Les laits en poudre maternisés: préférez les biologiques!

people-1839564_1920

Bonjour à tous,

Vous souhaitez nourrir votre bébé ou compléter son allaitement par des biberons de lait en poudre. Dans l’article qui précède, nous avons vu que les laits infantiles « classiques » pouvaient contenir des résidus de polluants nocifs. Alors comment allez-vous procéder pour dénicher le lait le moins contaminé parmi tous ceux qui existent ?  La solution consiste à choisir un lait infantile certifié Biologique. Tout ce que vous devez savoir sur la supériorité de ces laits est dans la suite de cet article.

Menu

Des polluants dans les laits infantiles

1.La fabrication des laits

2.Les contaminants possibles

-Les polluants du lait animal

-Les polluants des huiles et des amidons

La supériorité des laits infantiles biologiques

1.La composition d’un lait bio-certifié

2.Des ingrédients moins pollués

3.Le label Demeter

Les marques de laits infantiles biologiques

1.Caractéristiques de chaque marque

2.Critères pour choisir les meilleurs laits biologiques

3.Le cas particulier des laits végétaux

 

Des polluants dans les laits infantiles?

biberon-784486_1920

 

La fabrication d’un lait en poudre

Un lait pour nourrissons est composé de poudre de lait écrémé animal, de matières grasses végétales ou animales (huiles), de maltodextrines (amidon), de lactose (sucre) et de poudre de lactosérum. Ce mélange est ensuite complété par l’ajout de sels minéraux, de vitamines et d’autres éléments nutritifs (acides aminés isolés, fibres, probiotiques), conformément à la réglementation en vigueur sur les laits infantiles (Directive 2006/141 CE).

Les contaminants des laits infantiles

Ils proviennent essentiellement  des laits animaux et des huiles et sucres incorporés.

Les polluants issus des laits animaux

milking-1805390_1920

Les ruminants bio-concentrent les polluants. Par exemple, si une vache consomme une nourriture qui contient des résidus de pesticides ou d’autres xénobiotiques (métaux, PCBs, dioxines), ceux-ci vont s’accumuler dans son organisme puis être éliminées progressivement dans ses excréments (urines, bouses) et  … dans son lait! (Étude de Glynn et al. en 2009: « L’excrétion dans le lait est la principale voie d’excrétion des polluants organiques persistants chez les vaches laitières »).

Un lait infantile fabriqué à partir de lait de vaches contaminées sera contaminé à son tour.

Pour illustrer ceci, voici un exemple du passage dans le lait d’un herbicide nommé Atrazine  et de son métabolite, le DACT. L’Atrazine est présente au départ dans l’herbe (ensilage) de la ration alimentaire de la vache.

Excrétion d’ environ 2% de l’Atrazine dans le lait des vaches- D’après Summer et col., 1971

Voici une petite liste des contaminants qui peuvent se retrouver dans les laits animaux:

Ceux qui sont apportés par les fertilisants des sols

L’agriculture conventionnelle autorise l’épandage de boues des stations d’épuration et des déchets de certaines industries  pour fertiliser les cultures de légumineuses ou de céréales. Les animaux nourris  avec les récoltes obtenues  ingèrent  de cette façon une partie des contaminants des boues et déchets qui ont été récupérés dans les sols par les racines des plantes: les métaux lourds, les PCBs, les dioxines, les retardateurs de flamme bromés, les PFOAs, les phtalates, les résidus de médicaments, etc.. Un pourcentage de ces polluants est  ensuite excrété dans le lait par les ruminants (vaches, chèvres et brebis).

Les résidus de pesticides

Ils proviennent de rations alimentaires contaminées par des pesticides (fourrages, tourteaux de colza, betteraves sucrières, ensilages, pâturages) et des produits utilisés pour désinsectiser et désinfecter les bâtiments d’élevage ainsi que le matériel de traite et de stockage du lait.

  • des herbicides: glyphosate, dicamba (Nocif), oryzalin (Cancérigène catégorie 2, Allergisant), mésotrione (Neurotoxique, suspecté de nuire au fœtus), tembotrione (Toxique, susceptible de nuire au fœtus, Allergisant), foramsulfuron (Corrosif, Allergisant).
  • des insecticides: pyréthrinoïdes (Toxiques), abomectine (Mortel), phosmet (Toxique, Irritant), pyrimicarb (Toxique), thiametoxam (Nocif)
  • des fongicides: prochloraze (Nocif), tebuconazole (Nocif, toxique pour le fœtus), fenpropidine (Toxique, Sensibilisant), epoxiconazole (Reprotoxique catégorie 1 et Cancérigène Catégorie 2), myclobutanil (Nocif, Toxique pour le fœtus).
  • des biocides: chlorophénol (Nocif, irritant), chlorocrésol (sensibilisant cutané), chlorure de dodécyldimethylammonium (Corrosif, Nocif, allergisant), formaldéhyde (Sensibilisant, Irritant, Cancérigène), dérivés iodés (risques de perturbations thyroïdiennes).

Les résidus de médicaments vétérinaires

herd-2213250_1920

Les troupeaux reçoivent de nombreux traitements préventifs, curatifs ou « de rentabilité ». La loi prévoit dans certains cas un délai d’attente entre ces traitements et la reprise de commercialisation  de la traite mais cela ne garantit pas l’absence totale de résidus dans le lait. Le lait de vache ou de chèvre peut contenir:

  • des antibiotiques: acide clavulanique, cefalexine, amoxicilline, bacitracine, benzylpenicilline,
  • des anti-inflammatoires: bethametasone, dexamethasone, diclofenac, flumixine, acide talfénamique
  • des hormones: acétate de flugestone, progestérone, prostaglandines
  • des anabolisants même s’ils sont interdits: chlorhydrate de clenbutérol
  • des antiparasitaires et des insecticides: fipronil, ivermectine, fenvalérate, albendazole, cyfluthrine, deltamethrine, diazinon, doramectine, amitraze
  • des résidus de vaccins: hydroxyde d’aluminium et mercure sous forme de thiomersal
  • des bêta-bloquants: carazolol
  • des tranquillisants: chlorpromazine

Antonia Garrido, professeur de chimie analytique à l’Université d’Alméria et ses collaborateurs ont publié le 15 juin 2012 une étude dans la revue « Food Chemistry » Volume 132, Issue 4. Cette étude concerne les méthodes de dépistage rapide des résidus vétérinaires dans les aliments destinés aux bébés. Elle met en évidence la présence d’antibiotiques et d’antiparasitaires dans les laits maternisés. En voici le lien: « Multi- residue determination of veterinary drugs in milk residues in baby food by ultra-performance liquid chromatography-tandem mass spectometry ».

La présence de résidus vétérinaires dans les aliments d’origine animale est encadrée entre autres par le RèglementCE 237 7/90. Ce dernier présente en  Annexes quatre listes de substances . La liste I correspond aux substances vétérinaires dont la présence dans les denrées animales ne doit pas dépasser une Limite Maximale de Résidus ( LMR) . La liste II établit les résidus de médicaments qui peuvent être présents sans limite de quantités. Voici quelques extraits de ces listes pour vous aider à mieux comprendre:

Liste I: anti-infectieux autorisés avec des limites maximales de présence dans le lait des ruminants

 

Liste I: anti-parasitaires autorisés et leur limites maximales dans le lait des ruminants
Liste II:Anti-inflammatoires, antibiotiques, gonadotrophines humaines autorisés sans limitation dans le lait animal
Liste I:résidus d’ antibiotiques autorisés avec des limites dans le lait
Liste I: Résidus d’ hormones autorisées avec des limites dans le lait

 

 

Liste II: Théophylline, anesthésique et mercure (thiomersal) autorisés sans limites dans le lait

Les polluants issus des huiles et des amidons

 

Examinons à présent  les nutriments végétaux et animaux ajoutés au lait de vache:

  • les huiles de poissons: elles peuvent être souillées par les polluants stockés par les poissons dans leurs graisses, c’est-à-dire des métaux lourds, des dioxines, des solvants pétrochimiques, des pesticides,…
  • les huiles végétales: extraites du colza, du tournesol, du coprah, de palme, de coco, etc.. elles peuvent contenir des résidus de pesticides ainsi que des solvants pétrochimiques qui ont servi à l’extraction et au raffinage.
  • les huiles de champignons: elles sont obtenues par fermentation du champignon microscopique  Mortierella Alpina sur des substrats de farine et d’huile de soja. L’origine OGM ou pas du soja n’est pas précisée. Le raffinage de cette huile riche en acide arachidonique fait appel à l’hexane, solvant pétrochimique susceptible de laisser des résidus.
  • les maltodextrines et le sirop de glucose proviennent des amidons de maïs, de riz ou de blé. La culture conventionnelle de ces céréales passe par l’épandage de grandes quantités de pesticides dont les résidus se retrouvent dans les amidons. De plus, certaines variétés de céréales sont des Organismes Génétiquement Modifiés qui peuvent laisser leurs traces dans les maltodextrines et le glucose.

