Santé environnementale et ameublement de la chambre de Bébé

baby-376531_1920

Pourquoi faut-il se préoccuper de santé environnementale lorsqu’on choisit les meubles destinés à la chambre de Bébé?

C’est tout simplement parce que les meubles peuvent être à l’origine d’importantes émissions de molécules nocives. Ces molécules sont appelées des COV ou Composés Organiques Volatils. Ce sont des substances chimiques qui se retrouvent très facilement sous forme gazeuse dans l’atmosphère. Alors évidemment, les COV sont présents en grand nombre dans l’air pollué des villes. Mais il faut savoir qu’on les retrouve également concentrés dans l’air intérieur des habitations (CF. Site de l’Observatoire de la Qualité de l’Air Intérieur).

Quelles sont les sources de ces substances volatiles?

Dans l’atmosphère extérieure, elles proviennent principalement des industries et des transports. On peut donc retrouver des molécules dérivées des hydrocarbures et de toutes les substances fabriquées par la chimie organique. Les analyses effectuées au niveau de l’air détectent des solvants, des éthers de glycol, des hydrocarbures aromatiques, des phtalates, des parfums de synthèse, etc… Le fait de les respirer quotidiennement même à de faibles doses est susceptible d’avoir un impact important sur la santé en termes d’allergies, d’asthme, de problèmes respiratoires, d’infections et d’autres pathologies. Dans l’air intérieur de la chambre de votre bébé, vous retrouverez donc en premier lieu ces substances issues de la pollution extérieure mais sur lesquelles il vous sera difficile d’agir directement.

Ce qui est important et que vous ne savez peut-être pas, c’est que les meubles présents dans la chambre de votre enfant risquent également d’être à l’origine d’une émission supplémentaire de Composés Organiques Volatils nocifs. La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez agir sur cette pollution supplémentaire et l’éviter en choisissant des meubles peu émissifs en COV. Nous allons voir comment les parents peuvent procéder pour choisir un ameublement sain pour la chambre de Bébé.
Les Composés Organiques Volatils émis par les meubles.
En France, les autorités de santé ont reconnu que les meubles étaient à l’origine de l’émission de substances volatiles toxiques et qu’il était nécessaire de s’en préoccuper. Suite à sa Saisine n° 2013-SA-0040, l’ANSES a effectué une « Expertise en appui à l’étiquetage des produits d’ameublement » qui a été publiée en juin 2015. Dans son rapport, l’Agence s’appuie sur plusieurs études scientifiques réalisées au préalable . Elle recense au final un minimum de 661 substances différentes potentiellement émises par des meubles. Les émissions de polluants varient en fonction des matières qui composent les meubles: bois massif, panneaux de particules, tissus, plastiques, mousses de rembourrage, métal, revêtements et finitions.

Voici un aperçu de la liste des meubles qui ont été testés dans l’étude MOBAIR DE en 2013:meubles1

 

Et voici les deux tableaux listant les composés émis par ces meubles et détectés par les analyses de l’air:

Liste des compsés mesurés 111

 

 

 

Liste des composés mesurés 222

Nous allons à présent examiner de plus près quelques-unes de ces substances afin d’ avoir un aperçu des risques qu’elles font courir à tous ceux qui les respirent.

