibres certifiées d’origine « biologique » ne garantit pas qu’il est moins émissif en substances nocives. La mention « issu de l’agriculture biologique » signifie seulement que la culture (coton) ou l’élevage (laine) ont été pratiqués sans utiliser de pesticides nocifs. Les labels Oeko-Tex, GOTS et Ecolabel Européen sont plus exigeants: ils restreignent l’utilisation de pesticides avant et après la récolte des fibres végétales ou animales et limitent le recours à des substances toxiques lors de la confection des tissus. Par conséquent, ces matières présentent beaucoup moins de risque d’émettre des particules indésirables.

Après lecture de ce qui précède, vous connaissez (presque) tout sur les matelas et leur composition. Vous avez découvert que certains matériaux conviennent mieux que d’autres pour préserver la bonne santé environnementale de Bébé, puisqu’ils polluent moins l’air de sa chambre. Lorsque vous serez en quête du matelas idéal, il ne faudra pas oublier que les fabricants de matelas décrivent les articles qu’ils vendent en usant volontairement de termes élogieux qui peuvent vous induire en erreur. Lorsque vous parcourez les descriptifs des matelas, ces derniers sont tous « sains, hypoallergéniques, naturels, hygiéniques, moelleux, confortables, … ». En bref, ils possèdent toutes les qualités! En réalité, ce n’est pas tout à fait ça. Nous allons voir dans la suite de cet article comment procéder pour choisir un matelas qui réponde réellement aux normes sanitaires exigées  pour votre nourrisson.

 

Acheter plus sain en quatre étapes

 

Pour vous faciliter la prise de décision au moment de l’achat du matelas pour votre enfant, je vous propose cette méthode simple en quatre étapes qui résume ce que vous avez pu lire précédemment 

Première étape: déterminer le budget dont vous disposez

Pour cela, il vous faudra réfléchir à l’utilisation et à la durée de vie que vous souhaitez pour ce matelas. Si vous prévoyez que votre enfant dorme sur celui-ci pendant plus de trois ans ou si vous envisagez de l’utiliser pour  plusieurs (futurs) enfants, il sera préférable d’acheter un matelas d’ une densité d’au moins 35Kgs/m³. En dessous de cette limite, le confort et la résistance du matelas ne seront pas garantis au bout de quelques années. Evidemment, le prix d’un matelas varie en proportion de la densité de son âme. Plus la densité est élevée et plus il risque d’être coûteux au départ.

Deuxième étape: le choix du matériau principal

Le latex 100% naturel, la fibre de coco et la laine sont les matériaux les plus naturels. Ils émettront moins de COV et de poussières nocives que les matériaux de synthèse, à condition bien entendu d’être certifiés par un label officiel. Pour le latex 100 %naturel, l’étiquette du matelas devra mentionner que le latex est certifié par un des labels cités précédemment: Eco-Institut, QUL, Eurolatex, Oeko-Tex 100, etc… Les labels les plus exigeants vis à vis du latex 100% naturel  sont « Eco-Institut-Label » puis « QUL ». Si le matelas contient de la fibre de coco, de la laine ou de la ouate de coton en tant que rembourrage ou garnissage, ceux-ci doivent également être certifiés par un label officiel (Cf. Labels certifiant la laine, le coton, la fibre de coco et les fibres synthétiques). Les plus exigeants sont GOTS et Oeko-Tex Standard 100. Si pour diverses raisons vous optez malgré tout pour un matelas en mousse de polyuréthane, exigez que celle-ci soit certifiée par les labels Certipur, Oeko-Tex 100 ou l’Ecolabel Européen.

Troisième étape:la certification du garnissage

Vous devrez vérifier que le garnissage du matelas (rembourrage) et son coutil (housse) sont également certifiés par un label officiel. Cela doit figurer dans le descriptif du matelas.

Quatrième étape: éviter les traitements chimiques

Il est préférable d’éviter l’achat de matelas et de housses qui ont subi en usine des traitements chimiques contre les acariens, les bactéries, les moisissures et les taches.Certains traitements anti-acariens sont garantis par le label Oeko-Tex mais il reste préférable de choisir une literie non-traitée afin d’éviter la  multiplication des molécules chimiques dans l’air que va respirer votre bébé.

 

Pour plus de transparence dans les matelas 

Vous disposez à présent des informations essentielles pour faire le choix d’un matelas respectueux de la santé environnementale de votre enfant. Avant de terminer cet article, nous allons faire un dernier survol des qualificatifs utilisés par les fabricants et les commerçants pour vous inciter à acheter un matelas. Vous allez voir qu’il y a de quoi s’y tromper… sauf quand on connaît la traduction!

  • Latex naturel ou 100% latex naturel:il s’agit d’un latex composé d’un mélange de latex d’Hévéa et de latex d’origine pétrochimique. La réglementation permet d’utiliser ces termes pour des latex contenant moins de 85% de latex d’hévéa. Seule la mention « Latex 100%naturel ou d’origine naturelle » témoigne d’un matériau contenant un minimum de 85% de latex d’Hévéa. Comme vous le constatez, il est facile de confondre les termes! Seul un latex 100% d’origine naturelle et  garanti par un des labels cités précédemment peut être considéré comme étant plus sain.
  • Latex, véritable latex , latex pure: il s’agit d’un latex pétrochimique.
  • Pure laine vierge: c’est une laine qui contient au maximum 0,3% d’autres fibres
  • Laine vierge: c’est une laine qui contient jusqu’à 7% d’autres fibres.
  • Pure laine ou laine: c’est une laine qui peut contenir plus de 7% d’autres fibres et être produite à base de laine recyclée.
  • Laine naturelle et laine mérinos: équivaut à « laine »
  • Bambou: il s’agit de viscose de bambou , substance issue de transformations chimiques poussées
  • Mousse bio: appellation qui ne correspond à rien
  • Mousse naturelle de soja: en réalité, il s’agit d’ une mousse synthétique fabriquée à partir de dérivés de la pétrochimie et d’un pourcentage d’huile de soja.
  • Mousse mémoire, memory, morphologique: mousse synthétique visco-élastique qui ne présente aucun intérêt pour l’organisme très souple d’un nourrisson. En réalité, c’est un matériau à bannir car il « enveloppe » Bébé qui respire de ce fait un air confiné, mal renouvelé.
  • Matelas bio: cette appellation ne correspond à rien. Le terme « bio » s’applique uniquement aux aliments, à l’agriculture et aux élevages.
  • Coton ou laine bio: ils doivent nécessairement porter la certification GOTS ou Oeko-Tex Standard 100 pour ne pas contenir de substances nocives en lien avec leur transformation textile.
  • Quelques expressions qui ne garantissent rien: » hypoallergénique, respectueux de l’environnement, écologique, naturel, haute qualité, sans pesticides,… »
  • Des labels qui ne certifient pas des matelas plus sains pour l’air : « Fabrication française », « Approuvé par les bébés », « Label Parents »,..
  • Bébé et la transpiration: matelas « aéré, ventilé, climatisé, respirant, anti-transpiration... » Il est normal qu’un bébé transpire et cela n’a rien à voir avec la structure du matelas. Il faut adapter sa vêture (vêtement, turbulette) et sa literie (couverture, draps) à la température de la pièce et à la saison. Pour éviter un excès d’humidité ou de moiteur, l’idéal est d’aérer le matelas tous les jours et de changer la literie (draps, couverture, alèse) régulièrement. Attention à ne pas utiliser de housses ou d’alèses imperméables en PVC car ce matériau  émet des composés toxiques.