Il est clair que les laits en poudre « classiques » sont produits à partir de matières premières susceptibles de contenir de nombreux polluants.

Que dit la réglementation à ce sujet?

La réglementation de l’Union européenne autorise la présence de résidus de médicaments vétérinaires et de pesticides dans les laits animaux, donc au final dans les laits destinés aux nourrissons. Le législateur n’impose de détecter et de restreindre qu’un petit nombre de substances qu’il considère comme « préoccupantes ».

Voici deux extraits du Règlement délégué UE 2016/127 du 25-09-2015 concernant les pesticides dans les laits infantiles

La présence des pesticides dans les préparations destinées aux nourrissons est une réalité connue du législateur. Les limites acceptées peuvent être dépassées selon les quantités et la qualité des aliments ingérés par les nourrissons.s nourrissons les doses acceptées sont
Réglementation des pesticides dans les laits en poudre

 

Pesticides autorisés dans les laits infantiles- Extrait du Règlement délégué UE 2016/127 de la Commission du 25 septembre 2015

Conclusion: si  vous souhaitez moins de polluants dans  le biberon de lait donné à votre bébé, choisissez un lait maternisé issu de l’Agriculture Biologique certifiée. Nous allons voir pourquoi dans la suite.

 La supériorité des laits infantiles biologiques

lait bébé 013

A quoi reconnait-on  qu’il s’agit d’un lait « Bio »?

  1. Le nom de la marque est accompagné du terme « Bio » comme Prémibio, Physiolac Bio, Milumel Bio, Holle Bio, Babybio, Biobim,..
  2. Le logo Agriculture Biologique de l’Union Européenne agriculture bio euro logo doit figurer sur l’emballage.
  3. Le sigle AB ou la mention Demeter peuvent aussi apparaître, selon le niveau de certification. logo_ab  demeter_logo officiel

 

La composition d’un lait bio-certifié

La formulation des laits « bios » respecte la Directive 2006/141/CE   encadrant la fabrication de toutes les Préparations pour nourrissons. En clair, un lait « Bio » est semblable à un lait conventionnel du point de vue des teneurs en glucides, protéines, acides gras, vitamines et sels minéraux car celles-ci sont fixées par des règlements.Par contre, il se démarque d’un lait conventionnel par la qualité de ses ingrédients. Pour être certifié « bio »,un lait infantile doit être composé d’au moins 95 % d’ingrédients issus de l’Agriculture Biologique.

Dans la composition détaillée du lait, les ingrédients « bios » sont signalés par un astérisque . Il s’agit en général du lait écrémé ,du lactosérum, des protéines solubles du lait, du lactose, des huiles végétales et parfois des maltodextrines.

 Des ingrédients moins pollués

Un ingrédient « bio » a été produit en respectant la Directive CE 889/2008.

Cette directive réglemente la production biologique de denrées végétales et animales, et par conséquent celle du lait, des huiles et des maltodextrines incorporés dans les laits infantiles « bios ».

Les aliments biologiques sont moins contaminés car leur production respecte les contraintes suivantes qui sont issues de la Directive:

  • elle interdit l’épandage des boues  et des engrais chimiques sur les sols agricoles, l’utilisation de plants OGM et les pesticides de synthèse.
  • elle impose le nourrissage des animaux de laiterie avec une alimentation 100% bio et sans OGM, la restriction des médicaments vétérinaires allopathiques ( pas plus de trois traitements par an, pas d’antibiothérapie préventive, pas de synchronisation des chaleurs par hormones) et le doublement des délais d’attente pour commercialiser à nouveau  le lait après un traitement vétérinaire.

Du fait de ces limitations, les ingrédients « bios » des laits infantiles contiennent:

  • moins de pesticides (herbicides, insecticides, fongicides)
  • moins de métaux lourds toxiques (plomb, cadmium, chrome VI, cobalt, mercure)
  • moins de résidus de médicaments vétérinaires (antibiotiques, hormones, anti-inflammatoires)
  • moins de polluants persistants (PCBs, dioxines, PFOA, retardateurs de flamme, éthers de glycol)

En juillet 2014, le Professeur Carlo Leifert de l’ Université de Newcastle et une équipe de biologistes et de chercheurs internationaux ont publié une étude sur la supériorité des aliments bios en terme de santé humaine.

Cette étude parue dans le « British Journal of Nutrition » met en évidence que les aliments produits par l’Agriculture Biologique contiennent moins de pesticides, de métaux lourds et de nitrites nocifs pour la santé et plus d’anti-oxydants nécessaires au bon fonctionnement du corps humain.

Voici le lien de cette étude de Baranski M., Leifert C. and al.:

« Higher anti-oxidant concentrations and less cadmium and pesticide residues in organically-grown crops: a systematic literature review and meta-analyses « 

Le label Demeter demeter_logo officiel

 

Le label bio de l’Union européenne limite la présence de polluants dans les aliments en intervenant à tous les niveaux de la production: fertilisation des sols, utilisation moindre de pesticides avant pendant et après les récoltes, rations alimentaires biologiques pour les troupeaux, limitation des traitements vétérinaires allopathiques, etc..

C’est un label biologique de base avec des critères minima  et qui autorise assez souvent des exceptions. Son niveau d’exigence est parfois revu à la baisse, en fonction des décisions prises par la Commission européenne.Vous pouvez accéder à son cahier des charges en cliquant sur ce lien Label Bio de l’UE.

Depuis quelques années, la mention AB équivaut simplement au label bio de l’UE.

Le label international Demeter caractérise l’agriculture biodynamique. Il a ses propres cahiers des charges qui respectent à la fois les normes bios de l’UE et également des critères plus restrictifs. Demeter est une certification plus exigeante. La production de végétaux se fait avec moins d’engrais, moins de substances insecticides et en dynamisant les sols cultivés. De même , les troupeaux bénéficient de plus grandes surfaces de pâturage saines, leur alimentation doit être exclusivement biologique, les traitements antibiotiques sont limités à deux par an contre trois pour le bio de l’UE, l’absence d’OGM dans l’alimentation des animaux doit être prouvée,etc…Si vous souhaitez en connaître les détails, voici le lien Cahier des charges de l’ Agriculture Demeter.

 

Les marques de laits infantiles biologiques

 

Les laits biologiques pour nourrissons sont supérieurs aux laits classiques du fait de la meilleure qualité de 95% de leurs ingrédients. En fonction de la marque, il existe également des différences qui peuvent vous intéresser.

Caractéristiques de chaque marque

BABYBIO lait bébé 010

-Société française Vitagermine qui fabrique des aliments bios depuis 20 ans. A été rachetée par le groupe Lactunion

-Vente en supermarchés, magasins bios, pharmacie et par internet

-Gamme: Babybio Primea classique, Optima relais au Bifidus, Lunéa épaissi et Caprea au lait de chèvre.

-Caractéristiques des ingrédients du lait Babybio Primea 1: lait de vaches bio français, huiles végétales bios sans huile de palme, malto-dextrines de maïs bio, vitamine E d’origine naturelle. Pas d’ajout de taurine ni de L- carnitine.