  • le formaldéhyde: c’est une substance classée Mutagène 2, cancérigène 1B et corrosive. Elle est émise par les résines des panneaux de particules, les colles, les vernis et les peintures.
  •  le styrène: il est toxique par inhalation, cancérigène 2B (Classement du CIRC) et toxique pour la reproduction 2 (Classement CLP). Il est émis par certains produits fabriqués à partir de latex.
  • Le trichloréthylène: il est cancérigène certain (classement 1 du CIRC), mutagène 2 (CLP). C’est un solvant des adhésifs, des vernis et des peintures.
  • l’acétaldéhyde:il est carcinogène probable ( CLP) et irritant.
  • le naphtalène: il est classé comme carcinogène probable (2 CLP). C’est un hydrocarbure aromatique polycyclique (HAP) qui rentre dans la production des phtalates plastifiants et des résines.
  • le phénol: il est toxique par ingestion, corrosif et mutagène probable (2 CLP).
  • le toluène: il est toxique par inhalation et toxique probable pour la reproduction (2 par le CLP). C’est un hydrocarbure aromatique qui est utilisé comme solvant dans les colles, les vernis, les peintures et les cires.
  • le furfural: c’est un solvant toxique par contact cutané et par inhalation et carcinogène probable (classement 2 par le CLP).
  • le xylène: c’est un hydrocarbure aromatique toxique par contact cutané et par inhalation.
  • le benzaldéhyde: classé toxique par ingestion
  • l’hexanal: c’est un aldéhyde irritant pour les yeux et la peau.
  • le propanol-2-ol: c’est un solvant irritant pour les yeux et provoquant à forte dose des troubles de conscience (narcolepsie, coma).
  • le benzène:c’est un cancérigène avéré, mutagène, toxique et irritant. Il rentre dans la fabrication de résines, de colorants et d’élastomères.

Comme vous le constatez, toutes ces substances sont extrêmement  préjudiciables à la santé humaine. Il est indispensable d’en protéger votre bébé. La future maman doit se préserve de ces substances durant sa grossesse car l’embryon ou le fœtus sont plus sensibles à la toxicité des molécules chimiques qu’une personne adulte. En parallèle, il vous faudra prévoir l’achat des meubles de Bébé en privilégiant ceux qui sont les moins émissifs en Composés Organiques Volatils.

Actuellement, vous ne trouverez pas de meubles étiquetés avec un classement permettant de repérer les produits les plus sains car il n’y a pas encore de réglementation en vigueur. Pour vous aider à choisir les meubles de Bébé, il faudra se baser principalement sur leur composition . Pour exemple, un meuble en bois massif émet en principe moins de COV qu’un meuble en panneaux de particules ou de fibres. La quantité de COV varie également en fonction de la finition qui a été appliquée sur le meuble et du montage des différentes parties du meuble avec ou sans colles. Dans la suite de cet article, vous trouverez les informations nécessaires pour vous permettre de faire des choix éclairés de manière simple.

Les meubles en bois massif

Ce sont des meubles constitués uniquement de planches de bois entières. Ces planches peuvent être assemblées soit à l’aide de systèmes de tenons-mortaises, de vis et de clous ou encore à l’aide de colles. Plusieurs finitions sont proposées: ils peuvent être teintés , cirés ou huilés ou encore vernis ou peints. Ce type de meubles émet peu de COV, en particulier s’ils sont assemblés sans colles et si leur finition est peu émissive. La plupart des émissions sont « naturelles » et en rapport avec l’essence du bois (résineux et feuillus). Les planches de bois émettent en particulier des terpènes et des aldéhydes élaborés par les arbres eux-mêmes: alpha et bêta-pinènes, bornéol, monoterpènes, sesquiterpènes, … Si le meuble a été assemblé avec des colles, il peut émettre durant quelques semaines des composés nocifs provenant de celles-ci: des hydrocarbures chlorés ou aromatiques, des isothiazolinones, des phénols, .. De même, les vernis, les cires, les huiles et les peintures peuvent être à l’origine de l’émanation provisoire de certaines substances  toxiques et allergisantes: alcool éthylique, acétate de n-butyle, méthyléthylcétone, propane-2-ol, hydrocarbures aromatiques, térébenthine, ..

Les meubles en bois aggloméré

texture-951895_1920

Ce sont des meubles fabriqués  à base de panneaux de particules ou de panneaux de fibres. Les panneaux de particules sont des matériaux qui se présentent sous forme de plaques composées de copeaux, de fibres ou de particules de bois liés par l’addition de résines du type urée-formol (aminoplastes). Les panneaux de fibres de moyenne densité sont appelés plus communément MDF pour Medium Density Fiberboard. Ils sont constitués de fibres de bois liées entre elles par des résines du type « Urée-Formol » ou « Mélamine-Formol ». Ces deux types de panneaux contiennent également des adjuvants de fabrication et des résidus de catalyseurs. Pour être utilisés dans les meubles, ces panneaux doivent être revêtus de finitions dont les objectifs sont de décorer et de protéger le meuble. Les finitions les plus courantes sont le stratifié et le mélaminé.