Et pour finir par un trait d’humour, je ne résiste pas au plaisir de vous faire lire un descriptif  trouvé sur Internet et qui vante les qualités d’un matelas bébés. Vous apprécierez la qualité des arguments:

 » Matelas en mousse visco-élastique qui ventile les fesses et la tête, libère les zones de tension et permet à bébé de faire l’apprentissage de la marche »!

Comme vous le voyez, tout est bon quand il s’agit de convaincre les parents!

N’hésitez pas à commenter cet article et à poser toutes les questions auxquelles vous n’auriez pas trouvé de réponse dans ce qui précède.

Le nouveau thème de santé environnementale que j’aborderai dans les jours prochains sera le suivant: l’impact de l’installation électrique et des appareils présents dans la chambre de Bébé sur sa santé.Nous parlerons entre autres des babyphones, de l’éclairage et des divers systèmes utilisant les ondes Wifi.

A très bientôt pour de nouvelles découvertes et des solutions toujours pratiques !

 

 

308 commentaires sur “Matelas et santé environnementale de Bébé

  1. Bonjour,
    Merci pour cet article très clair et tous les échanges ensuite !
    Je pensais prendre un matelas Kadolis avant de le lire puis mon choix s’est porté sur un Lara de Prolana mais je peine à en trouver, « bébé au naturel » m’a par exemple répondu qu’il y avait un arrêt du fournisseur. Sauriez-vous par hasard pourquoi ? Bonne journée !

    J'aime

    • Bonjour et merci à vous Emilie.
      Je ne sais pas pourquoi la fabrication du Lara est arrêtée.
      Toutefois, Prolana propose actuellement deux matelas bébés qui sont très proches du Lara: il s’agit du Lara Plus et du Kati Plus qui sont dans les mêmes prix que le Lara (169 euros plus 20 euros de frais de port).
      La différence entre ces deux matelas et celui dont la production est suspendue, c’est que le Lara Plus et le Kati Plus ont une épaisseur de latex naturel plus importante ( 3 centimètres au lieu de 2,5 pour le Lara). Ils ont plus de latex naturel que de fibres de coco latexées.
      La qualité est donc supérieure.
      J’espère avoir répondu à votre demande. Bonne journée Emilie

      J'aime

  2. Bonjour Andrée,
    Merci pour vos informations qui sont une mine d’or!!!
    Je vais acheter un matelas pour le berceau de mon futur bébé et j’ai vu que vous conseillez soit d’acheter la laine et faire appel à une couturière, soit le site Futaine. Connaissez vous la société Ardelaine ? J’ai vu qu’ils proposent des matelas en laine mais je ne suis pas sûre de la qualité vu le peu de labels. Si ce n’est pas assez correct je me tournerai vers Futaine.

    https://www.ardelaine.fr/literie-pour-bebe-0-4ans-pure-laine-bio-fabrication-francaise/94-matelas-laine-bio-berceau-fabrique-en-france.html
    Bien cordialement,
    Emmanuelle

    J'aime

    • Bonjour Emmanuelle, merci pour votre commentaire.

      Oui effectivement, vous pouvez faire fabriquer votre petit matelas par une couturière après achat de la laine et du tissu d’enveloppe nécessaires par exemple sur le site « Biotissus » (il y en a certainement d’autres si celui-là ne vous convient pas).
      Concernant Ardelaine, j’ai comme vous constaté l’absence de certifications. Simplement, le site spécifie que la laine utilisée n’a pas été traitée avant la tonte, mais rien n’est précisé sur les traitements de l’après récolte. Donc, sans label, on ne peut rien garantir en terme d’absence de COVs.
      Pour ce qui est de Futaine, ils ont les certifications nécessaires et confectionnent sur mesure. Un devis est envoyé rapidement sur demande afin que vous puissiez savoir quelles dépenses engager.

      Bonne journée Emmanuelle.

      J'aime

  3. Merci beaucoup pour cet article extrêmement complet. Je ne me souviens plus de quelle façon je suis arrivée sur votre site, mais j’en suis plus que ravie. Moi qui était sur le point d’acheter un matelas en mousse vendu dans une grande enseigne de puériculture (mais même pas certifié Oeko-Tex !), je m’apprête maintenant à commander chez Etikolo le matelas en latex de Dormiente (Line Young Eco), ainsi qu’un sommier, pour le passage au lit de grand de mon enfant.
    Bravo et merci encore pour votre travail de sensibilisation sur la santé des bébés et enfants !

    J'aime

    • Bonjour Marlène,

      Je suis dans la même situation que vous et j’ai une dernière hésitation quand au choix laine ou coton de ce matelas de chez Dormiente. Je me permets de vous demander si vous avez trouvé des informations qui permettent de comprendre les différences entre ces deux matières. Est-ce une question de chaleur dégagée? de présence ou non d’allergènes? de capacité de ventilation? … Bref je serai ravie d’avoir plus d’informations afin de mieux orienter mon choix.