BIOBIM

-Société néerlandaise d’alimentation infantile biologique fondée en 1982.

-Vente dans les magasins bios et par internet

-Gamme: Biobimlac au lait de vache et Biobim lait de chèvre

-Caractéristiques de Biobimlac 1: lait de vaches bio, huiles végétales bios dont huile de palme, malto-dextrines de maïs bio, ajout de cultures de Bifidobactérium longum, breve, bifidum et longum (probiotiques). Pas d’ajout de L-Carnitine.

EVERNAT

-Société  internationale Bjorg-Bonneterre, production du lait en poudre en Allemagne

-Vente en  grandes surfaces,magasins bios et par internet

-Gamme: Evernat Bio « Mon lait 1er âge » au lait de vache

-Caractéristiques: lait bio origine France, huiles végétales bios sans huile de palme, maltodextrines de maïs bio, tocophérols E naturels, ajout de Bifidus longum (probiotique). Pas d’ajout de taurine, de L-Carnitine, ni de lécithine de soja.

HIPP

-Société d’origine allemande créée en 1932. Groupe Sachsen/Somalon

-Vente en grandes surfaces et par internet

-Gamme: Hipp Combiotic au lait de vache

Caractéristiques du Hipp 1 Combiotic: lait de vache bio, huiles végétales bios dont huile de palme. Ajout de galacto-oligosaccharides (prébiotiques), d’huile de Mortierella Alpina (champignon), d’huile de poissons, d’acides aminés isolés (L-Tryptophane, L-Phénylamine) et de Lactobacillus fermentum hereditum (probiotique isolé du lait maternel).

HOLLE

lait-016.jpg
Holle, le seul lait pour nourrissons certifié Demeter

-Société suisse fondée en 1933 . Produit le seul lait infantile de qualité biologique certifié Demeter.

-Vente en magasins bios et par internet

-Gamme: Holle bio Demeter au lait de vache et Holle bio au lait de chèvre

-Caractéristiques de Holle Bio 1 Demeter: lait de vache bio de qualité supérieure Demeter, huiles végétales bios dont huile de palme, maltodextrines bios. Ce lait est composé à plus de 99% d’ingrédients biologiques certifiés. Sans ajout d’acides aminés isolés ni de lécithine.

MILUMEL

-Société Lactalis International, fondée en France en 1933. Premier groupe laitier mondial.

-Vente en grandes surfaces et par internet

-Gamme: Milumel Bio au lait de vache

-Caractéristiques de Milumel Bio 1: lait bio, huiles végétales bios, maltodextrines bios. Ajout d’acides aminés isolés (taurine et L-Carnitine) et de lécithine de soja, ainsi que d’acide orotique appelé improprement vitamine B13 qui est une molécule azotée censée augmenter la biodisponibilité des minéraux du lait.

MODILAC lait-bc3a9bc3a9-022.jpg

-Société Sodilac fondée il y a plus de 30 ans. Fabrique des aliments bios depuis 2 ans. Appartient au  Groupe Savencia fromage § dairy

-Vente: en grandes surfaces et par internet

-Gamme: Modilac bio au lait de vache.

-Caractéristiques du Modilac Bio 1: Lait de vache bio et huiles végétales bios. Ajout de lécithine de tournesol et de L- Carnitine.

PHYSIOLAC

-Marque créée en 1995 par les Laboratoires Gilbert. Fabrication française à partir de lait d’élevages bios français.

-Vente: en pharmacie et para-pharmacie et par internet.

-Gamme: Physiolac Bio au lait de vache et Physiolac Bio AR

Caractéristiques du Physiolac Bio 1: lait bio origine France, huiles végétales bios, maltodextrines bios. Ajout de lécithine de tournesol.

PICOT

-Marque de nutrition infantile rachetée par Lactalis, premier groupe laitier mondial en 2007.

-Vente: exclusivement en pharmacie ou par internet

-Gamme: Picot Bio au lait de vache

-Caractéristiques de Picot Bio 1: lait de vache bio, huiles végétales bios dont huile de palme, maltodextrines bios. Ajout d’acides aminés isolés (L-Carnitine et taurine) et de lécithine de soja.

PREMIBIO lait bébé 009

-Société Prémilait créée en France en 2011

-Vente en magasins d’alimentation naturelle et par internet

-Gamme: Prémibio existe en formule lait de vache (Prémilait), de chèvre (Prémichèvre), de brebis (Prémibrebis) ou de riz (Prémiriz) et également en  formule épaissie (Prémilait formule épaissie) ou Transit (Prémigest lacto-fermenté).

Caractéristiques de Prémilait Bio 1: le lait de vache et les dérivés du lait sont bios et d’origine France, maltodextrines de maïs bios, huiles végétales bios, vitamines nature-identiques et minéraux naturels. Ajout de Bifidus longum (probiotique).

LA MANDORLE

-Entreprise française de lait d’amandes bio fondée en 1989. Produit des laits infantiles végétaux  depuis 2014.

-Vente: en magasins bios et par correspondance.

-Gamme: Mandorle Bébé Bio Riz

-Caractéristiques: Maltodextrines et amidon de maïs bios, protéines de riz bio, huiles végétales bios, guar bio. Ajout d’acides aminés isolés (L-carnitine, L-Lysine, L-Tryptophane). Sans lactose ni protéines du lait de vache.

Les critères pour choisir les meilleurs laits bios

De nos jours, on peut se procurer tous ces laits en grandes surfaces, dans des enseignes spécialisées et en pharmacie. On peut aussi les commander sur des sites  comme Greenweez, Bébé au Naturel, Le Portail Bio,etc.. Toutes les marques de lait incluent un lait premier âge et une formule deuxième âge afin de couvrir les besoins d’un enfant de la naissance jusqu’à un an. Certaines marques ont élaboré des compositions destinées à améliorer les petits soucis digestifs des nourrissons. C’est le cas de Physiolac, de Prémilait et de Babybio qui disposent de formules épaissies, relais ou transit.

Les critères

  • La qualité du lait animal: le lait de vache Demeter est de qualité supérieure au lait Bio de l’UE
  • Les huiles végétales: les préférer sans huile de palme, car sa dégradation dans l’intestin produit des « savons » qui gênent l’absorption du calcium.
  • Les huiles de poissons: elles sont à éviter car elles peuvent véhiculer des métaux lourds, des dioxines, des PCBs, ..
  • L’huile de Mortierella Alpina: elle n’est pas idéale car elle peut être contaminée par des solvants et des OGM
  • Le pourcentage d’ingrédients bios: les laits certifiés biologiques en contiennent de 95% à plus de 99%. Plus le pourcentage est élevé et mieux c’est pour Bébé

Les marques de lait qui se distinguent

 

lait bébé 012
Holle: qualité Demeter
lait 017
Prémigest: lait bio à base de lait fermenté

Holle : le seul fabriquant à utiliser du lait de vache Demeter . Plus de 99% des ingrédients sont bios. Entreprise qui s’investit dans l’alimentation infantile de qualité Demeter (petits pots, céréales, laits).

Prémibio: Lait issu d’élevages français. Pas de lactosérum car celui-ci est produit en bio à l’étranger à partir de caséine pouvant être contaminée par des OGM. Pas d’huile de palme. Vitamines nature-identiques et minéraux naturels. Gamme complète en bio pour résoudre les petits désagréments digestifs. Entreprise qui s’investit dans l’alimentation bio depuis sa création.

Physiolac : lait issu d’élevages français. Pas d’ajout d’huile de palme.

 

Le cas particulier des laits végétaux

lait bébé 007

Les laits végétaux sont indiqués dès la naissance seulement sur prescription médicale, en cas d’intolérance aux protéines du lait de vache ou au lactose. Par contre, rien ne s’oppose à leur utilisation au moment de la diversification,  en complément des biberons de lait bio classiques.

Les marques qui en proposent: La Mandorle, Prémibio et Evernat.