wood-123592_1920

Un panneau « stratifié » est recouvert d’un revêtement collé à froid. Ce revêtement a été fabriqué en utilisant un ensemble de 10 à 20 feuilles de papier kraft surmonté d’une feuille de papier décor, le tout imprégné de résine mélamine pressée à chaud. Un panneau « mélaminé » est plus simplement recouvert à chaud d’une feuille de papier décor imprégnée de mélamine. Les côtés de ces panneaux, appelés également « chants », sont protégés en principe par des bandes collées fabriquées  soit à base de Polychlorure de vinyle ou PVC, soit de mélamine ou encore d’Acrylonitrile Butadiène Styrène ou ABS. Tous ces panneaux émettent durant plusieurs années de nombreux composés organiques volatils nocifs et en particulier, du formaldéhyde cancérigène. Celui-ci provient des résines aminoplastes utilisées comme liants pour les particules et les fibres de bois. Ces résines contiennent dès le départ des résidus de formaldéhyde libre qui n’a pas été lié aux polymères au cours de la fabrication . Ensuite, il faut savoir que les panneaux d’agglomérés émettent du formaldéhyde provenant de l’hydrolyse progressive des résines sous l’action conjuguée de la chaleur et de l’humidité de l’air ambiant. D’autres molécules toxiques peuvent être émises par ces panneaux: des acétaldéhydes, de l’acétone, de l’acroléine, des hydrocarbures aromatiques tels que le benzène, l’éthylbenzène, les xylènes,.. Les revêtements décoratifs de ces panneaux peuvent laisser diffuser dans l’air ambiant d’autres molécules indésirables pour la santé: des monomères de PVC, du styrène, des solvants organiques, des isothiazolinones servant de conservateurs des colles (MIT,BIT, CMIT,..).etc.

Les meubles rembourrés

Ce sont des meubles qui sont conçus à partir de bois massif ou de panneaux MDF. Ils sont rembourrés en général avec de la mousse polyéther et recouverts de tissus enduits ou du polyester. Parmi ces meubles, on trouve principalement des fauteuils, des poufs et des banquettes pour enfants. Les mousses synthétiques qui servent pour le rembourrage sont génératrices de COV et de particules fines de substances nocives. Parmi celles-ci, on retrouve des composants des mousses tels que des diisocyanates de toluylène, des amines aromatiques (MDA et TDA), du toluène, du styrène, du dichlorométhane, de la triéthanolamine, du formaldéhyde. La plupart de ces molécules sont irritantes, sensibilisantes et suspectées de cancérogénicité. Se rajoutent à cette liste des produits ignifugeants appelés retardateurs de flamme. Certains de ces retardateurs sont cancérigènes probables (TDCP, trioxyde d’antimoine), corrosifs (TCEP, acide orthophosphorique) et suspectés d’être toxiques pour la reproduction (HBCCD, TCP). Par conséquent, il est tout à fait déconseillé d’installer des meubles rembourrés dans la chambre d’un bébé.

Un joli meuble rembourré à éviter dans la chambre de Bébé
Un joli meuble rembourré à éviter dans la chambre de Bébé

Les meubles en métal

Ce sont des meubles composés d’éléments fabriqués avec de l’acier ou du fer. En général, ils sont recouverts d’une finition décorative à base de peinture époxydique de couleur foncée. La plupart de ces meubles sont destinés au rangement: étagères basses ou hautes, étagères murales, armoires. Il existe également des lits bébés qui sont constitués de tubes de métal revêtus d’une laque époxy de couleur claire. Il faut savoir que les métaux émettent très peu de Composés Organiques Volatils et ne sont donc pas une menace pour la santé environnementale de votre enfant. Seules leurs finitions peuvent être à l’origine de molécules toxiques. Les meubles métalliques présentent toutefois quelques inconvénients: ils comportent des angles durs dangereux et sont légers et instables. De ce fait, si vous installez des étagères ou une armoire en métal dans la chambre de votre enfant, il sera nécessaire de bien les fixer au mur pour éviter qu’elles chutent, en particulier si bébé s’y cramponne. De plus, lorsque votre bébé commencera à se déplacer à quatre pattes, il sera impératif de protéger tous les angles de ces meubles métalliques avec un rembourrage spécifique. Ceci évitera à votre bébé de se blesser lorsqu’il se cognera contre ces meubles.

