Babyphones et santé de Bébé : comment le protéger des ondes électromagnétiques?

 

smile-909429_1920

Lorsqu’on parle de santé environnementale, on pense bien évidemment à la pollution par les produits chimiques mais on oublie souvent que les champs électromagnétiques ont également un impact sur les processus physiologiques qui permettent le fonctionnement des organes.

De nos jours, nous sommes littéralement bombardés par des ondes électromagnétiques de fréquences et de puissances variables sans connaître réellement leurs effets nocifs en terme de santé.

Depuis quelques dizaines d’années , une nouvelle pathologie en lien avec ces ondes a fait son apparition sous le nom d’Electrohypersensibilité ou EHS. Bien entendu, il ne s’agit là que de la partie visible du problème et mieux vaut agir avant que cette pathologie ne se déclare. S’il est vrai qu’un adulte est affecté par les champs électromagnétiques, que dire alors des impacts sur un petit enfant durant ces périodes de « fragilité » que sont  la grossesse et les premières années de sa vie?

De nombreuses études scientifiques se rapportant aux ondes électromagnétiques et à leurs effets sur la santé des enfants ont été réalisées depuis les années 90. Des mécanismes cellulaires toxiques ont  été mis en évidence. Nous allons faire le tour de ces effets négatifs en listant quels sont les appareils qui peuvent émettre des ondes dans la chambre d’un bébé. Bien entendu, les babyphones sont concernés et en particulier ceux de dernière génération qui fonctionnent à l’aide des technologies DECT ou Wifi . Ensuite, nous verrons quelles solutions sont à mettre en oeuvre pour que votre bébé soit le moins possible affecté par toutes  ces ondes.

Pour vous aider à bien comprendre, voici quelques rappels sur les ondes électromagnétiques….

  • Tout fil conducteur mis sous tension (relié à une prise) produit un champ électrique dans son voisinage. C’est-à-dire que lorsque le fil d’un appareil électrique est branché à une prise de courant, des charges électriques sont émises  à proximité de ce fil, même si l’appareil n’est pas en fonctionnement.
  • Quand un appareil fonctionne, le courant se déplace alors dans le fil et produit des champs magnétiques qui se surajoutent au champ électrique. C’est la raison pour laquelle on parle de champs électromagnétiques.
  • la fréquence est le nombre d’oscillations de l’onde électrique dans une période de temps. Par exemple, un Hertz équivaut à une oscillation de l’onde par seconde. Une fréquence d’un kilohertz (1 kHz) correspond à 1000 oscillations par seconde. Un mégahertz (1MHz)= 10 puissance 6 Hertz. Un Gigahertz (1 GHz)= 10 puissance 9 Hertz. Selon ce nombre d’oscillations, on va parler d’appareils qui fonctionnent avec des extrêmement-basses-fréquences, des moyennes-fréquences ou des hautes-fréquences.
  • les extrêmement basses fréquences ou EBF: elles vont de 1 Hz à 300 Hz. Ce sont des fréquences qui émanent de l’alimentation électrique courante et des appareils domestiques branchés sur celle-ci.

appliances-993782_1920

 

  • les moyennes fréquences: elles s’étendent de 300 Hz à 10 MHz. Elles sont émises par les écrans d’ordinateurs et certains dispositifs antivols.
  • les hautes-fréquences ou HF sont appelées également radio-fréquences. Elles s’étendent de 10 MHz à 300 GHz. Elles proviennent des antennes de radio, de télévision, de téléphonie mobile et des radars, ainsi que des téléphones portables, des babyphones, des DECT, de la Wifi, des fours à micro-ondes, du Bluetooth, …

google-plus-566338_1280

 

Toutes ces fréquences créent des champs électromagnétiques dans leur voisinage. Ces champs donnent naissance dans l’organisme à des courants induits qui ont des effets sur le fonctionnement du corps humain. Le corps humain est « conducteur » et la présence de champs électromagnétiques dans son environnement proche fait apparaître des micro-courants dans les tissus. Ces micro-courants entrent en interaction avec les charges électriques des cellules humaines. Ils entrent en compétition avec les phénomènes électriques physiologiques qui servent habituellement à commander ou  réguler les cellules et les organes. Pour ceux qui souhaitent plus de détails, vous pouvez consulter la fiche de l’INRS concernant les champs électromagnétiques.