Un exemple de leur composition :

mandorle-composition-1-bio.jpg
Lait végétal bio La Mandorle 1

 

Voilà, vous savez tout ou presque sur les laits bios. Il ne vous reste plus qu’à faire votre choix en fonction des critères que vous avez lu et en tenant compte bien sûr des réactions et préférences de votre tout-petit.

apple-1717583_1920

Si vous avez d’autres questions au sujet de ces laits, n’hésitez pas à me les poser sur le blog, il est fait pour ça! Alors à très  bientôt…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

65 commentaires sur “Les laits en poudre maternisés: préférez les biologiques!

  1. Bonjour, cet article est clair, très détaillé et complet! Waouh quel boulot! Merci ça aide à se retrouver parmi toutes ses marques. Et j’ai d’ailleurs une question sur le lait premilait lactofermenté que je donne à mon bébé depuis 3 mois après 1 mois de lait holle ( version vache), c’est ma présence d’huile de palme qui m’a poussé a changer et la constipation passagère de mon bébé ( né à 25 sa….). Ceci dit, étant en mixte le conditionnement en 400g de Hollr est vraiment parfait. Enfin voilà qu’aujourd’hui à ma biocoop la vendeuse me met le doute quant à l’utilisation prolongée de la gamme lactofermenté car je comptait continuer 2 eme âge. … l’ajout de probiotique lui semble très néfaste pour la flore intestinale. … puis je le mélanger au premilait classique voir même avec le premichèvre? Ce lait peut il être donner sans risque jusqu’au 1 an? Cela me fait penser à actimel qui a était très décrié. …. merci d’avoir pris le temps de me lire!

    J'aime

    • Bonjour Emmanuelle et merci beaucoup pour votre commentaire.
      Le lait lacto-fermenté est intéressant dans les cas de constipation passagère. Il contient des probiotiques: B. Lactis et L. acidophilus.
      B.lactis est une bifidobactérie naturellement présente dans le lait maternel.
      L. acidophilus est un bacille naturellement présent dans la muqueuse intestinale humaine.
      Il n’y a donc pas de raison pour que ces probiotiques aient un effet dévastateur sur la flore intestinale de votre bébé.
      Par contre, il n’est pas certain qu’il soit nécessaire à l’heure actuelle, maintenant que votre bébé a grandi, de lui donner un lait de complément acidifié.
      Peut-être pourriez-vous faire le test de complémenter sa ration quotidienne avec un simple Prémilait vache ou chèvre?
      Pour savoir si cela convient, fiez-vous aux selles: nombre suffisant, selles plus ou moins fermes, coliques rares, etc..
      Si vous avez l’impression que la constipation apparaît, rien ne vous empêche de reprendre temporairement le lait lacto-fermenté sans crainte que cela soit néfaste pour le microbiote intestinal.
      J’espère avoir répondu à vos interrogations Emmanuelle, sinon n’hésitez pas à me demander des précisions.
      Belle journée en attendant.

      J'aime

  2. Merci pour votre article très instructif ! Avez-vous des infos ou un avis sur Biostime ? Il me semble être de très bonne composition mais je ne trouve pas beaucoup d’infos ni d’avis dessus du coup j’hésite avec Premilait. Merci d’avance!

    J'aime

    • Bonjour Petitegriffe,
      Biostime est une holding chinoise. Cette société internationale a investi le capital de la laiterie d’Isigny Sainte Mère pour approvisionner le marché des laits infantiles chinois . Pour en revenir au lait bio biostime 1, il contient du lait bio d’origine française et européenne. Le lactosérum bio n’est pas d’origine française. Dans sa composition, on retrouve également de la lécithine de soja qui n’est pas bio et des ajouts de substances non-bios telles que de la DHA issue d’un champignon microscopique (Crypthécodinium cohnii) ainsi que de l’huile de Mortierella alpina. Actuellement, cette marque pratique un marketing offensif en offrant de gagner des milliers de boîtes de son lait ou de les tester gratuitement.

      Le lait Prémibio 1 est certifié produit en France (Poitou) avec du lait bio exclusivement français. Il ne contient pas de lécithine de soja ni d’huiles issues de champignons microscopiques. Les vitamines ajoutées sont nature-identiques et la vitamine E en particulier est extraite du tournesol . Le lait Prémibio 1 est donc constitué au maximum d’ingrédients biologiques nécessaires, sans ajout de substances issues de technologies de laboratoires. Il est donc plus facilement assimilable par l’organisme de Bébé.

      J'aime

      • Merci pour votre réponse !

        Oulala avec le marketing qui est fait autour, Biostime semblait vraiment être le top (la petite entreprise française, les vaches normandes dans les prés…) d’où l’importance de bien se renseigner…
        Je vais donc me tourner vers Premilait qui semble remplir le plus grand nombre de mes critères (malgré la présence d’huile de coco mais on ne peut pas tout avoir!)

        J'aime

  3. Bonjour,

    Merci beaucoup pour cet article qui permet d’y voir plus clair dans la composition des laits. Que conseilleriez-vous entre le Prémilait 1 et le Babybio 1 (optima ou priméa)?

    Je vous remercie par avance de votre réponse,
    Adeline

    J'aime

    • J’aurais une préférence pour le Prémilait car sa composition exclut la présence de lactosérum produit hors France et pouvant être contaminé par des OGM. De plus, les vitamines ajoutées sont nature-identiques. Mais si vous avez choisi de donner du babybio, c’est déjà très bien Adeline.

      J'aime

  4. Bonjour, je cherche un lait de croissance bio pour mon bébé de 13 mois, je lui donne jusqu’a maintenant du Nutrilon AR. Il est res bien diversifié, son taux de fer est quand meme legerement bas. Il a eu des problemes de reflux et n’est pas tres tolerant au lait (il deteste les yaourt et les revomis trés aigre). Lequel me conseillez vous ? Holle Bio Lait Enfant 4 ? Ou Babybio Caprea Croissance Lait de Chèvre Bio ?

    Merci beaucoup pour cet article trés detaille j’aurais aimé le connaitre avant 🙂

    J'aime

    • Bonjour Chany, je vous réponds tardivement et j’imagine que vous avez déjà fait le bon choix pour votre enfant. Simplement, je vous préciserai que si l’organisme de votre nourrisson semble ne pas apprécier le lait animal, que ce soit sous forme simple ou transformée (yaourts), il est peut-être préférable de ne pas insister pour l’instant . Dans ce cas, il faut agir au travers de la diversification en lui proposant d’autres aliments: laits végétaux et préparations à base de laits végétaux, céréales, fruits, légumineuses, …

      J'aime

  5. Bonjour et merci de consacrer du temps à ces articles, très instructifs…et me viens une question : que pensez vous des boissons végétales instantanées que propose l’entreprise De Bardo?
    Perso pour mon fils de 18 mois, j’ai préféré lui donner durant sa 1ère année le lait Prémichèvre de Premibio (il ne tolérait pas bien le lait de vache de la marque Holle), mais je ne suis pas sûre que de « gaver » nos bambins de laits animaux soit d’une nécessité absolue dès lors que l’on passe à la diversification alimentaire (si elle est bien menée soit dit en passant !!), je teste donc depuis quelques mois le Bardo chèvre/amande mais…mon fils ne mangeant resque rien aux repas (à pars 3 bibis/jour qu’il dévore), je me pose la question si ce lait lui apporte bien tous les nutriments dont il a besoin, on ne trouve aucune informations détaillée à ce sujet (fer, calcium, w3, vitamine B…). J’ajoute 2cc/jour d’huile végétale spéciale Bébé de la marque Quintessence dans ses bibis, c’est la seule supplémentation que je fais, mais j’ai un doute quand à mon choix de boisson végétale. Que conseillez vous?

    Une autre question me turlupine, car j’ai l’impression que la composition des laits infantiles 1er age, 2eme age, etc n’est rien d’autre qu’un argument marketing, la composition nutrionnelle varie très peu pour certaines marques alors que le prix augmente dès lors qu’on passe un cap au dessus, alors peut-on donner le même lait (1er age par exemple) à un bébé pendant longtemps? et si oui, combien de temps?