 

Les finitions des meubles

Si vous achetez un meuble fabriqué à base de panneaux de particules ou de fibres, il sera revêtu d’un décor en  stratifié ou en mélaminé. Ces deux types de revêtements sont à l’origine de l’émission de formaldéhyde et de solvants provenant des résines et des colles. Les côtés de ces meubles appelés « chants » peuvent également être renforcés à l’aide de bandes en PVC ou en ABS. Ces deux types de protection peuvent relarguer dans l’air ambiant des monomères toxiques de chlorure de vinyle ou du styrène provenant de l’Acrilonitryle Butadiène Styrène. Les meubles en métal sont en général protégés et décorés avec des peintures époxydiques. Juste après que les éléments en métal aient été enduits en usine avec ce type de peinture , il peut y avoir des émanations de molécules toxiques comme par exemple des hydrocarbures aromatiques , des éthers de glycol et des phtalates (BPA et BPF) reprotoxiques, des polyisocyanates irritants et sensibilisants. Ces émanations durent environ une dizaine de jours, ce qui signifie qu’il n’y en a pratiquement plus au moment où vous allez  faire l’achat du meuble métallique en magasin. Les meubles en bois massif sont pour la plupart recouverts d’une finition à base de vernis ou de laque ou encore enduits simplement d’une couche de cire ou d’huile dure. Il peuvent  également être proposés à la vente sans aucune finition, autrement dit le bois a été laissé à l’état « brut ». Les laques et vernis destinés à la finition des meubles émettent des composés nocifs essentiellement durant leur phase de séchage, c’est-à-dire au cours du premier mois qui suit l’ application du revêtement décoratif. Etant donnés les délais de commercialisation, le risque que votre enfant respire des substances nocives provenant de la finition des meubles est minime. En réalité, le véritable risque par rapport aux finitions est que votre bébé ingère ces substances nocives par voie orale. Comme vous le savez, un enfant en bas-âge a pour principe de goûter à tout ce qui l’entoure. Son lit et les autres meubles de sa chambre n’y feront pas exception. Dès qu’il sera capable de se mettre debout, Bébé ne pourra s’empêcher de sucer et de mordiller les montants du lit ainsi que les autres meubles à portée de sa bouche. C’est la raison pour laquelle il est préférable de prendre en compte la composition chimique des vernis, des peintures, des huiles dures ou des cires des meubles si vous souhaitez préserver la santé environnementale de votre tout-petit. Pour exemple, voici quelques substances nocives présentes dans les finitions du mobilier:

  • des isothiazolinones, nocives et sensibilisantes
  • des éthers de glycol et des phtalates reprotoxiques
  • du N-Méthyl-2- pyrrolidone irritant et reprotoxique
  • du butanone-oxime, cancérigène de catégorie 2
  • des benzotriazoles nocives, irritantes et allergisantes
  • des isocyanates toxiques
  • des acrylates irritants et allergisants
  • des métaux lourds nocifs et cancérigènes (cobalt, chrome, cadmium, nickel, étain,..)
  • des nanoparticules de dioxyde de titane mutagènes et cancérigènes (Cf. Site Veillenanos)

Les solutions pour bien choisir les meubles de la chambre de votre bébé

Les solutions qui vont suivre privilégient la santé environnementale de votre enfant avant toute chose. Il est évident qu’au départ, le choix des meubles par les parents prend en compte plusieurs aspects: l’aspect esthétique, l’aspect pratique et l’aspect financier, en rapport avec votre budget. Si vous disposez d’un budget important, il ne sera pas difficile de meubler la chambre de votre enfant en tenant compte de tous les aspects en même temps. Mais si votre budget est plutôt restreint, il vous faudra faire des priorités. Pour exemple, il sera préférable d’acheter à bas coût un meuble sain même peu esthétique plutôt qu’un meuble au décor agréable mais qui va dégager de grandes quantités de Composés Organiques Volatils.