De nombreuses études ont été menées dans différents pays et ont apporté les preuves des effets délétères des champs électromagnétiques sur les enfants en bas-âge. Voici  un petit résumé des conclusions de ces études.

 

Les effets néfastes des champs électromagnétiques – Conclusions des études scientifiques

 

  • le CIRC (Centre Internationale de Recherche sur le Cancer) a classé les champs électromagnétiques comme « possiblement cancérogènes pour l’Homme ».
  • l’Etude de Divan HA et al, en juillet 2008: l’utilisation par une femme du téléphone portable durant la grossesse augmente de 49% le risque d’avoir à terme un enfant présentant des troubles du comportement et de 34% le risque que l’enfant présente des troubles de l’acuité visuelle.
  • le Rapport Bioinitiative de 2012: il se base sur la lecture de 1800 études scientifiques réalisées sur les ondes. Ces études mettent en évidence que les champs électromagnétiques sont génotoxiques, qu’ils font apparaître dans les cellules des protéines de stress et qu’ils gênent la réparation de l’ADN des mitochondries.
dna-163466_1280
ADN

Les champs électromagnétiques ou CEM provoquent également des perturbations du système immunitaire à l’origine d’une moindre résistance du corps aux maladies. Les CEM perturbent des fonctions en lien avec la reproduction (spermatogenèse par exemple). Les radiofréquences modifient le rythme cardiaque et diminuent la production de mélatonine chez le nouveau-né. Elles augmentent la perméabilité de la barrière hémato-encéphalique permettant ainsi le passage des toxines présentes dans le corps vers les structures cérébrales. Par exemple, une exposition de deux heures aux ondes émises par un téléphone portable est suffisante pour « ouvrir » cette barrière hémato-encéphalique.

Les champs provenant des émissions des téléphones portables, des téléphones sans fil DECT et de la Wifi  ont des répercussions sur les systèmes biologiques, même  sur de très courtes durées. L’exposition du fœtus ou du nouveau-né peut avoir des conséquences néfastes qui n’apparaîtront sur sa santé que des décennies plus tard.

  • Lettre de l’Académie Américaine de Pédiatrie aux membres du Congrès le 12-12-2012:Les enfants ont une densité osseuse plus faible que celle des adultes, entre autres au niveau de leur boîte crânienne et leur cerveau contient une masse d’eau plus importante. De ce fait, ils sont plus exposés aux CEM et les limites réglementaires de puissance (Débit d’Absorption Spécifique ou DAS) imposées aux téléphones mobiles ne garantissent pas la sécurité des enfants.

 

birth-466140_1280
Nouveau-né

 

  • ANSES: Le rapport d’expertise collective en date d’octobre 2013 intitulé « Radio-fréquences et santé » rapporte les résultats de certaines études scientifiques. Celles-ci ont mis en évidence des modifications des neurones, des oxydations et des cassures de l’ADN des cellules, des modifications de l’activité électrique cérébrale et des effets de type « réponse inflammatoire » après exposition in-vivo à des radio-fréquences d’une puissance déterminée.
  • Courrier en date du 8 février 2013 de Martha Herbert, Professeur adjoint en service de Neurologie Pédiatrique à Los Angelès (USA): les champs électromagnétiques de basses et hautes fréquences ont des effets neurologiques. Les enfants y sont plus vulnérables que les adultes.
  • Etude de Lerchl et al. en 2015: Les radiofréquences favorisent l’apparition de tumeurs cancérogènes à long terme après des expositions, même in-utéro. Les effets sur le métabolisme humain s’observent même à des doses très inférieures aux limites réglementaires.
  • Appel de 190 scientifiques internationaux le 11 mai 2015: Ces scientifiques issus de 39 pays demandent à l’ONU de réviser à la baisse les normes fixées par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) et l’ICNIRP (Commission Internationale sur les Radiations Non-Ionisantes). Ils insistent aussi sur la nécessité de protéger tout particulièrement les enfants et les femmes enceintes.

Pour protéger la santé environnementale de votre bébé, il est nécessaire d’intervenir vis-à-vis des équipements électriques présents dans son environnement . Nous allons passer en revue ces équipements puis voir quelles sont les solutions les plus simples pour atténuer leur impact sur votre enfant.