      Andrée je vous remercie énormément pour votre investissement, c’est effectivement un travail remarquable que vous avez accompli! Si vous avez la réponse à ma question, je vous serai reconnaissante de bien vouloir m’éclairer sur le sujet!

      J'aime

      • Bonjour Mona, merci beaucoup de votre commentaire et désolée du retard. J’imagine que vous avez choisi votre matelas maintenant.
        J’en profite tout de même pour donner les précisions au sujet de la laine et du coton.
        La laine est une fibre animale élastique (c’est de la kératine). Elle emprisonne l’air dans ses écailles et tubes, ce qui fait qu’elle a des propriétés d’isolation. De ce fait, on l’utilise surtout pour la face « hiver » des matelas puisqu’elle conserve la chaleur. Elle présente aussi la capacité d’absorber l’humidité. La laine subit parfois un traitement préventif pour éviter les mites qui apprécient cette fibre. La laine est ininflammable et sert parfois à ce titre de matériau retardateur de flamme, pour répondre aux normes anti-feu.
        Le coton est une fibre d’origine végétale (cellulose). Il absorbe également l’humidité mais n’est pas isolant comme la laine. Il donne plutôt une sensation de fraîcheur. Il résiste aux insectes et est très bien toléré par la peau.
        Voilà en gros pour les caractéristiques de ces deux matières naturelles.
        Bonne fin d’après-midi Mona.

        J'aime

  4. Bonjour,

    Suite à l’achat du matelas pour notre petit bébé grâce à votre article, je me permets de vous solliciter à nouveau pour l’achat d’un matelas au sol pour le coin éveil de notre petit.
    La plupart des tapis d’éveil étant trop fins, je m’étais orientée vers les matelas Nobodinoz sauf que je viens de voir qu’ils étaient en 100% mousse de polyuréthane. L’extérieur est en 100% coton certfié GOTS mais pour la mousse ils ne précisent pas sauf erreur de ma part.
    Sinon j’ai vu les tapis de jeu toddle kind https://toddlekind.eu, Il est précisé que ces tapis sont « fabriqués en mousse EVA non toxique de qualité supérieure dépassant les exigences de sécurité requises par l’UE, sans bisphénol A, sans latex, sans mousse toxique, sans phtalates et sans PVC »

    Que me recommandez-vous ? En connaissez-vous éventuellement d’autres ? Cela fait plusieurs jours que je regarde et j’en trouve très peu de non toxique et assez épais.

    Merci par avance pour votre retour.

    June

    J'aime

    • Bonjour June,
      Je vais essayer de répondre au mieux à votre question.
      En ce qui concerne Toddlekind, il s’agit de tapis de jeu en Vinyl Acétate d’Ethylène. Cette matière EVA(polyoléfine) peut contenir de la silice, de la fibre de verre, des colorants ( dérivés de cobalt, cadmium,, chrome, aluminium), des retardateurs de flamme (antimoine, phosphore, paraffines chlorées), des anti-oxydants et anti-UV (phénols et benzophénone), etc… Elle respecte les normes EN-71 qui sont des normes minima pour les jouets des enfants de moins de trois ans. L’EVA n’est pas un matériau très sain, même s’il respecte les normes européennes.
      J’ai fait un tour sur le site de Nobodinoz et constaté qu’ils vendaient aussi des tapis de jeu qui seraient en mousse de polyester certifiée Oeko-Tex 100 avec une housse en coton bio GOTS. Leurs tapis de sol sont en mousse de polyuréthane qui n’est pas ce qu’il y a de plus sain effectivement. Donc éventuellement, ces tapis de jeu en polyester certifié OTex pourraient convenir, il faudrait leur envoyer un message pour vérifier cette certification du polyester.
      Il y a également Futaine qui propose son tapis de jeu entièrement en coton + nappages coton certifié GOTS.
      D’autres fabricants possibles: Liewood, Suricate (fait main).
      Bonne fin de journée June.

      J'aime

      • Bonjour,
        Merci pour votre retour. J’ai bien fait de vous demander avant d’acheter le ToddleKind.
        Celui de Futaine est un peu petit malheureusement et celui de Liewood est trop fin. Je n’ai pas réussi à trouver Suricate sur Internet pr contre.
        J’avais sinon entre temps repéré une marque qui a sorti ses propres tapis de jeu (avec une épaisseur de 4cm. Je sais que celui de Liewood est très fin par exemple). Il s’agit de CamCam Copenhagen : https://camcamcopenhagen.com/collections/play-mattress
        Il est noté « Quality: Outer fabric: 100% Organic Cotton. Filling: 100% Polyurethane Foam – OCS – Made with 36% Organically Grown Material
        Category: OCS Certified – ETKO 4401 ».
        Et enfin je viens de repérer une nouvelle marque qui se lance : Mezame mais j’ai l’impression que c’est comme Nobodinoz. J’ai posé la question à la créatrice et elle m’a répondu cela « La mousse est en polyuréthane certifiée oeko-tex (cad sans substances chimiques nocives pour l’homme et l’environnement) classe I (qui est celle correspondant aux produits à destination des enfants de – de 3 ans, classe la plus exigeante donc 😊) ».

        Quand pensez-vous ?
        Je pencherais plus pour CamCam Copenhagen que Nobodinoz ou Mezame.
        Merci encore mille fois pour votre aide

        June

        J'aime

      • Bonjour June,
        Effectivement il est encore préférable de privilégier la mousse polyester à la mousse polyuréthane.
        Dans ce cas, Camcam Copenhaguen est plus indiqué car son tapis est fabriqué à partir de 4 centimètres de polyester certifié OT100, le tout enveloppé dans une housse de coton « écologique ». J’ai envoyé un mail à un revendeur pour savoir ce qu’ils entendaient par coton « écologique » car c’est différent de « biologique », mais je n’ai pas eu de réponse.
        Si vous choisissez ce tapis, essayez de laver la housse avant de mettre Bébé dessus.
        Bonne fin de journée June.