L’achat du lit

C’est l’achat pour lequel il faut absolument prendre en compte les risques pour la santé environnementale. En effet, Bébé va passer de nombreuses journées dans son lit dès les tout premiers moments de sa vie. Il importe que l’air qu’il va respirer soit le plus inoffensif possible. Dans cette optique, l’idéal est de choisir un lit entièrement en bois massif et si possible monté sans collage. Les montants du lit, les faces, le sommier et les lattes doivent être constitués de bois plein et pas de panneaux de particules ou de fibres. Le choix de l’essence du bois a peu d’importance. Le lit peut être fabriqué en hêtre, en érable, en aulne, en châtaignier, etc..Il peut être proposé avec ou sans finition décorative. Si le lit est vendu avec une finition telle que de la peinture, du vernis ou de l’huile, il faut s’assurer qu’elle répond bien à la norme NF-EN 71-3 + A1. Cette norme  fait partie en réalité de la réglementation européenne relative à la sécurité chimique des jouets . Elle limite la migration à partir du revêtement de finition (peinture, vernis ou huile) de dix-neuf substances  reconnues comme étant dangereuses par contact cutané, succion, léchage ou ingestion.   Parmi ces substances, on trouve des métaux lourds toxiques tels que le chrome hexavalent, le cadmium, le plomb, le mercure, l’arsenic, le nickel,..Si la finition du lit respecte cette norme, votre enfant a donc beaucoup moins de risques d’ingérer des produits toxiques en touchant ou en mettant sa bouche en contact avec les montants en bois de son lit.

Lit en bois massif
Lit en bois massif

Vous avez également la possibilité d’acheter un lit en bois massif brut, c’est-à-dire sans finition du tout. Dans ce cas, il vous faudra le protéger vous-même avec un enduit décoratif adapté au bois. Vous avez le choix entre la peinture, le vernis et l’huile dure. Pour éviter un revêtement du bois trop émissif en COV, choisissez un produit étiqueté A+ et écolabellisé. Les labels qui limitent les émissions de molécules toxiques pour les peintures, les vernis et les huiles dures sont l’Ecolabel Européen, le label NF Environnement et le label allemand Der Blaue Engel (L’Ange Bleu).

ecolabel.eunf environnementder blaue engel 2

Voici à la suite quelques fabricants qui proposent des produits de finition du bois écolabellisés….

  • les huiles dures: Blanchon, Héliotan, Livos( n’est pas labellisée mais conforme à la norme NF EN 71-3)
  • les vernis: Blanchon, Heliotan,..
  • les peintures: Tollens, Blanchon, Syntilor, Sikkens, Zolpan, Onip,..

Il existe aussi des produits étiquetés « Naturels » chez Natura, Auro, Biorox mais ils ne sont pas écocertifiés. Si vous souhaitez les utiliser, l’idéal est de connaître leur composition exacte , la quantité de COV émise et de vérifier leur Fiche des Données de Sécurité qui doit être fournie par le vendeur.

De nos jours, il est assez simple de se procurer un lit bébé en bois massif brut ou avec une finition. Certaines chaînes d’hypermarchés en proposent ainsi que d’autres fabricants plus spécialisés tels que Mathy By Bols, Sauthon, Le Bois d’Antan, Autour de Bébé, Combelle, Aubert,..