Certains de ces appareils peuvent être utilisés quotidiennement à quelques dizaines de centimètres de la tête de Bébé. C’est le cas des babyphones par exemple. D’autres appareils ne seront pas forcément dans la chambre de votre enfant mais pourront tout de même présenter des risques du fait qu’ils émettent à distance et que leurs ondes traversent les murs. C’est le cas entre autres d’une box Internet ou d’un téléphone sans fil.

 

Liste des appareils émettant des champs électromagnétiques importants 

 

  • le téléphone portable: il émet des micro-ondes selon diverses fréquences, en fonction de l’opérateur et de l’abonnement choisi. Les fréquences utilisées vont de 800 MHz à 3500 MHz. Ses effets nocifs ont été largement étudiés. Les normes de DAS (Débit d’Absorption Spécifique) qui sont censées limiter les effets sanitaires des portables ne prennent en compte que les effets thermiques des ondes mais  pas leurs impacts biologiques beaucoup plus néfastes.

ios-1091302_1920

  • le téléphone sans-fil DECT: il est composé d’une base fixe branchée à une prise électrique et d’un combiné libre. Il permet de passer ou de recevoir des appels téléphoniques quel que soit l’endroit où on se trouve dans la maison ou le jardin. Il fonctionne par le biais de la technologie dite  des « micro-ondes pulsées ». La base du téléphone émet en permanence des micro-ondes de 2450 MHz de fréquence (hyperfréquences) selon un rythme d’impulsions de 100 Hz (Extrêmement Basses Fréquences). Un téléphone fonctionnant avec cette technologie peut émettre à 200 mètres de sa base. Dans une lettre en date du 9 octobre 2002, 150 médecins allemands toutes spécialités confondues ont lancé un cri d’alarme. Celui-ci constitue l’Appel de Fribourg . Cet appel fait le constat d’une augmentation très importante des cas de maladies chroniques graves dans toute la population. Il relie cette évolution fatale à l’augmentation des ondes de radiofréquences et cible en particulier les antennes-relais, les téléphones portables et les téléphones sans-fil DECT. D’après ces médecins, le standard DECT altère les défenses immunitaires et anéantit les systèmes de régulation du corps. Ils préconisent par conséquent d’interdire ce système, en particulier dans l’environnement des femmes enceintes et des enfants.
  • le routeur Internet ou Box Wifi: Elle émet en permanence des micro-ondes de fréquence égale à 2450 MHz, sur une pulsation basse-fréquence de 10 Hz. Le fonctionnement de la Wifi est à l’origine du Syndrôme des micro-ondes qui perturbe tous les mécanismes physiologiques chez les adultes et encore plus chez les enfants. Un routeur Wifi émet des ondes sur une portée de 20 à 50 mètres selon les obstacles.

 

radiation-297286_1280

 

  • la technologie Bluetooth: Elle fonctionne sur une hyperfréquence de 2400 MHz. Sa puissance est variable de 1 à 100 mW et la portée des émissions peut aller de moins de 10 mètres à 100 mètres de distance. Elle permet de connecter des appareils de type oreillettes, tablettes, souris de clavier, caméras, etc…

bluetooth-icon-670069_1280

  • le babyphone: Cet appareil sert à surveiller Bébé, soit uniquement par l’écoute des sons (émetteur audio) , soit par la surveillance audio et vidéo de Bébé (module avec caméra). Il existe deux technologies possibles pour le fonctionnement de ces appareils. La technologie analogique et la technologie numérique. Les babyphones analogiques émettent  des champs électromagnétiques à partir d’hyperfréquences qui vont de 863 à 865 MHz; leur puissance est limitée réglementairement à 10 milliwatts maximum. Les babyphones numériques émettent des CEM à partir d’hyperfréquences qui vont de 865 MHz à 870 MHz; leur puissance est limitée à 25 milliwatts maxi. Les babyphones numériques émettent plus de rayonnements nocifs que les analogiques, en particulier quand ils fonctionnent en utilisant les technologies Wifi ou DECT.