    Dernière question: que pensez vous de donner à un nourrisson des probiotiques (associé à des prébiotiques) s’il n’a pas été allaité? Je ne l’ai pas fait pour mon 1er enfant, mais on me l’avait recommandé, du coup j’hésite pour ma puce qui vient de naître..Est ce que ça a un réel intérêt pour son immunité et son bien être intestinal?

    Merci infiniment pour vos réponses…

    J'aime

    • Bonjour Levet,
      Je ne connais pas bien les produits de la marque De Bardo. Pour connaître leur composition exacte, il faudrait leur demander si la composition n’est pas détaillée sur l’emballage. Le Bardo chèvre/amande n’est pas un lait maternisé et sa composition est libre, en ce sens qu’elle n’est pas tenue de répondre aux exigences des préparations destinées aux nourrissons. C’est pourquoi certainement la composition détaillée des vitamines, sels minéraux, etc.. n’apparaît pas. Ce produit contient (d’après sa description) de l’amande, du riz, de la farine de caroube, des malto-dextrines de maïs, du lait de chèvre et du sirop d’agave. Vous avez raison de rajouter un mélange d’huiles végétales (Quintessence) aux repas de votre enfant.
      Si votre enfant prend seulement de petites quantités de nourriture solide et que par ailleurs il dort bien, joue bien, est tonique et souriant, c’est que ces petites quantités lui suffisent. Vous pouvez lui proposer des fruits frais pour l’apport en vitamines et sels minéraux.

      Il faut savoir aussi que l’appétit des enfants est variable et qu’un « petit mangeur » vers 18 mois peut avoir un gros appétit à 3 ans.
      A un moment donné, votre enfant aura envie de goûter ce qu’il voit dans votre assiette et la demande de diversité viendra de lui lorsque les biberons de lait lui paraîtront moins intéressants d’un point de vue gustatif (arômes, textures).
      En ce qui concerne la question des différences entre un lait maternisé 1er et 2eme âge, il faut savoir que leur composition est réglementée de manière très précise par la Directive européenne 2006/141/CE. Cette directive impose des compositions différentes pour un lait 1er âge (Préparation pour nourrissons) et un lait 2eme âge (Préparation de suite). Donc, il ne s’agit pas d’argument marketing de la part des fabricants.
      Cette différence se base sur la constatation que la composition du lait maternel varie en fonction de l’âge du nourrisson pour s’adapter à ses besoins. La législation a donc cherché à faire de même avec le lait de vache et a établi de manière un peu théorique un changement des teneurs en nutriment du lait en poudre vers 4 mois. D’où l’existence des » laits de suite ».
      Rien n’empêche de donner un lait premier âge à un nourrisson plus âgé. Il risque par contre de vous réclamer des rations plus importantes ou de manière plus fréquentes, à moins qu’il ne compense avec les repas diversifiés que vous allez lui donner.
      Pour ce qui est des pré et pro-biotiques: les prébiotiques permettent aux bactéries de s’installer et de se multiplier dans le système digestif et les probiotiques sont des souches de bactéries.
      Si vous n’allaitez pas, vous pouvez utiliser un lait en poudre contenant des prébiotiques (galacto-oligosaccharides); ceux-ci favoriseront l’installation intestinale des bactéries nécessaires à une bonne digestion.
      Pour ce qui est des probiotiques (lactobacillus, bifidus longum,..), ils peuvent trouver leur utilité si votre enfant est amené à suivre une antibiothérapie par exemple. Les antibiotiques ont tendance à décimer la flore intestinale et par conséquent à augmenter les risques de diarrhées chez le bébé. En supplémentant avec des probiotiques en cas de prise d’antibiotiques, on restaure plus rapidement le fonctionnement harmonieux des intestins.
      En espérant que tout ceci réponde à vos questions. Bonne journée Levet.

      J'aime

  6. Bonjour Andree,

    Merci pour vos supers recherches !
    Etant vraiment novice, je m’interroge quand même encore sur certains détails (peut-être que vous en avez précisés certains et que je n’ai pas bien lu?) : j’avais initialement choisi le lait Holle mais après avoir lu le mode de préparation (faire bouillir l’eau, attendre qu’elle redescende à 50°, faire un premier mélange, rajouter le reste de l’eau et attendre que la préparation atteigne 37°…A moins qu’il existe des thermomètres pour biberon et que bébé ne soit pas pressé!…), j’hésite du coup avec Priméa ou Prémilait (Prémibio). J’avoue que je m’y perds un peu, tout en sachant que je souhaite une culture biologique Fr voire européenne, pas d’aluminium, et bien sûr les ingrédients élémentaires et essentiels.
    Qu’en pensez-vous ? Avez-vous une préférence ou des recommandations, et pourquoi ? (Accessoirement, que pensez-vous de la préparation du lait Holle ?).

    Merci d’avance pour votre réponse, pour info mon bébé arrive ces prochains jours, et je suis à deux doigts de choisir à la courte paille (entre les 3 ci-dessus) après des heures passées à lire les compositions, articles et forum!

    Emilie

    J'aime

    • Bonjour Emilie et merci de votre gentillesse au sujet de cet article.
      Au sujet du lait Holle, étant donné qu’il s’agit d’un lait en poudre qui se dissout comme les autres, il est préférable de ne pas faire bouillir l’eau si c’est une eau en bouteille destinée aux nourrissons. L’eau est versée dans un biberon stérilisé et on rajoute le nombre de mesurettes de lait en poudre correspondant à la quantité d’eau dans le biberon (1 mesure de lait en poudre pour 30ml d’eau en général, à vérifier sur la boîte de lait). Pour mélanger l’ensemble eau + poudre, on secoue le biberon horizontalement après l’avoir refermé au préalable. Ensuite vous pouvez le réchauffer légèrement (chauffe-biberon ou bain-marie), ce qui facilite la dissolution d’éventuels « grumeaux ».
      Il est possible que le fabricant Holle ait conseillé une eau bouillie par souci d’hygiénisme, ne sachant pas quelle eau sera utilisée par les mamans. Mais l’eau en bouteille destinée à l’alimentation des nourrissons est soumise à des contrôles assez stricts du point de vue des substances polluantes ainsi que des germes éventuellement présents, ce qui fait qu’il n’est pas nécessaire en principe de la stériliser en la portant à ébullition.
      Bien entendu, il est conseillé de ne pas laisser traîner au chaud la bouteille d’eau destinée à la préparation des biberons, surtout une fois qu’elle est entamée et de préparer les biberons en prenant des précautions pour ne pas risque de contaminer le lait (mains lavées, matériel de cuisine propre,..) .
      Concernant votre question au sujet des différents laits biologiques, je pense que le choix du fabricant vous en revient. Il faut tenir compte de vos préférences en matière de composition, de la possibilité de vous fournir facilement et du prix « acceptable ». Ensuite, vous pourrez observer comment votre bébé accepte son biberon et le digère. Au cas où le lait choisi au départ ne semble pas lui convenir, il vous sera possible de changer de marque si nécessaire.
      J’espère que la naissance de votre enfant va bien se passer (si ce n’est déjà fait) et vous souhaite beaucoup de bonheur dès que vous aurez votre merveille dans les bras!

      J'aime

  7. Bravo pour cet article très complet qui m’éclaire beaucoup sur le choix de lait infantile.

    Actuellement enceinte de 7 mois, je souhaite allaiter mon enfant en lui proposant un allaitement mixte à 2 ou 3 mois. Je recherche donc un lait pour cette transition.

    J’entends beaucoup parler de DHA (Acide docosahexaénoïque) qui devrait être obligatoire d’ici 2020 dans la composition des laits infantiles.

    Je trouve difficilement la présence de DHA dans les laits infantiles, je souhaiterais en trouver un qui en contient et dans l’idéal bio. Pouvez-vous m’éclairer à ce sujet ?

    Merci d’avance
    Pauline

    J'aime

    • Merci beaucoup de votre commentaire.
      Babybio Optima affiche la quantité de DHA dans son lait en poudre: 63 mg pour 100g de poudre.
      Pour les autres marques, il faudrait leur demander directement car ça n’apparait pas sur la composition inscrite sur les boîtes de lait.
      Bonne journée Pauline.