L’achat des armoires, commodes et étagères

L’achat de ces meubles requiert aussi un minimum de précautions. Si votre budget vous le permet, choisissez des meubles de rangement en bois massif, sans panneaux de particules ou de fibres. Vous pourrez en faire l’acquisition soit par le biais des grandes chaînes d’ameublement classiques, soit en passant par des magasins spécialisés comme ceux référencés plus haut pour l’achat d’un lit: Combelle, Sauthon, Le Bois d’Antan, etc… Si votre budget ne vous permet pas d’acheter des meubles de rangement en bois massif, il existe d’autres solutions: soit vous achetez des petits meubles de rangement en métal, soit vous faites l’acquisition de meubles d’occasion à base de panneaux de particules ou de contreplaqué. Ces deux solutions nécessitent de prendre les précautions suivantes:

  • les meubles de rangement métalliques: il s’agit de meubles du type « étagères » hautes ou basses . Ils sont pour la plupart revêtus de peinture époxydique. Il est indispensable de les fixer solidement au mur pour éviter qu’ils chutent. Dès que votre enfant est capable de se déplacer dans la chambre, il faut protéger tous les angles de ces meubles en métal avec des dispositifs spécialisés de rembourrage pour les angles ou les arêtes. Ceci évitera que votre nourrisson se blesse lors de ses déplacements dans la chambre.
  • les meubles d’occasion à base de panneaux de particules ou de fibres:ces meubles ont évacué une grande partie des composés volatils toxiques (solvants, formaldéhydes, conservateurs, ..) durant la première période de leur utilisation. Ils sont donc plus sains en terme de toxicologie que les mêmes meubles achetés neufs en sortie d’usine. Toutefois, certaines précautions s’imposent. Avant l’achat de ces meubles, vous devrez vérifier qu’ils remplissent bien toutes les conditions de sécurité inhérentes à l’environnement d’un bébé. C’est-à-dire qu’il faudra vérifier la stabilité de ces meubles, leur bon état général, celui des fermetures , des gonds d’huisserie s’il y en a, des tiroirs, la fixation d’un miroir si c’est le cas, etc…Le but sera de s’assurer que le meuble ne présente aucun danger mécanique ou physique tel que celui des pincements, coupures, chute, incendie,étouffement avec des petites pièces, etc.. pour votre enfant.

Quelques précisions…

Au final, à partir du moment où vous avez connaissance des risques présentés par les différents matériaux des meubles, il vous est plus facile de faire les bons choix. A l’heure actuelle, les meubles ne sont que très rarement dotés d’une étiquette permettant de connaître leur classe d’émission de Composés Organiques Volatils. Mais ce projet d’étiquetage est à l’étude et devrait voir le jour vers 2020 selon le rapport de l’ANSES cité précédemment.

En attendant la mise en place de cet étiquetage, les parents doivent faire eux-même le tri dans les matériaux de base non toxiques, privilégier le bois massif et les finitions les moins nocives ( produits écocertifiés ou finitions certifiées avec la norme NF EN 71-3).

Les finitions en phase solvant sont à bannir car elles émettent des molécules d’hydrocarbures aromatiques toxiques pour tout le monde. En cas de doute sur la nocivité d’un produit, il est préférable de consulter la Fiche des Données de Sécurité ou FDS du produit.

Les meubles achetés neufs doivent être montés et « aérés » pendant environ un mois avant leur utilisation, afin d’évacuer une grande partie des molécules nocives.

Les meubles en plastique et les meubles rembourrés n’ont pas leur place dans la chambre de Bébé: ils émettent de nombreuses molécules indésirables provenant des mousses synthétiques avec lesquelles ils sont fabriqués.

Les meubles de rangement en métal sont sains pour l’air ambiant. Il faudra veiller à ce qu’ils ne soient pas une source de danger physique en les fixant solidement aux murs et en les dotant de systèmes de rembourrage des arêtes et des angles.

Le mobilier d’occasion en panneaux de particules est à réserver aux meubles de rangement. Il doit être en bon état et ne  pas présenter de risques mécaniques ou physiques pour Bébé.

Dans le prochain article, nous continuerons à aménager  la chambre de Bébé en faisant un tour indispensable du côté …des matelas où il fait bon dormir.

A très bientôt et n’hésitez surtout pas à nous laisser des commentaires ou des questions !