 

babyphones 006
Babyphone avec caméra

 

  • l’ordinateur: il émet des ondes par le biais des microprocesseurs et de l’écran. Les microprocesseurs rayonnent sur des fréquences allant de 86 Hz à 700 MHz. Les champs magnétiques sont de l’ordre de 0,2 à 0,6 Microteslas  selon qu’on est placés à 50 cms ou 10 cms de distance.
  • le radiateur électrique: il peut rayonner des ondes allant jusqu’à 600 Volts/mètre, en fonction de sa puissance de chauffe. Les champs magnétiques autour d’un radiateur peuvent avoir des valeurs de 0,2 Microteslas à 1 m de distance et de 9 Microteslas à 10 cms du radiateur.
  • le four à micro-ondes: il produit les mêmes effets que le téléphone sans-fil DECT, avec en supplément l’émission de basses-fréquences provenant du transformateur qui alimente le magnétron.
  • les ampoules fluo-compactes: elles sont appelées également « Ampoules à basse-consommation ».leur ballast électronique émet des basses-fréquences allant de 50 à 500 Hz. Le correcteur d’intensité émet sur des fréquences situées entre 20 et 60 KHz. Ces ampoules peuvent émettre des rayonnements radioélectriques pouvant dépasser les 3 Volts/mètre, ce qui est contraire aux Directives européennes et constitue une menace importante pour la bonne santé. A ceci se rajoute la présence de mercure hautement toxique dans chaque ampoule basse-consommation. Une sévère mise en garde au sujet des effets néfastes de ces ampoules a été effectuée en 2007 par ARCA-IBERICA et le CRIIREM.
Ampoule fluo-compacte: elle émet des CEM et contient du mercure toxique- A bannir
Ampoule fluo-compacte: elle émet des CEM et contient du mercure toxique- A bannir
  • les transformateurs: tous les transformateurs émettent des champs électromagnétiques d’intensité variable en fonction de la puissance d’utilisation.
  • les plaques de cuisine à induction: elles peuvent émettre sur une fréquence de 23 KHz des champs électriques de 36 V/m et magnétiques de 1,2 Microteslas ou 1,2µT.
  • le téléviseur: il produit à 30 cms de distance un champ électrique d’une valeur moyenne de 60 V/m et des champs magnétiques de 2 Microteslas ou 2µT.
  • le compteur Linky: il émet environ 4000 fois par jour des ondes d’hyperfréquences de 800 MHz. On retrouve des champs électromagnétiques d’une valeur de 1 Volt/m à environ un mètre de ce compteur. Ce compteur dit « intelligent » est en réalité très toxique car il injecte dans les câbles électriques de l’habitation concernée des radiofréquences comprises entre 63 et 95 MHz . Ces radiofréquences sont émises jusqu’à une distance de 2,50 mètres autour des câbles électriques dans tous les murs, les fils électriques apparents et les appareils branchés à une prise. L’habitation est alors entièrement polluée par ces courants porteurs en ligne (CPL).
  • les appareils électroménagers: l’aspirateur, le réfrigérateur, le fer à repasser, le sèche-cheveux, la chaîne Hifi, le rasoir électrique, les robots de cuisine, le radio-réveil, etc… tous ces appareils émettent des rayonnements électromagnétiques dont les effets s’additionnent sur le corps humain.
  • les jouets connectés et les modules anti-éloignement destinés aux bébés sont également des sources de rayonnements électromagnétiques.

baby-84626_1920

Le rapport Bioinitiative préconise qu’une exposition de longue durée aux champs électromagnétiques ne doit pas dépasser les valeurs suivantes: pour les basses fréquences (50/60 Hz), pas plus de 0,1 Microteslas de champ magnétique et pas plus de 10Volts/m de champ électrique. Pour les hautes fréquences, pas plus de 0,6 Volt/m de champ électrique. Si vous comparez ces valeurs conseillées à celles retrouvées au niveau des équipements de votre habitation, les émissions dans votre environnement quotidien dépassent largement ce qui est préconisé par le rapport cité ( élaboré en 2007 après l’analyse de 1500 études scientifiques par des sommités internationales).

De plus, impossible à l’heure actuelle d’échapper aux rayonnements électromagnétiques dans les lieux publiques ou privés. C’est le cas des antennes-relais, des spots Wifi, du WiMax, des compteurs Linky, des radars, des appels passés depuis les portables, des appareils connectés dans la rue, etc… Il est indispensable de faire de votre mieux pour protéger votre bébé de ces excès d’ondes étant donné les risques encourus par votre enfant à moyen et long terme.