        J'aime

  5. Bonjour !

    Tout d’abord, un immense merci pour votre site qui est une véritable mine d’or (à mettre dans toutes les mains !!). Grâce à vous, j’ai pu acheter un matelas sain pour mon bébé (le Dormiente Memo).

    Je me trouve actuellement assez ennuyée par une question dont je ne trouve nulle part la réponse… nous allons passer notre petit garçon qui a aujourd’hui 22 mois dans un lit de grand en 90×190 (lit au sol). J’hésite entre 4 matelas (tous vendus sur Etikolo) :
    – le Dormiente Young Line Eco
    – Le Dormiente Natural Eco Lisa
    – Le Dormiente Naturel Basic 2
    – Le Dormiente Naturel Basic NB2

    Est-ce que les matelas de cette dimension sont adaptés à son âge par rapport au danger d’étouffement (voire de mort subite) ? Je pose cette question car mon enfant ne dort que sur le ventre, et a tendance également à beaucoup bouger dans son sommeil (il peut se retrouver du côté opposé du lit duquel il s’est endormi en cours de nuit par exemple…). La question du danger d’étouffement préoccupe énormément mon conjoint.

    De plus, est-ce que la densité des 4 matelas cités ci-dessus est suffisante pour mon petit garçon (11kg) ? Car nous avons lu qu’il valait mieux un matelas ferme pour éviter les dangers d’étouffement (l’enfant ne s’enfonce pas dans le matelas). Faut-il un matelas vraiment ferme, ou bien un soutien médium est-il suffisant ?

    L’achat de ce matelas est un investissement, et nous souhaiterions qu’il convienne à notre enfant durant plusieurs années. Et j’avoue avoir du mal à fixer mon choix…

    Je vous remercie d’avance pour votre réponse, j’ai bien besoin de vos lumières ! 🙂

    Bien cordialement,

    Delphine

    J'aime

    • Bonjour Delphine,
      Tout d’abord merci beaucoup de vos encouragements, c’est vraiment gentil.
      J’ai consulté les descriptions des quatre matelas. Le 4ème que vous nommez Natural Basic NB2 correspond je suppose à celui appelé Natural Basic WB2 ?
      Je vous réponds d’abord par rapport aux risques de mort subite.
      Il existe plusieurs causes possibles.
      Celle due à l’étouffement concerne plutôt les nourrissons qui n’ont pas la force de se retourner ou n’ont pas encore acquis le réflexe de changer de position en dormant quand le cerveau signale un apport d’oxygène insuffisant.
      Dans le cas de votre enfant qui a 22 mois, un manque d’oxygène soit le réveillera, soit il continuera de dormir et le corps assurera le changement de position de manière automatique (système réflexe).
      Pour ce qui concerne le choix du matelas, je comprends que vous souhaitez qu’il convienne pour suffisamment d’années,
      Dans ce cas, le Dormiente Natural Eco Lisa avec molleton en coton semble adapté: soutien moyen, donc assez ferme mais pas dur. La gamme plus ferme (Natural Basic 2) convient à des dormeurs pouvant peser jusqu’à 70 kgs, donc des adultes.
      Dans quelques années, en fonction du poids de votre enfant et de sa taille, vous serez probablement tentée de changer son matelas vers l’adolescence qui réclame souvent des dimensions de 140 x2oo cms .
      J’espère avoir répondu à vos interrogations, sinon faites-le moi savoir.
      Très belle journée Delphine.

      J'aime

  6. Bonjour Andrée

    Grâce à tout vos conseils, nous avons choisi un matelas PROLANA pour notre fils. Mais il a bien grandit depuis et quand il dort c’est une vrai toupie. Nous souhaitons donc lui prendre un matelas plus grand, nous pensions prendre un 120/190. Cet achat représente un vrai budget pour nous et nous souhaitons investir pour quelques années.
    Pourriez vous nous conseiller sur quelques modèles.

    Encore bravo pour tout votre travail.

    J'aime

    • Bonjour Larchez et merci pour votre commentaire.
      Les dimensions que vous souhaitez (120 x 190 cms) ne sont pas des standards, ce qui fait que le choix est moindre.
      Je ne sais pas quel âge a votre enfant ni la durée d’utilisation souhaitée pour le futur matelas.
      Voici ceux que j’ai repérés comme étant les plus sains avec quelques différences entre eux, au niveau du garnissage. Il faut également voir quel budget vous souhaitez investir, en fonction du nombre d’années d’utilisation du matelas. Voici une petite liste:
      – Cosme Literie: latex 650 euros en 90/190 et 1430 euros en 120/190 (sur-mesure)
      – Hevea Nature: latex 1050 euros en 140/190
      – Biosense: latex Classic Nature 822 euros en 120/190
      – Futaine: biocoton 795 euros en 120/190
      – Noctea: latex Camille 833 euros en 120/190
      – Prolana: latex Tom Plus 450 euros en 90/190 et Samar Confort 509 euros en 100/200
      – Joseph Escot: latex Morphee 856 euros en 120/190
      – Dormiente: latex Natural Eco 708 euros en 120/200
      Voilà, à vous de jouer et bonne journée!

      J'aime

    • Bonjour Andrée,

      merci pour votre réponse aussi rapide.
      En me relisant c’est vrai que je n’ai pas était très précise. Notre fils a deux fait 90cm pour 24 kg.
      L’année dernière nous avons acheter (grâce a vos précieux conseils) un matelas PROLANA en 70/140cm (et nous n’avons pas était dessus tant par sa texture que sa fermeté) que nous avons installer en lit au sol que j,ai réalisé moi-même.

      Mais voila plusieurs choses nous pousse a devoir envisager de changer de literie pour plus grand. notre fils bouge beaucoup pendant la nuit et se cogne à son contour de lit, sans compter que pour l’endormir un de nous s’allonge à côté de lui. De plus un soucis de santé nous oblige parfois a rester a ses côtés la nuit pour le surveiller.