 

 

Publicités

14 commentaires sur “Santé environnementale et ameublement de la chambre de Bébé

  1. Re bonjour je viens de lire votre article sur les meubles por bébé et notamment les lits . Ainsi j aimerais votre avis sur la marque ateliers at4 a priori les normes sont respectés, je souhaiterais acquérir un lit a barreau laqué blanc .
    Par ailleurs je recherche un parc a barreau mais chez tous les fabricants combelle ateliers T4 ou pinolino le fond de parc semble être en mdf recouvert de pvc , sauriez ou trouver un parc plus sain . merci

    J'aime

    • Bonjour Virginie et merci pour vos gentils commentaires.
      Effectivement, vous avez raison d’éliminer le PVC de l’environnement de votre enfant.
      J’ai fait un petit tour du Net mais je n’ai pas trouvé le parc idéal.
      En fait, il faudrait un parc en bois massif avec la norme NF EN 12227 soit en bois brut, soit en bois recouvert de vernis ou de peinture avec la norme NF EN 71/3. Cette dernière norme certifie que le vernis ou la peinture ne contient pas de métaux lourds en excès. C’est important dans le cas où bébé aurait tendance à mâchouiller le rebord du parc. La marque Combelle propose des parcs en bois massif revêtus de peintures qui ont cette norme NF EN 71/3. Cependant, ces parcs disposent d’un fond qui est soit en mdf, soit en contreplaqué, ce qui suppose de la colle. Pour évacuer les éventuelles émanations de ces colles, il est possible de laisser ces panneaux dans un endroit aéré pendant plusieurs semaines avant que bébé n’utilise le parc. Sinon, il est peut-être envisageable d’utiliser un parc sans installer le fond si ce dernier pose problème, à condition que celà n’entame pas la sécurité du parc. Qu’en pensez-vous Virginie?

      J'aime

  2. merci pour votre retour . j avais pense au parc sans fond mais pour des nourrissons j aurais préféré un fond réglable en hauteur . Je pense de ce fait en prendre un d occasion qui aura ainsi « dégazé ». Par ailleurs pour le lit que pensez vous de la marque ateliers t4

    J'aime

    • Le lit d’at4 modèle de base a une structure en hêtre massif, ce qui est déjà bien. Je ne sais pas si le sommier est en bois massif ou en lattes multiplis qui impliquent la présence de colle. Le lit est conforme aux normes de sécurité NF EN 716. Si vous choisissez un lit avec finition peinture, il s’agit d’une peinture acrylique à l’eau qui ne contient donc pas de solvants volatils dérivés du pétrole. Ils ne précisent pas si la peinture respecte la norme NF EN 71/3 concernant les limites de migration de métaux lourds. Si la finition que vous choisissez est un vernis, ils ne précisent pas ses caractéristiques (solvants et norme NF EN 71/3). Vous pouvez toujours leur poser la question. Quand un enfant grandit, il a tendance à se mettre debout dans son lit et parfois à en mordiller les rebords. Ce n’est pas grave, mais il est préférable en général d’éviter qu’il ingère peintures ou vernis, quelles que soient leur qualité..

      J'aime

  3. Bonjour

    Une nouvelles je fais appel à votre expertise . Je souhaite acquérir des jouets en bois pour ma louloutte et je viens de voir que lidl en met en vente la semaine prochaine ; ils sont normés fsc / TUV et GS , qu’en pensez vous sur leur innocuité . Merci

    J'aime

    • Bonjour Virginie,
      FSC signifie que le bois utilisé pour ces jouets provient de forêts gérées « durablement », c’est un critère écologique.
      GS est un terme allemand qui veut dire « Sécurité vérifiée ». TÜV est un organisme de contrôle accrédité en Allemagne qui vérifie que les normes européennes de sécurité ont bien été respectées. Concernant des jouets en bois destinés à des enfants de moins de 3 ans, cela signifie que ces objets sont soumis à la Directive Jouets 2009/48/CE, mise en application par le décret 2010/166 et l’Arrêté du 24 février 2010. Les jouets concernés ne contiennent pas de substances CMR (cancérigènes, mutagènes, reprotoxiques) accessibles de catégorie 1 et 2. La migration de certains métaux lourds (présente dans certaines peintures) est limitée, ainsi que la présence de Bisphénol A, de formamide, de retardateurs de flamme organo-phosphatés et de benzisothiazolinone (bactéricide). Quand un jouet porte seulement le logo CE, son fabricant s’engage à respecter les normes européennes mais il n’y a pas d’obligation de contrôle par un laboratoire indépendant. Quand un jouet porte la mention GS et TÜV, le contrôle du respect des normes de sécurité a été effectué par TÜV. Pour ces jouets en bois vendus par Lidl, c’est une garantie de limitation des substances chimiques et du respect des normes européennes. Si vous souhaitez limiter les risques « chimiques », il vous est également possible de choisir des jouets d’autres marques fabriqués en bois mais non colorés.