Nous allons voir  à présent comment agir pour que Bébé soit exposé le moins possible à ces rayonnements toxiques.

 

Les solutions pour éviter l’exposition de Bébé aux champs électromagnétiques: babyphones, éclairage, chauffage, jouets…

 

pregnant-690735_1280

Nous allons commencer par les moyens à mettre en œuvre durant votre grossesse. Ensuite, nous verrons quelles précautions et matériel utiliser  pour continuer à protéger votre nourrisson même après sa naissance.

 

Grossesse et champs électromagnétiques: les solutions

 

Vous ne la savez peut-être pas, mais le temps de la grossesse est aussi celui des listes. En voici donc une  qui va vous indiquer tout ce qu’il faut faire ou ne pas faire pour éviter les excès d’ondes nocives durant ces neuf mois.

woman-163617_1280

Il sera intéressant de continuer à les appliquer même après la naissance de Bébé.

Le téléphone portable

⇒ A faire:

  • L’éteindre dès lors qu’on n’attend pas un appel ou qu’on n’est pas obligé de s’en servir dans l’instant
  • Utiliser le téléphone filaire fixe autant que possible pour communiquer
  • S’il reste en veille, poser le téléphone sur un meuble et pas sur soi.

A ne pas faire:

  • Les longues conversations , celles qui durent plus de 10 minutes
  • Etre en communication au cours d’un déplacement physique rapide (train, voiture,..) car le téléphone fonctionne alors à pleine puissance pour trouver des émetteurs relais au fur et à mesure du déplacement.
  • Etre en communication dans un endroit où la réception est mauvaise car la puissance d’émission est à son maximum.
  • Ne pas mettre un portable en veille sur soi, dans une poche ou dans un sac en bandoulière et encore moins près de votre ventre, ce que votre bébé n’apprécierait pas.
  • Utiliser une housse de portable anti-ondes car celle-ci en diminuant les émissions du rayonnement oblige l’appareil à émettre à plus forte puissance.

Le téléphone au domicile

⇒ A ne pas faire:

  • Utiliser son portable, en particulier si la conversation est susceptible de ne pas être très courte
  • Utiliser un téléphone à technologie DECT

⇒ A faire:

  • Utiliser un téléphone filaire, en particulier pour les conversations de moyenne ou de longue durée. Voici quelques marques qui en proposent: Telefunken, Doro, Alcatel,.. mettent en vente des téléphones filaires, donc qui n’émettent pas d’hyperfréquences. Le Litefon de Piezo est un téléphone filaire conseillé pour les personnes électrohypersensibles (EHS) qui doivent éviter à tout prix les ondes de basses et de hautes fréquences.
  • Ecourter les conversations sur le téléphone portable

L’ordinateur, la tablette

⇒ A ne pas faire:

  • Utiliser la technologie Wifi ou le Bluetooth
  • Poser l’ordinateur sur vos genoux ou tout près de votre abdomen

pregnant-935977_1920

 

⇒ A faire:

  • Relier votre ordinateur au routeur (Box internet) avec un câble ethernet (liaison filaire)

ethernet-1157280_1920

  • Poser votre ordinateur ou votre tablette sur un meuble et pas sur vous
  • Protéger votre abdomen avec un tissu anti-ondes. Voici quelques sites qui en proposent: Geotellurique.fr et ExperCem. Ces deux sites vendent au mètre du tissu anti-ondes de marque Swiss Shield qui limite les émissions de basses et hautes fréquences. Ces tissus sont constitués de fibres textiles mêlées à des fils d’argent. Le fabricant Belly Armor propose des bandeaux de protection pour la grossesse confectionnés avec du tissu protecteur RadiaShield contenant également des fils d’argent.