      J'aime

  8. Bonjour, un grand merci pour cet article très intéressant. Comme beaucoup de parents, j’ai du mal à trouver un lait qui puisse gérer les reflux gastriques et les coliques de nouveau né. Selon vous, quel serait le lait le plus complet (et biologique, si possible…)? Un grand merci pour tous les parents qui ont beaucoup de mal à trouver le bon lait, aux dépends de leurs nourrissons.
    Léonore

    J'aime

    • Certaines marques de laits biologiques proposent des laits anti-coliques et des laits épaissis qui répondent donc à la problématique des petits reflux physiologiques. Vous trouverez ces marques de laits en relisant l’article sur les laits biologiques, je les ai bien mentionnés. Merci pour votre commentaire et belle journée, pas trop chaude de préférence.

      J'aime

  9. Bonjour, merci pour cet article. Je donne pour ma part du holle en mixte à mon bébé de 4 mois depuis le début avec succès. En revanche, je viens de constater un taux trop élevé de sel Dans le holle, qui pourrait me faire changer pour du premilait. Vous n’en parlez pas. Même question sur les acides gras à longue chaîne? Merci

    J'aime

  10. Bonjour
    Que penser du lait Biostime ? Le connaissez vous ? Je reprends le travail et même si je tire mon lait je risque d’être obligée de compléter… je ne sais pas quelle marque choisir et on m’à Marne de Biostime et de Premilait.
    Ma fille a 2 mois et demi et à tendance aux ballonnements et coliques.

    J'aime

  11. Bonjour,
    Merci pour votre article très complet.
    J’ai cependant une question concernant l’aluminium. Je souhaite donner le lait Prémilait, est-il conseillé en 1 er et 2 nd âge? Je me pose cette question suite à l’article paru dans 60 millions de consommateurs et qui ne mentionne pas cette marque. Est -ce dû au fait que cette marque n’est pas fait parti de l’étude où est -ce dû au fait que cette marque contient une quantité trop importante d’alu? Et je me pose cette question , non seulement concernant l’emballage mais aussi sur la présence d’alu dans le lait?
    Merci pour votre retour?

    J'aime

    • Bonjour Marjorie et merci pour votre commentaire qui me permet de préciser quelques points. Tout d’abord, je n’ai pas lu l’enquête de ce magazine et le fait que Prémilait n’y soit pas cité est certainement dû au fait qu’il n’a pas été choisi pour les analyses.
      Il faut savoir tout de même que la présence de l’aluminium dans les aliments est normale si tant est que celle-ci reste dans des limites de quantité basse.
      D’autre part, je suis extrêmement dubitative quand à l’enquête menée par ce magazine au sujet de l’aluminium dans les laits infantiles.
      En effet, le rédacteur de l’article conseille d’utiliser préférentiellement telles marques de lait en faisant référence à l’ absence totale d’aluminium dans tel lait. Cependant si vous avez lu mon article, vous avez découvert que l’alu n’était qu’un des polluants du lait et qu’il en existait des centaines, dont certains étaient encore beaucoup plus toxiques que l’aluminium. De ce fait, conseiller aux parents de choisir telle marque de lait en ne se basant que sur la présence ou non d’aluminium n’est pas judicieux du tout car ça ne suffit pas à déterminer si le lait en question est très ou peu pollué.
      Vous comprenez donc pourquoi j’émets de sérieux doutes sur les conclusions de cette « enquête » d’un magazine dont l’esprit scientifique me pose quelques interrogations.

      J'aime

  12. Bonjour,

    Merci pour cet article!
    Futur papa, avec ma femme nous comptons nourrir notre enfant au sein si tout ve passe bien, mais comme nous ne pouvons etre sure qu’il n’y aura pas de probleme de ce cote la, et dans tout les cas pour assurer nos arrieres, nous souhaitons acheter du lait intantile, en depannage au debut.
    D’apres vos precieux conseil je pense ne faire aucune erreur en me tournant vers la marque Premibio. Cependant je ne connais pas les difference entre un lait de vache et un lait de chevre.
    De memoire le lait de chevre et ce qui se rapproche le plus du lait humain, donc logiquement j’aurai tendance a me pencher vers celui ci, mais qu’en est il en ce qui concerne les laits infantiles et en particulier ceux de Premibio?

    Merci de m’eclairer si vous avez reponse a mes question, et encore une fois merci pour cette page tres precise, clair et detaillee!

    J'aime

    • Bonjour ben et merci pour votre commentaire.
      Il faut se rappeler que les laits en poudre « maternisés » qu’ils soient de vache ou de chèvre sont des laits animaux qui ont été modifiés de manière à ce que leur composition se rapproche le plus possible de celle du lait maternel.
      Ils n’ont donc plus leur composition d’origine.
      Cette modification se fait par l’ajout de certains nutriments « qui manquent » ainsi que la soustraction de nutriments « en excès » par rapport au lait maternel.
      En ce qui concerne les laits Prémibio à base de lait de vache ou de chèvre, leur composition n’est pas tout à fait semblable.
      Celui à base de lait de chèvre contient un peu plus de protéines et moins de lactose que le lait maternel.
      Celui à base de lait de vache a une composition qui est plus proche de celle du lait maternel.
      Si vous souhaitez un lait avec une composition proche d’un lait maternel, celui à base de lait de vache convient.
      Si votre futur enfant semble avoir des difficultés à tolérer les protéines du lait de vache, vous aurez la possibilité de lui proposer celui à base de lait de chèvre.

      J'aime

  13. Bonjour,
    Merci pour votre article.
    J’ai lu votre avis sur le Biostime vers lequel je souhaitais me diriger…entreprise chinoise, nous n’avons pas assez de recul donc pas top…
    Que pensez-vous du Guigoz bio?
    J’hésite entre le Physiolac et le Prémibio, lequel choisir? Par quoi sont remplacées la taurine et l’huile de palme nécessaires au développement de bébé? Merci d’avance

    J'aime

    • Bonjour Aurélie.
      En ce qui concerne le Guigoz bio, c’est un lait fabriqué par l’agro-industriel alimentaire Nestlé. Il contient de la lécithine de soja ainsi que de l’huile de poisson qui ne sont pas d’origine biologique, ce qui fait que je ne peux pas le conseiller malgré qu’il réponde aux critères du label biologique européen.
      Pour ce qui est de la taurine, elle peut être fabriquée par le corps à partir de méthionine et de cystine qui sont deux acides aminés « essentiels ». Ces deux acides aminés sont obligatoirement présents en quantités règlementées dans les laits infantiles (ajout de protéines du lactosérum).
      L’huile de palme contient de l’acide décosohexaénoïque (DHA) qui fait partie des acides gras poly-insaturés oméga 3. Le DHA peut être synthétisé par le corps à partir d’un précurseur appelé acide alpha-linolénique (autre acide gras). L’acide alpha-linolénique nécessaire est présent dans les huiles de colza, de soja, d’olive et de maïs. Beaucoup de laits infantiles renferment des oméga 3 ou de l’acide alpha-linolénique même s’ils ne le précisent pas. A compter de 2020, la mention des quantités présentes sera obligatoire sur la formule de composition des laits infantiles.

      J'aime

    • Bonjour et merci Carole.
      Le Modilac Expert bio 2 est un lait bio « de base », c’est-à-dire qu’il répond tout juste aux critères du label bio de l’Union Européenne. Il est fabriqué en France mais ses ingrédients (lait, lactose, huiles,..) ne sont pas sourcés et peuvent provenir de n’importe quel pays du monde. Il est produit par Sodilac qui est une filiale de Savencia, holding internationale de l’agro-alimentaire industriel. C’est un lait qui contient moins de polluants qu’un lait classique non-biologique, c’est tout ce qu’on peut en dire.