      Pas facile tout ça avec cette dimension de matelas. Dans notre réflexion, nous sous sommes dit qu’une dimension de 90/190cm était trop petit et 140/190 peut-être un peu grand, un 120/190 nous paraissait une bonne option.
      Je comprends bien que vos conseils portent plus sur la qualité que sur les dimensions des matelas mais
      Qu’en pensez-vous? sachant que nous souhaitons que cela fasse pour plusieurs année surtout vu le budget que cela représente. Est il judicieux de rester sur cette taille ou de prendre la taille du dessus? Sur quels modèles?

      Désolé mais a force de chercher je sui un peu perdue et bien besoin de conseils.
      Merci pour vos éclairages si précieux.

      belle journée à vous

      Aurélie

      J'aime

      • Bonjour Aurélie,
        Oui je comprends mieux votre recherche avec ces explications.
        En général, l’enfant passe par un couchage « lit une personne », c’est-à-dire une dimension 90/190 qui suffit pour son aisance.
        Dans le cas où un parent doit s’installer à côté de l’enfant, on passe à de la dimension « 2 personnes », donc 140/190.
        Je pourrais vous conseiller de prendre du 120/190 puisque votre enfant est encore petit, sauf que le fait qu’il s’agisse d’une dimension non standard va avoir des répercussions sur le coût du matelas et réduire votre choix. Et ensuite, il vous faudra encore trouver du linge de lit de la taille correspondante, donc non-standard, ce qui veut dire peu de choix.
        Donc s’il est prévu qu’un adulte s’allonge encore longtemps à côté de votre enfant du fait d’un souci de santé, vous pourriez choisir un matelas bio « 2 personnes » en 140/190 dans les marques que je vous ai citées, en sélectionnant un confort (matériaux, épaisseur) « intermédiaire ». Ainsi le matelas sera naturel, pas trop cher, chacun aura de la place et vu son coût pas trop élevé, vous pourrez éventuellement en changer dans quelques années, en fonction de la stature (poids et taille) de votre enfant.
        Bonne journée Aurélie.

        J'aime

      • Bonjour Andrée

        Un grand merci pour vos conseils 🙏 et votre aide dans le choix d’une literie saine pour les enfants. Cela peut rapidement devenir un casse-tête.
        Votre site est une mine d’informations, un grand bravo pour tout votre travail.

        Aurelie

        J'aime

  7. Bonjour

    Merci pour toutes ces infos
    Moi j’ai choisi le prolana Kati plus
    Je compare maintenant les alèses
    Chez kadolis il y a du polyuréthane
    Quelle sont les autres choix ?
    Futaine, biosense ?

    Merci
    Cordialement

    J'aime

    • Bonjour Sacha,
      On trouve deux types d’alèses « plus saines »: les 100% coton bio et les coton bio enduits de polyuréthane (moins sain mais imperméable)
      -Les alèses en 100% coton bio certifié: elles sont assez épaisses pour absorber les éventuelles fuites ou petites régurgitations de bébé (jersey, flanelle, molleton). Vous en trouverez effectivement chez Futaine et chez d’autres fabricants (sites Brindilles, Bébé au Naturel, etc…). J’ai regardé chez Biosense qui ne propose que la housse enduite de PVC, donc je ne peux pas la recommander.
      – Les alèses « imperméables »: elles sont en coton bio enduit de polyuréthane (PU ou PUL). Il en existe certifiées Oeko-Tex 100 chez Kadolis, ce qui est un plus
      -Si vous avez envie de faire un peu de couture, il est possible de commander un coupon de tissu bio dans les dimensions souhaitées pour en faire une ou deux alèses. Dans ce cas, il faudra choisir soit du molleton coton, de la flanelle épaisse ou de l’éponge pour alèse. Si vous souhaitez du tissu imperméable, il en existe également en coton bio revêtu d’un enduit fin de PUL Les sites qui en vendent sont assez nombreux: Bio Tissus, Mondial Tissus, Cousu Bio, etc….
      Bonne journée Sacha.

      J'aime

  8. Bonjour

    Il y a 2 ans nous avons fait appel a vos conseils et nous avions pri le matelas lara de dormiente ou nous etions vraiment satisfait. Mais voila bebe grandit 2ans le mois prochain et nous projetons fin d’année debut d’année prochaine de changer de lit pour un lit motessori 90×190 et j’aurai voulu avoir vos conseils sur les matelas en respectant toujours le cote naturelle et un max de confort.
    Merci pour ces precieux conseils

    Je precise nous habitons dans le sud est de la france et il fait relativement chaud la plupart de l’annee 🙂

    J'aime

    • Bonjour Amandine,
      Pour un matelas enfant, vous aurez principalement le choix entre le latex et le coton.
      Je ne conseille pas les ressorts, en lien avec la présence du métal qui réagit aux ondes.
      Il existe aussi des matelas enfant à base de latex et de fibres de coco mais ils ont une résistance moindre sur la durée.
      -Pour un matelas 100% coton bio, vous pourrez en trouver chez Futaine. Exemple: matelas 90/190 en coton bio cardé certifié Ecocert et housse en coton bio GOTS. Épaisseur 15 cms, garantie 5 ans. Prix aux alentours de 645 euros. Le coton conserve la fraîcheur.
      Si vous préférez le latex 100% naturel, plusieurs fabricants en proposent:
      – Biosense Classic Nature: 12 cms de latex (75 kgs/m3) certifié Eco-Institut, épaisseur totale de 19 cms, garantie 5 ans, prix aux alentours de 850 euros.
      – Cosme: 12 cms de latex 100% naturel (70kgs/m3) certifié Eco-Institut, épaisseur totale de 15 cms, garantie 10 ans. Prix aux environs de 650 euros.
      – Dormiente:
      +Natural Basic 1: 14 cms de latex 100% naturel garanti QUL, épaisseur totale de 18 cms. Environ 635 euros.
      +Lisa: 12 cms de latex 100% naturel, hauteur totale 14 cms, environ 450 euros (à voir s’il existe en dimensions 90/190).
      +Young Line Eco: 10 cms de latex 100% naturel certifié pour un prix de 415 euros environ. Moins durable du fait de sa finesse.
      -Prolana:
      +Samar Confort souple: 12 cms de latex 100% naturel certifié QUL, garantie 5 ans, prix environ 570 euros.
      +Tom: 7,5 cms de latex 100% naturel certifié (75 kgs/m3), épaisseur totale de 11 cms, 420 euros environ, moins durable du fait de la moindre épaisseur de latex.
      Voilà en gros ce que vous pouvez acheter qui soit suffisamment sain et également confortable.
      Il existe d’autres marques qui en proposent : Noctéa, Novoly, etc..
      Les prix varient en fonction de l’épaisseur du latex qui conditionne également la conservation dans le temps de l’élasticité du matelas.
      Bonne fin de journée Amandine.