Les équipements électroménagers et audio-visuels 

⇒ A éviter:

  • rester près d’un four à micro-ondes sous tension, près du lave-vaisselle, du réfrigérateur, du congélateur, de la plaque électrique à induction
  • utiliser des ampoules fluocompactes « basse consommation » pour l’éclairage domestique

⇒ A faire:

  • désactiver la Wifi et le Bluetooth et connecter les appareils en mode filaire

offline-525700_1280

  • respecter une distance suffisante avec le téléviseur, la chaîne Hifi et les transformateurs électriques.
  • utiliser des ampoules halogènes à incandescence pour l’éclairage de vos pièces

Les sorties

⇒ A éviter:

  • les endroits saturés en ondes de hautes fréquences telles que les centres commerciaux et salles de spectacles avec spots Wifi , matériels audio et vidéo ainsi que de multiples téléphones portables activés.
  •  rester à côté de personnes utilisant la technologie Wifi ou Bluetooth
  • les lieux où sont présentes des antennes-relais

telecommunications-818114_1920

⇒ A privilégier:

  • les sorties dans les endroits moins chargés en ondes, la campagne, les lieux moins fréquentés
pregnant-216160_1280
Difficile de trouver mieux!
  • demander aux amis d’éteindre la Wifi et le Bluetooth si c’est possible

 

Les solutions pour protéger Bébé des ondes électromagnétiques après sa naissance

 

La boîte crânienne d’un petit enfant est moins épaisse et moins minéralisée que celle d’un adulte. Elle est plus perméable aux ondes nocives de « l’électrosmog ». Le cerveau de Bébé est susceptible de subir des perturbations plus importantes que celui d’une personne adulte.

L’organisme d’un nourrisson n’étant pas complètement mature, il aura également plus de difficultés à gérer des perturbations électromagnétiques affectant le développement ou/et le fonctionnement de ses organes.

Sachant cela, il  vous reste à mettre en œuvre quelques solutions simples et peu coûteuses pour protéger votre enfant des « interférences » électromagnétiques. Les voici…

Solutions anti-ondes dans la chambre de Bébé

 

L’achat du babyphone

⇒ A faire:

  • choisir un babyphone analogique qui émet avec une puissance inférieure à 10mW. La performance d’émission doit correspondre à la distance réellement nécessaire entre la chambre de votre enfant et le séjour. L’appareil doit être doté de la fonction VOX afin de n’émettre que lorsque Bébé fait entendre sa voix. Voici quelques marques qui en proposent: Sanitas, Babymoov, Chicco, Beurer, Phillips Avent, Badabulle,…

 

babyphones 004

  • il est possible d’installer une caméra de surveillance si vous le souhaitez. Dans ce cas, il faudra la relier à votre ordinateur par un câble adapté qui évitera la transmission par les ondes.
  • installer le babyphone à au moins 1 mètre de la tête de votre bébé, après avoir vérifié que cela n’empêchait pas le recueil des sons émis par votre nourrisson.
  • mettre en route la fonction VOX quand l’appareil est utilisé.
  • éteindre et débrancher l’appareil de la prise électrique quand vous ne vous en servez pas afin d’éviter l’émission de champs électriques inutiles et dérangeants

⇒ A ne pas faire:

  • acheter un babyphone possédant des gadgets technologiques qui augmentent la puissance des émissions. Par exemple, ceux qui affichent la température de la pièce,  qui ont une fonction veilleuse, berceuse, talkie-walkie,…et ceux qui émettent sur des distances qui dépassent celles de votre logement.

 

babyphones 007 (1)
Babyphone avec système vidéo
  • utiliser un babyphone numérique fonctionnant avec le Wifi ou la technologie DECT

 

L’éclairage de la chambre

⇒ A choisir: les ampoules halogènes à haute performance: penser à installer cet éclairage hors de portée de l’enfant du fait des risques de brûlures

⇒ A éviter: les ampoules fluo-compactes basse-consommation car elles génèrent des courants électromagnétiques perturbants.

Les jouets

⇒ Bannir les jouets connectés qui exposent bébé aux hyperfréquences.

Le matériel électrique dans la chambre

⇒ Enlever tout le matériel électrique qui n’a pas sa place dans la chambre de votre enfant: téléviseur, ordinateur, chaîne Hifi, téléphone, tablette, routeur,…

⇒ Débrancher des prise électriques tout matériel qui ne fonctionne pas afin de faire disparaître les champs électriques présents dans les fils même quand un appareil n’est pas en marche.

⇒ Ne pas faire passer des fils électriques sous le lit de votre enfant.