      J'aime

  14. Bonjour,

    J’ai allaité mon fils jusqu’à 8-10 mois et, soucieuse de remplacer le lait maternel par un lait le moins « pollué » possible, j’avais opté pour la marque Prémilait, car sans huile de palme, ni lécithine de soja entre autres. En lisant votre article, je me rends compte que mon choix était l’un des meilleurs.
    Malheureusement, la marque va s’arrêter, apparemment l’entreprise aurait coulé et je le regrette vraiment. C’est pourquoi je suis à la recherche d’un nouveau super lait quand il sera devenu impossible de trouver le fameux Prémilait. Mais à ce jour, je n’en ai trouvé aucun qui ne contenait ni huile de palme, ni lécithine de soja ou tournesol. Votre article mentionne la marque Holle comme étant l’un des meilleurs choix, malgré la présence d’huile de palme. Ma question est : vaut-il mieux de l’huile de palme ou de la lécithine ?
    Si vous pouviez me conseiller LA marque vers laquelle me tourner maintenant… !
    Je vous remercie pour ce super article que j’ai mis du temps à trouver !

    J'aime

    • Bonjour Leslie et merci pour votre commentaire.
      Je me suis renseignée auprès de la société qui distribue Prémibio. Il semble que la fabrication ne s’arrête pas mais qu’il risque d’y avoir un changement de distributeur. Je vous tiendrai au courant dès que j’en saurai plus.
      En ce qui concerne l’huile de palme, celle qui pose problème est essentiellement celle qui est issue de plantations non-biologiques sur des terres déforestées et traitées avec des pesticides. L’huile de palme biologique n’est pas en cause. Pour ce qui est des lécithines, il vaut mieux éviter celles qui ne sont pas biologiques, d’autant qu’elles peuvent être issues dans ce cas d’Organismes Génétiquement Modifiés (soja OGM). Une lécithine biologique est acceptable.
      Vous avez donc le choix entre des laits qui contiennent de l’huile de palme biologique et ceux qui sont formulés avec une lécithine biologique.

      J'aime

      • J’ai mis du temps à vous répondre, mais merci beaucoup pour votre réponse ! Je n’avais pas cette information concernant Prémilait. Pour l’instant j’arrive encore à le trouver et en fais un petit stock chez moi. Peut-être qu’au 2 ans de mon fils (dans 6 mois), je passerai au lait de vache entier…

        J'aime

  15. Bonjour,

    Nous donnons actuellement à notre fils (3 mois dans 1 semaine) le Premilait 1er age.
    Petit soucis, arrêt de la production apparemment 😦

    Nous sommes donc tirailler entre toutes ces marques…

    Pouvez-vous me dire quel lait conseillerez-vous en remplacement du Premilait ?

    Merci d’avance et bravo pour votre travail !

    J'aime

    • Bonjour Alex,
      Oui c’est un souci l’arrêt non de la production de Prémilait mais de sa distribution exclusive en France. Nous n’en savons pas plus pour l’instant. Pour votre petit garçon, il est possible de choisir parmi les autres marques bios que j’indique dans mon article. Il faut faire un essai et voir comment votre enfant digère le nouveau lait choisi, s’il dort bien entre les biberons, s’il n’a pas excessivement de coliques. En principe, passer d’un lait bio à un autre ne doit pas causer de grosses perturbations à votre bébé. Bonne journée Alex.

      J'aime

  16. Bonjour,

    Quelles marque bio recommanderiez-vous pour le lait de croissance? La crèche utilise le lait Eveil bio de lactel.
    Jusqu’à présent je donnais le Modilac bio 2, mais je vais profiter du passage au lait de croissance pour changer car j’ai lu ici qu’il y avait mieux.
    Que pensez-vous de lait 3ème âge de la marque Good Gout?

    Un grand merci encore pour cet article vraiment très très intéressant.

    J'aime

    • Bonjour Adeline et merci pour votre commentaire.
      Le lait Lactel fourni par la crèche est bio, mis à part la lécithine qu’il contient.
      Le lait Good Goût 3 contient plusieurs ingrédients qui ne sont pas bios: de l’huile de poisson, de la lécithine, du L-Tryptophane et des tocophérols. C’est pourquoi ce n’est pas une marque que je conseille.
      Vous pouvez choisir le même lait que la crèche ou une des marques que je cite à la fin de mon article.
      Pour ce qui est des apports en DHA, vous pouvez les assurer en ajoutant une petite quantité de certaines huiles végétales bios dans les purées de votre enfant (huile de germe de blé, huile de colza, huile de soja,,..) qui contiennent toutes de l’acide alpha-linolénique qui est un précurseur du DHA.

      J'aime

      • Un énorme merci pour votre réponse plus que complète. Vous êtes vraiment une mine d’or pour les parents soucieux de la qualité du lait que boivent leurs bébés. Je vous remercie vraiment sincèrement.
        Je suis rassurée de savoir que le lait proposé par la crèche est pas mal, et je vais donc me tourner vers Holle, Prémilait ou Physiolac bio pour la maison.
        Encore merci!

        J'aime

  17. Bonjour,
    Tout d’avord Bravo et merci pour votre article si complet et éclairant!
    Ma question est sur le choix d’un lait pour mon bébé de 5 mois que j’ai allaité exclusivement jusqu’ici. Je comptais me tourner vers les laits bio.
    Mon pédiatre me conseille nutrilon Pepti (apparemment un lait hypoallergenique, en cas d’intolérance aux protéines de lait de vache)
    Quel est votre conseil en version bio??
    Merci pour votre réponse!

    J'aime

    • Bonjour Castellucci et merci pour votre commentaire.
      En général, un lait hypoallergénique est prescrit en cas d’intolérance aux protéines du lait de vache (ou au lactose).
      Dans le cas de votre bébé, je ne sais pas pourquoi votre médecin prescrit un lait hypoallergénique?
      Est-il allergique ou y a t’il dans votre famille des personnes qui sont allergiques?
      Assez souvent, les médecins conseillent ça en relais de l’allaitement maternel tout simplement parce qu’ils ne savent pas si votre enfant est allergique ou non au lait de vache puisqu’il n’en a encore jamais bu.
      S’il est allergique certain, il ne faut pas lui donner de lait de vache.
      S’il n’est pas allergique, à vous de voir si vous voulez ou non introduire du lait de vache à 6 mois.
      Le lait nutrilon dont vous me parlez est fabriqué avec des protéines de lait de vache hydrolysées, c’est-à-dire fractionnées en toutes petites unités moins « typées ».
      Il n’existe pas de lait avec protéines fractionnées de lait de vache en bio.
      Si vous voulez éviter les protéines du lait de vache tout en restant dans les laits bios, il existe deux possibilités:
      – les laits à base de lait de chèvre: Biobim 2 au lait de chèvre, Babybio 2 Capréa, Holle bio Demeter au lait de chèvre.
      – le lait à base de protéines hydrolysées de riz: Bébé La Mandorle 2
      Dites-moi si cela répond bien à votre question.

      J'aime

  18. Bonjour et Bravo pour votre article détaillé et vos précieux conseils,
    J’ai une question concernant le lait Prémilait de Prémibio. Lorsque je regarde la liste des ingrédients, le premier ingrédient, qui est présent en plus grande quantité, est la Maltodextrine de maïs. J’avais lu que la maltodextrine était nocive. Qu’en pensez-vous et comment expliquer sa présence en si grande quantité, avant le lait? Quels sont les avantages du Prémilait par rapport au physiolac?
    Merci d’avance pour votre réponse,
    Laure

    J'aime

    • Bonjour Laure,
      Je n’ai pas d’informations sur les quantités exactes de malto-dextrines présentes dans le lait Prémilait 1. La malto-dextrine incorporée dans ce lait est issue d’un amidon biologique de maïs. Ce n’est pas toxique étant donné qu’il s’agit d’amidon fractionné (mélanges de plusieurs sucres). La formulation des laits pour bébés est encadrée du point de vue des quantités de nutriments fournis. C’est-à-dire que 100 ml de lait reconstitué doivent apporter des quantités minimales et maximales de glucides, de protéines et de lipides. En ce qui concerne les glucides présents, une quantité de lactose doit être présente et le reste des glucides est apporté entre autres par du lactosérum, des amidons (malto-dextrines) ou du sirop de glucose. Prémilait exclut le lactosérum car il n’y a d’après eux pas de lactosérum français fabriqué avec de la présure bio (extraite de l’estomac du veau) et que le lactosérum présent dans les autres laits pourrait contenir des traces d’OGM. Ca pourrait expliquer qu’ils remplacent donc le lactose du lactosérum par de l’amidon biologique pour obtenir la teneur légale en glucides.
      En ce qui concerne les différences entre les laits Prémilait et Physiolac: le Prémilait a pour avantages l’absence de lactosérum pouvant porter des traces d’OGM, la présence de vitamines nature-identiques et celle de minéraux naturels, l’absence de lécithine de tournesol non-bio (présente dans le lait Physiolac bio).
      Le Physiolac Bio 1 reste toutefois un choix satisfaisant et supérieur aux laits en poudre non bios.