      J'aime

  4. Est ce possible de modifier mon nom sur mon précédent commentaire et de mettre mon prénom: Sophie. Merci

    Une autre question. Une peinture a l eau est nécessairement sans solvant? Dès lors qu un meuble est revêtu d une peinture a l eau conforme à la norme en 71-3, on fait un bon choix? Faut il aérer pendant un mois les meubles en bois massif peint où vernis (a l eau) conformément à la norme 71-3 ?
    Avez-vous des conseils pour les jouets?
    Merci encore!

    J'aime

    • Bonjour Sophie, j’ai pris en compte votre souhait.
      Le lit Hanna de chez Pinolino est celui qui est évolutif. Il est en bois massif mais je ne suis pas certaine qu’il soit en bois brut, mais plutôt revêtu d’une finition (vernis ou cire) transparente qu’il est possible de recouvrir. Cette finition est garantie avec moins de métaux lourds par la norme NF EN 71-3. Il n’est pas nécessaire d’ajouter une finition supplémentaire. Vérifiez juste que le bois est bien lisse(absence d’écharde) puis passez un linge mouillé avec un peu de liquide vaisselle à rincer sur les montants du lit et les barreaux.
      Le matelas Prolana que vous avez choisi est correct.
      Vous n’avez pas besoin d’aérer ni le lit ni le matelas.
      En ce qui concerne votre question sur les peintures à l’eau, elles sont sans solvant pétrochimique mais peuvent contenir des éthers de glycol utilisés comme diluants (EGME, EGBE, DEGME, EGHE, DEGBE, ..).
      Un certain nombre d’éthers de glycol sont toxiques, voir reprotoxiques et le problème se pose lorsque vous peignez un support. A ce moment-là, les éthers de glycol se dispersent dans l’air ambiant et vous les respirez.
      Dans le cas d’une peinture déjà étalée depuis plusieurs semaines, le risque est pratiquement nul car les Composés Organiques Volatils contenus dans le revêtement de surface ont eu le temps de s’évaporer.
      Pour ce qui est des jouets, lisez les réponses que j’ai faites à Virginie précédemment. Les risques sont différents quand un enfant porte ces peintures ou vernis à sa bouche. Vous trouverez également dans les réponses des noms de marques de jouets en bois plus saines pour votre bébé.

      J'aime

  5. Merci beaucoup pour votre réponse!
    Le lit Hanna est brut. Enfin, ç est ce qui est indiqué sur le site du revendeur. Et il n a effectivement pas l air d être vernis. Pensez vous dans ce cas qu il convient de le vernir?
    Merci encore
    Sophie

    J'aime

    • Je suis allée sur le descriptif de ce lit. Il s’agit de bois massif « non-traité ». Le site explique que Pinolino propose des meubles pour bébé revêtus de « cire naturelle ou de peintures non-toxiques » qui « peuvent être peints ou utilisés tels quels ». Je n’ai pas vu la mention « bois brut ». Par conséquent, il n’est pas nécessaire de recouvrir le bois de ce lit. Les vernis et peintures servent à la fois à protéger le bois des taches et également à éviter le risque d’avoir de petites échardes dans les mains quand on les frotte dessus. D’où les petites vérifications à faire pour éviter que votre enfant ne rencontre ces petits désagréments quand il commencera à tenir les barreaux de son lit. Si le bois n’est pas complètement lisse quand vous passez la main dessus, il suffit de poncer légèrement à la main avec une feuille de papier de verre à grain très fin puis d’enlever le résidu de poussière de bois avec un linge humide.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s