⇒ Éloigner le lit de Bébé des appareils électriques présents à demeure: radiateur électrique, volet électrique, …

 

Réduire la pollution électromagnétique dans l’habitat

Les ondes électromagnétiques  peuvent traverser les murs des habitations.

Pour réduire ce phénomène,  la priorité sera d’éliminer les rayonnements provenant de la Wifi, du Bluetooth et des téléphones DECT et portables.

Ensuite, il faudra penser à ne jamais installer Bébé  à côté d’un appareil générant des champs électromagnétiques: téléviseur , chaîne Hifi, transformateur, radiateur électrique, ordinateur, micro-ondes, réfrigérateur, congélateur, lave-vaisselle, etc…

∗ Autre point important: évitez si possible que votre fournisseur d’électricité, de gaz ou d’eau  pose un compteur dit  » intelligent » tels que Linky, Gazpar, etc…Ces compteurs électroniques émettent des ondes extrêmement nocives et transmettent ces rayonnements dans toute votre habitation par le système des courants porteurs ou CPL.

 

Éviter les ondes électromagnétiques lors des sorties

 

Les sorties avec Bébé sont de grands moments de détente tant pour vous que pour votre enfant. Pensez à choisir des endroits de nature moins pollués par les ondes . Il sera impossible d’y échapper totalement du fait de l’omniprésence des antennes-relais de téléphonie mobile et de radio-télévision, du WiMax, des spots Wifi, du Bluetooth des appareils connectés, des appels effectués depuis les portables, de la 4G, la 5G,  etc…

city-146681_1280
Une concentration électro-magnétique

Lorsque vous vous promenez avec Bébé, choisissez de préférence des endroits où la nature est présente, hors des grandes agglomérations et des centres commerciaux.

mother-445008_1920
No-stress pour Maman et son enfant

Si vous allez chez des amis, demandez-leur gentiment de bien vouloir couper la Wifi de leur routeur ainsi que les autres appareils à technologie DECT ou Bluetooth.

Si vous passez une communication avec un téléphone portable, ne le faites pas avec Bébé dans les bras. Posez au préalable votre enfant dans son maxi-cosy ou son landau afin qu’il ne reçoive pas les mêmes rayonnements que vous.

girls-1162096_1920
Un bébé posé quand Maman téléphone

Dernière petite astuce pour protéger votre bébé à l’extérieur: il existe des bonnets et des couvertures anti-ondes destinés aux tout-petits. Le fabricant Belly Armor en propose au prix de 29 euros le bonnet et 89 euros le plaid. Ces accessoires  ne vous dispensent pas des précautions de base listées précédemment!

Chez vous, il est facile de transformer votre routeur Wifi en routeur câblé. De même, faire l’achat d’un téléphone filaire plutôt que d’un sans-fil DECT et d’un babyphone analogique au lieu d’un babyphone numérique.

babyphones 003
Babyphone essentiel et sans gadgets

Plus vous informerez votre entourage des risques qu’ils prennent avec les technologies citées et plus ils pouront vous aider à protéger vos enfants.

Donc, parlez-en autour de vous , ce sera bénéfique pour tout le monde!

N’hésitez pas à commenter cet article ou à demander des précisions en utilisant le formulaire mis à votre disposition sur ce blog. En attendant, belle journée avec les rayonnements …du soleil !

6 commentaires sur “Babyphones et santé de Bébé : comment le protéger des ondes électromagnétiques?

    • Bonjour et merci pour vos remarques.
      Vous avez raison pour les LED et les CPL, il y aurait beaucoup à développer à leur sujet.
      Si vous avez des infos à nous apporter à ce sujet, n’hésitez pas à le faire.
      Je vous souhaite une belle journée en attendant.