      J'aime

      • Bonjour Amandine,
        Le coton est assez ferme. Le latex est ferme également mais il possède des propriétés d’élasticité.
        Cette élasticité n’est pas mise en action quand l’enfant est petit car quand il se couche, son poids ne suffit pas à provoquer un effet-rebond (le matelas ne s’enfonce pas assez).
        C’est quand votre enfant sera plus grand (et donc plus lourd) que l’accueil du matelas en latex sera différent de celui d’un matelas en coton. L’accueil du latex sera plus souple que celui du coton.
        Bonne journée Amandine.

        J'aime

  9. Bonjour!
    Merci beaucoup pour cet article extrêmement complet.
    Malheureusement je suis tombé trop tard sur Votre l’article, car je deja achete un matelas pas clean du tout. Comme je dorms avec mon bébé, et je souhaite acheté un surmatelas pour estomper un peu, pourriez vous me conseiller laquelle c’est mieux svp? J’hésite entre le surmatelas latex de biosense ou futaine? Merci encore pour votre travail.

    J'aime

    • Bonjour Gheorge,

      Les deux surmatelas sont très bien.
      Cependant l’âme en latex du surmatelas Biosense est entourée d’une couche de Biolaine traitée anti-acariens avec des huiles essentielles.
      Par précaution, il vaut mieux éviter que votre bébé respire ces huiles.
      Du coup, il est préférable de ce point de vue choisir le surmatelas Futaine qui ne contient que du coton bio certifié.

      Bonne après-midi Gheorge.

      J'aime

  10. Bonjour,

    Que pensez vous de la marque dormiente ? Pour un matelas enfant 2ans,en latex 100% naturel, fibres de coco, et coton bio.
    J’hésite beaucoup car malheureusement même le latex 100% naturel contient des produits chimiques, et que c’est vraiment très très difficile de trouver un matelas sans aucun produits chimiques ou nocifs.
    Ca fait des semaines que je trié les marques, les compositions,les labels… Ça me rend folle.
    Aidez moi s’il vous plaît.

    J'aime

    • Bonjour Aude,
      La marque Dormiente est très bien.
      Par exemple si vous choisissez le matelas Natural Eco Plus en 90 x 190, il est constitué de 10 cms de latex 100% naturel certifié QÜL et de 2,5 cms de fibres de coco.
      Le label QÜL certifie les latex naturels qui contiennent le plus de lait d’Hévéa (environ 95 à 97%) car il est impossible de rendre du lait d’hévéa compact sans lui ajouter un minimum d’additif.
      Ce latex certifié QÜL émet très peu de covs.
      L’ensemble du matelas est certifié IVN qui est également un label très exigeant sur l’origine naturelle de l’ensemble des fibres utilisées (au moins 95% bio ou en conversion) et leur traitement(nettoyage, coloration éventuelle, ..).
      A part Dormiente, vous avez Biosense qui propose des matelas entièrement en latex certifié QÜL mais avec une « garniture » qui augmente le coût de l’ensemble.
      Si vous aimez le coton, Futaine vend des matelas entièrement en coton bio certifié qui n’émettent pratiquement pas de COVs.
      A vous de choisir en fonction des matières que vous souhaitez et du prix bien entendu.
      Bonne journée Aude.

      J'aime

      • Merci beaucoup pour toutes ces informations.
        J’avais fait appel à vous il y a 2ans pour choisir le prolana pour bébé, au top d’ailleurs, mais maintenant à 22ans ça bouge beaucoup donc j’ai opté pour un lit au sol, montessori, mais j’hésite sur le matelas, je pensais que le latex naturel et fibre de coco était bien pour le côté végètal, naturel mais là je suis de nouveau en plein doute, est-ce qu’il y a que le matelas coton bio de chez futaine qui est vraiment sans produits chimiques, toxiques, émanation ?

        Je vous avoue que je ne regarde pas le prix car je veux le plus sain des plus sain des matelas pour mon bébé.
        Et que pensez vous de l’épaisseur du matelas ?
        Encore merci merci pour votre aide.

        J'aime

      • Bonjour Aude,

        Les matelas en coton certifié biologique de chez Futaine ne sont pas du tout émissifs car ce coton n’a pas subi de traitement chimique ni avant ni après la récolte et pas non plus durant la confection du rembourrage et du tissu de la housse.

        En ce qui concerne les matelas en latex, ceux qui sont en 100% latex 100% naturel sont très peu émissifs. La certification QÜL d’Eco Institut s’applique au latex qui contient le plus de lait d’hévéa (au moins 95%), donc le moins de substances chimiques. En effet, il est obligatoire de rajouter des additifs au lait d’hévéa avant de lui appliquer le procédé thermique qui va le rendre élastique et permettre d’obtenir les plaques de latex servant à confectionner l’âme des matelas. Donc si vous choisissez un matelas composé de latex certifié QÜL, ce sera le latex le moins émissif .

        Si votre enfant a deux ans, il passe moins de temps dans son lit que lorsqu’il était bébé et il bouge suffisamment pour que ses voies aériennes ne soient pas au contact permanent avec le matelas.

        Vous avez donc le choix entre un matelas en 100% coton bio (GOTS, IVN) ou un matelas en latex, très légèrement émissif (QÜL).

        Les matelas bébés de chez Futaine en 70 x140 font 10-11 cms d’épaisseur (5 couches de coton cardé) alors que leurs matelas adultes font 15 cms d’épaisseur (7 couches de coton). Si vous voulez vous servir d’un matelas en coton durant plus de cinq ans, il est préférable de choisir une épaisseur supérieure à 11 cms, soit en prenant un matelas adulte (7 couches), soit en demandant un sur-mesure (6 couches avec les dimensions qui vous conviennent).

        Vous pouvez préférer acheter un matelas en latex 100% naturel. Ceux de chez Dormiente par exemple sont certifiés QÜL donc très peu émissifs et l’épaisseur est de 14 cms pour un matelas en 90 x 190.

        Si vous choisissez de mettre votre enfant dans un lit Montessori, il faudra bien penser à faire le tour de ce qui pourrait constituer un danger pour un tout-petit qui se déplace: mettre une bonne épaisseur de tissu amortissant autour du lit au cas où votre enfant dépasserait les bords en dormant, sécuriser les prises électriques, bloquer les tiroirs, barrière devant les escaliers s’il y en a, enlever les objets permettant d’escalader et donc de faire une chute ou d’avoir accès à une fenêtre ou à un objet dangereux (coupure, pincement, brûlure), etc..
        Mais je pense que vous avez déjà bien réfléchi à cette mise en place avant de choisir ce couchage.
        J’espère avoir répondu à votre question et vous souhaite une bonne après-midi Aude.

        J'aime

  11. Bonjour,

    Grâce à vos conseils j’ai acheté un Prolana pour ma petite fille, dont je suis très contente. Mais elle grandit et nous voudrions la mettre dans un lit plus grand et nous allons donc devoir acheter un nouveau matelas.
    Les prix des dormiente sont un peu élevés pour nous malheureusement. J’ai vu en revanche des matelas chez « l’Atelier de Morphée » mais je peine à me faire une idée de leur composition exacte (en 90*190, en fibre de coco, fibre de coco + mousse ou latex).
    Avez-vous déjà eu l’occasion de vous pencher sur leur composition ? Si oui, pourriez-vous me dire ce que vous en pensez ?
    Sinon, avez-vous des marques, un peu moins cher que dormiente à nous recommander ?
    Je vous remercie d’avance pour vos précieux conseils et du temps passé à nous éclairer !
    Bonne journée,
    Emilie

    J'aime

    • Bonjour Emilie,

      Je suis allée sur le site que vous citez « Atelier de Morphée »-matelas de Morphée » pour examiner la composition des matelas enfants à base de mousse et fibres de coco.
      Il s’agit de matelas composés d’une couche de mousse de polyuréthane et d’une couche de fibres de coco.
      Ce ne sont donc pas des matelas non ou moins émissifs. Il n’y a pas de certificats bios particuliers, sauf pour certains tissus de recouvrement en coton bio, mais les matières principales sont émissives. Même leur housse en « bambou » ne contient que 2% de viscose de bambou… Et certaines allégations (par exemple, que les bactéries sont arrêtées par les fibres de coco, etc…) me paraissent bien hasardeuses. Le qualificatif de matelas « naturel » n’est pas adapté.
      En gros, des matelas « classiques » en mousse dérivée du pétrole. C’est pour ça qu’ils sont moins coûteux.

      En ce qui concerne Dormiente, je dirais que c’est la marque qui reste la plus « accessible » en terme de prix car elle propose des matelas beaucoup plus sains à base de latex 100% naturel complété avec des fibres de coco (ce qui permet de baisser le coût du matelas tout en restant dans des matériaux sains) et l’ensemble est certifié correctement.
      Dormiente fabrique également des matelas de tailles intermédiaires qui pourraient peut-être constituer une solution si l’achat actuel d’un matelas en 90 x 190 était trop onéreux.
      Voici ce que j’ai repéré:
      – Lisa Natural Eco en 90 x 190: 450 euros
      – Young Line en 90 x 190: 430 euros
      – Frederic composé de coco/latex/ laine ou coton en 70 x 160: 257 euros

      Le dernier en 70 x 160 aura forcément une durée d’utilisation plus courte étant donné ses dimensions puisque votre enfant va continuer à grandir mais cela vous laisse quand même plusieurs années devant vous avant que d’envisager un nouvel achat.
      Bonne soirée Emilie.

      J'aime

      • Merci beaucoup d’avoir pris le temps de regarder et de me répondre,
        Je vais peut être regarder un lit en 70×160 du coup …
        Bonne soirée également !

        J'aime

  12. Bonjour,
    Tout d’abord je vous félicite et vous remercie grandement pour la richesse de votre site et pour toutes vos réponses qui sont une mines d’informations.
    Je me permets de vous contacter pour vous demander votre avis car je suis à la recherche de deux matelas pour mes enfants de 1ans et 4ans.
    Je ne sais précisément vers quoi me tourner entre un tout latex, un latex coco ou un futon. Sachant que j’aimerais qu’ils durent une bonne dizaine d’année.
    J’ai regardais les marques et site que vous conseillez et les tailles j’hésitais avec un 120 mais comme ils sont petit peut être que je peux rester sur du 90 (ma seconde est actuellement sur un 70 et mon aîné sur un 120( j’ai pu constater qu’il n’utilisait pas toute la largeur et je vais me rendre dans un magasin de literie pour lui faire essayer un 90 pour être sûr avant de commander sur internet)).
    Pourriez-vous s’il vous plaît me donner votre avis.
    Cordialement
    Sophie

    J'aime

    • Bonjour Sophie,

      Merci beaucoup pour votre retour sympathique.

      En ce qui concerne la longévité d’un matelas sur dix ans, mieux vaut prendre un matelas tout latex ou tout coton.
      Et pour la largeur nécessaire, en partant sur du 90 cms, vos enfants seront suffisamment à l’aise jusqu’au début de leur adolescence. de plus, vous avez du choix dans le linge de lit bio de cette dimension.

      En général, le changement de matelas (voir de lit) se fait aux alentours de l’adolescence du fait de l’usure normale des matériaux (effritement du latex, tassement du coton ou de la laine, diminution de la souplesse et du rebond) et également parce que l’accroissement de taille d’un enfant vers la puberté peut nécessiter l’achat d’un lit en 2m de long, avec un matelas adapté à cette longueur.

      Je vous souhaite une bonne journée Sophie.