      J'aime

  1. Bonjour Andree,
    Je m’inquiète car on nous a installé un compteur Linky dans notre maison en début d’année et nous ne nous y sommes pas opposés car nous ne connaissions pas le danger. Il est installé dans le garage situé juste en-dessous de la chambre de notre bébé mais de toute façon si j’ai bien compris, c’est l’ensemble de la maison qui est polluée… Que peut-on y faire? Est-ce trop tard pour le faire désinstallé? Les protections anti-ondes sont-elles vraiment efficaces? Voici des protections que j’ai trouvées sur le net:
    http://geobioenergies.com/359-cmo-mf04-cone-anti-ondes-maison.html
    http://geobioenergies.com/69-cmo-tr25-anti-ondes-protection-individuelle.html
    Qu-en pensez-vous? Pouvez-vous nous conseiller en particulier pour protéger notre bébé?
    Laetitia

    J'aime

    • Bonjour Laou,
      Vous avez raison de vous inquiéter car ces compteurs Linky émettent en continu des radio-fréquences dans toute votre habitation. Ce sont des radio-fréquences élevées allant jusqu’à 395 kHz qui se rajoutent en permanence aux émissions de champs électromagnétiques provenant de votre installation électrique à 50 Hz. En clair, il s’agit d’une pollution électro-magnétique qui se traduit par l’émission d’ondes nocives à partir de vos câbles électriques et appareils branchés. Le rayonnement a lieu jusqu’à une distance de 2,50m de vos câbles et de vos appareils (ordinateur, lampe, radiateur, câbles dans et hors du mur, lave-linge,..). De plus, ce compteur a un autre impact qui ne concerne pas directement la santé mais qui est tout de même inquiétant: il transmet des données de votre vie privée à Enedis qui devient de cette façon un Big Data.
      Que faire?
      Soit vous faites un courrier à Enedis pour tenter de faire enlever ce compteur. Dans ce cas, renseignez-vous sur le modèle de lettre valable auprès des organismes suivants: Robin des Toits, Priartem, Next-Up, Criirem et Stoplinkynonmerci.
      Soit vous installez un système de protection pour « écraser » les ondes envoyées par ce compteur dans votre réseau électrique. J’ai suivi vos liens pour savoir en quoi consistaient les protections CMO dont vous parlez (le cône et la protection individuelle). C’est une technologie que je ne connais pas et je ne pourrai donc pas vous en parler. Par contre, il existe des filtres anti-CPL qui doivent être posés par un électricien entre le disjoncteur et le tableau différentiel. Ces filtres « écrasent » les fréquences des ondes envoyées par Linky dans le système électrique de tout votre habitat. Si vous optez pour la pose d’un filtre anti-CPL, vérifiez bien qu’il correspond au type de Linky qu’on vous a posé (CPL G3). Demandez conseil à un électricien sensibilisé au problème.
      Vous pouvez bien entendu vous renseigner pour un filtre et en parallèle entreprendre des démarches pour faire enlever ce Linky. Il ne faut pas oublier que les services du Gaz et de l’eau ont prévu également l’installation de compteurs « intelligents » (Gazpar) et que toutes ces technologies censées améliorer le quotidien des utilisateurs sont prévues essentiellement à des fins commerciales et qu’elles ne font qu’aggraver les pollutions, en particulier pour les enfants. Ces technologies génèrent des ondes nocives non seulement dans les habitations mais également à l’extérieur puisqu’elles nécessitent d’utiliser des émetteurs-relais installés un peu partout dans les quartiers. Un emplacement pour une puce est prévu dans les compteurs Linky.

      J'aime

  2. Bonjour Andree,
    merci pour votre réponse. pouvez-vous me donner des noms de fabriquant sérieux qui fabriquent les filtres anti-CPL dont vous parlez? je ne connais hélas pas d’électricien spécialisé dans ce domaine.

    J'aime

    • Bonjour Laou,
      Disons que je ne suis pas une spécialiste en électricité mais que j’ai trouvé sur internet deux sites qui semblent sérieux: Il y a cem-bioprotect qui met en avant un filtre de marque Spika, par exemple et Zen Protect qui propose Biovolts. Il y a certainement d’autres marques sérieuses. Vous pourriez éventuellement demander son avis à un géobiologue car ces techniciens sont spécialisés dans la protection contre les champs électromagnétiques nocifs dans l’habitat. Ils sont répertoriés dans l’annuaire des pages jaunes en fonction de votre département de résidence.
      Quoi qu’il en soit si vous êtes amenée à poser un filtre anti-CPL entre Linky et votre habitation, il faudra tenir compte du type de Linky (G1, G3,..) et faire intervenir un électricien impérativement pour garantir la sécurité et le respect des normes. Tenez-moi au courant si vous voulez bien.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.