      J'aime

      • Bonjour,
        Merci beaucoup pour votre retour, je vais suivre vos conseils et commander 2matelas en 90cm.
        Je vous souhaite une belle journée et une bonne continuation.
        Cordialement
        Sophie

        Aimé par 1 personne

  13. Bonjour,

    Je voudrai savoir si vous avez des conseils pour une couette qui irait sur un lit de taille 90×190. Il faudrait privilégier du coton bio ou de la plume ? Des avis ou des conseils de marques sur les couettes ?

    merci beaucoup

    J'aime

    • Bonjour Amandine,

      Vous avez le choix entre le coton et la plume certifiés, en fonction surtout de votre préférence de matériau et du budget souhaité.

      Pour les marques de couettes certfiées en coton bio, vous avez:
      – Futaine (de 250 à 500g/m2), Naturfan sur le site de la Ferme des Peupliers par exemple (450g/m2) et Couleurs Coton (de 200 à 450g/m2).
      – les couettes en coton se lavent en général entre 40 et 60°C en fonction des conseils des fabricants.
      – selon son épaisseur, la couette sera destinée à une literie d’hiver (450g/m2) ou d’été (200g/m2). Il existe également des couettes mixtes constituées de deux épaisseurs de coton qu’on peut séparer.

      Si vous souhaitez acquérir une couette avec un rembourrage plume/duvet, voici quelques marques qui en proposent avec la certification Oeko-Tex 100:
      -Luxiplume, Label Naturel et Castex
      -Mille Oreillers propose également une couette en duvet d’oie lavé au savon bio et sans traitements chimiques (site Tout Allant Vert).
      – la couette en duvet est plus légère que la couette en coton pour le même apport thermique du fait que le duvet emprisonne l’air qui est un bon isolant.
      – Si vous achetez un duvet, il faut que le rembourrage soit composé d’au moins 90% de duvet et de 10% de plumes seulement, car les plumes sont moins isolantes. Vérifiez également que l’enveloppe (housse) est confectionnée avec du tissu à fils serrés (coton sergé anti-duvet ou tissage serré 100 fils/cms2) afin d’empêcher le duvet de sortir. Pour que le rembourrage reste bien réparti sur la surface entière de la couette, celle-ci doit être « piquée » (cloisonnements empêchant que le duvet s’agglomère à certains endroits et manque à d’autres).
      -L’entretien se fait pas aération régulière et lavage à 30°C-40°C (Programme Fragile, essorage doux) environ une fois par an.
      Si vous avez besoin d’autres précisions, n’hésitez pas à demander Amandine.
      Bonne fin de journée.

      J'aime

  14. Bonjour

    Je me permets de vous écrire afin d’obtenir quelques précieux conseils.
    Pour la naissance de ma fille, en suivant vos conseils nous avons fait le choix d’un matelas petit cosme en 60×120.
    J’ai également opté pour un matelas petit cosme en 70×140 comme matelas au sol pour les éventuelles siestes dans sa salle d’éveil et/ou futur coin lecture.
    Aujourd’hui âgée de 13 mois, elle ne fait pas encore ses nuits et nous rejoins en milieu de nuit. Bien qu’ayant souhaité un très bon matelas pour elle, malheureusement elle n’en bénéficie pas toujours des bienfaits ; le nôtre étant de qualité bien moindre et certainement plus nocif 😦
    Quoiqu’il en soit, et bien qu’elle ne fasse pas ses nuits, je me pose aujourd’hui la question d’un futur lit, type lit cabane au sol. En effet je souhaite lui proposer une certaine autonomie et préfère pour sa sécurité qu’elle soit au sol plutôt qu’elle ne cherche à passer au dessus de son lit à barreaux d’ici quelques Temps.

    Cependant plusieurs questions se posent
    Il existe plusieurs tailles de lit mais selon sa chambre j’hésite entre 70×140 ( et donc utiliser le deuxieme matelas dont je dispose déjà de la marque cosme) ou 90X160 pour lui offrir plus d’espace. Mais dans ces cas là j’aurais besoin de conseils pour le choix du matelas en fonction de son âge car cosme ne propose pas ce format. Quelle matière, densité , etc est il préférable de choisir.

    De votre retour d’expérience, pourriez vous m’indiquer si elle ne serait pas perdue dans un lit 90×160 qui serait peut être trop grand pour elle ? Et m’aider par conséquent sur le choix du matelas pour son confort

    Merci par avance pour votre reponse
    Audrey

    J'aime

    • Bonjour Audrey,
      J’imagine que vous souhaitez installer votre petite fille dans un lit-cabane selon la méthode Montessori?
      A mon avis, étant donné son âge, les dimensions d’un couchage en 70 x 140 conviennent pour la faire dormir au moins jusqu’à 3 ans. Donc, vous pouvez tout à fait choisir un lit-cabane qui soit dans les dimensions de votre matelas 70 x 140 Petit Cosme .
      L’intérêt de ce type de couchage, c’est que l’enfant peut s’installer pour y dormir ou jouer quand il veut et le matelas posé au sol évite les chutes.
      La dimension 90 x 160 est également envisageable en ce sens qu’un enfant dont le matelas est installé au sol, avec par-dessus sa tête un « toit » de cabane ne sera pas perturbé outre mesure, ce sera juste comme s’il jouait sur un tapis plus grand. Par contre, si vous choisissez d’acheter maintenant un matelas en 90 x 160, il vous faudra effectuer dans quelques années un nouvel achat pour un couchage en 90 x 190.
      Donc, la solution qui me paraît la plus adaptée à ce jour serait de faire l’acquisition d’un lit cabane en dimensions 70 x 140 pour ensuite envisager quand votre fille aura 3-4 ans de lui proposer un lit une personne en 90 x 190. Cela correspondra à l’entrée en première ou deuxième année de maternelle et le lit-cabane sera alors moins nécessaire d’un point de vue « stimulation » sensorielle et développement des capacités motrices.
      Pensez aussi à bien sécuriser les endroits à risques (points électriques, fenêtres, escaliers, lampes, tiroirs, armoires,, bibelots, …) dans la chambre de votre fille et autour car en grandissant son autonomie motrice et l’absence de barreaux va lui permettre d’accéder à tous les endroits proches de sa chambre, même la nuit.
      Je reste à votre disposition pour d’autres précisions Audrey.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.