      J'aime

      • Merci beaucoup pour votre réponse détaillée. Le problème avec Prémilait, c’est qu’il n’est plus distribué. Je vais devoir donc choisir entre Physiolac et Babybio. Quels sont les avantages et inconvénients de chacun?
        Merci beaucoup

        J'aime

      • En ce qui concerne Prémilait, ils sont dans une phase transitoire car ils sont en train de changer leur filière de distributeurs.

        Pour ce qui est des laits Physiolac et Prémibio, j’ai comparé le Physiolac bio 1 et le Babybio Priméa 1.
        Les formulations sont très proches du point de vue des ingrédients utilisés et des quantités présentes.

        Il existe quelques petites différences:
        -Physiolac 1 contient plus de lactose que Priméa 1 qui est formulé avec un peu plus de malto-dextrines.
        -Les acides gras du Physiolac 1 proviennent des huiles de colza et de tournesol oléique; idem pour Priméal mais qui a diversifié en rajoutant de l’huile de tournesol non-oléique.
        -Physiolac a ajouté de la lécithine de tournesol non-bio, ce qui n’est pas le cas de Priméal.
        -Priméal contient de la vitamine E d’origine naturelle et des minéraux tirés du lait alors que dans le Physiolac, les vitamines et les minéraux sont à priori d’origine synthétique (pas précisé).

        Pour conclure, je dirais que les deux formulations sont proches, avec une légère supériorité du naturel pour Priméal 1.
        Le Physiolac bio 1 peut-être intéressant en cas de constipation légère du fait de la présence de lactose en plus grande quantité.

        Un petit mot également sur le lait Babybio Optima 1: il contient de l’huile de poissons (les poissons sont très contaminés par les polluants sauf les élevages bios) et des phospholipides d’œuf (introduction de protéines d’œuf avec risques d’allergie). Ces deux ingrédients sont présents probablement pour assurer un apport de DHA mais ils sont à risque et c’est pourquoi mon choix ne se porte pas sur Optima1.

        Bonne journée Laure.

        J'aime

      • Un grand merci pour vos réponses ! Bravo pour votre travail qui nous aide à faire le tri dans la jungle des laits 😊

        J'aime

      • Bonjour ,
        L’enquête récente de 60 millions de consommateurs place le lait Hipp bio au premier plan, pouvez vous nous donner votre avis à son sujet ?
        De plus , l’enquête révèle la présence de bactéries et de résidus de pesticides dans le babybio primea , dans quelle mesure le prendre en compte ? J’avais choisi ce lait après des dizaines d’heures de recherche et cela m’inquiète ! Merci d’avance encore une fois à vous pour votre réponse

        J'aime

      • Bonjour Laure,
        En ce qui concerne les bactéries, j’ai lu qu’il s’agissait du bacille cereus qui est un germe présent partout et qui peut donner des diarrhées.
        Aucun lait n’est totalement exempt de bactéries et il arrive régulièrement que des lots de lait bio ou pas soient retirés de la vente, par précaution.
        Dans le cas de ce lait, il n’a pas été retiré car le bacille était présent en quantité inférieure aux risques sanitaires.
        Pour ce qui est des résidus de pesticides, les méthodes utilisées sont limitées (pas de recherches exhaustives des métabolites, ciblage de certains résidus en oubliant les autres, limites de détection et de quantification par les appareils utilisés, méthodes multi-résidus inadaptées à certaines molécules et aux nouvelles nano-particules présentes dans les préparations phyto-sanitaires).
        Donc même si un pesticide a été détecté dans ce lait et pas dans les autres, il est tout à fait possible que les autres laits du test aient contenu plusieurs autres pesticides non-détectés car ils ne figuraient pas sur la liste des substances à rechercher ou bien ils étaient présents à des taux non-quantifiables pour les machines du labo.
        Il n’existe aucun aliment nul part qui ne soit pas contaminé par une ou plusieurs substances issues des pesticides étant donné que la pollution se propage par les terres, les eaux et par l’air.
        La seule façon d’avoir un minimum de garantie pour les aliments est de les choisir bios car bien qu’il puisse toujours y avoir une contamination « accidentelle », les produits issus de l’agriculture biologique sont largement moins pollués que ceux issus de l’agriculture conventionnelle.
        Dans le test fait par le magazine dont vous parlez, seuls quatre « métaux lourds » ont été recherchés et il manque d’autres contaminants (produits vétérinaires -antibiotiques-hormones-antiparasitaires- par exemple).
        Pour évaluer la performance d’un lait, le magazine décerne un nombre de croix, l’évaluation finale n’est pas précise.
        En résumé, je pense qu’il est toujours préférable de choisir le bon sens: il vaut mieux un lait fourni par des animaux qui ont mangé sainement sans pesticides qu’un lait provenant d’animaux sur-médicalisés qui ont mangé une nourriture produite à l’aide de pesticides, sur des terrains engraissés avec des boues de stations d’épuration par exemple.
        Les tests effectués par les associations ne prennent pas en compte l’ensemble des polluants car cela nécessiterait du temps, de l’argent et des moyens techniques qui ne sont pas là. Et il faut tout de même que le magazine soit bouclé à temps et qu’il soit attractif…

        J'aime

  19. Bonjour, grand merci pour vos recherches ainsi que votre partage!
    Ma fille a 21 mois et je ne trouve plus prémilait 3. Ils sont partout en rupture de stock.
    J’ai tenté de lui donner du lait bio en bouteille, mais elle le refuse. Je me demande donc s’il est préférable de lui donner prémilait 2 (qui est encore en stock), sachant que ce lait est recommandé pour des bébés plus jeunes ou bien carrément changer de marque et prendre le lait Holle 3. J’ai peur de changer de marque et donc de goût car elle risque de le refuser.
    Qu’en pensez-vous?
    Par avance grand merci pour votre réponse et le temps consacré.
    Bien à vous
    Estelle

    J'aime

    • Bonjour Estelle,
      Oui Prémibio est en phase de restructuration du point de vue fabrication et distribution d’où les incidences sur les approvisionnements.
      Il me semble avoir vu du Prémilait 3 dans un magasin Naturéo mais pas sûr que ce soit le cas dans tous les magasins de cette enseigne bio.
      En ce qui concerne les laits Prémilait 2 et 3, les différences de composition ne sont pas flagrantes: le 3 contient un peu moins de lipides que le 3 (23% lipides pour le 2/ 19% pour le 3) et un peu plus de glucides (60% pour le 2 contre 65% pour le 3). Le Prémilait 3 apporte un peu moins d’énergie que le 2: 479 calories aux 100g pour le 3 contre 491 calories pour le 2.
      De ce fait, vous pouvez continuer avec le Prémilait 2 en attendant la re-commercialisation du Prémilait 3.
      Si votre fille a 21 mois, les apports nutritionnels par le lait sont « dépassés » par ceux des aliments de la diversification: légumes, fruits, céréales, protéines animales ou végétales.
      Bonne Fête des Mères, Estelle!

      J'aime

      • Bonsoir Andrée, grand merci pour la rapidité et l’efficacité de votre réponse!
        Je vais donc suivre votre conseil! Mais par la suite, quel lait pourrais-je donner à ma fille?
        Pourriez-vous m’orienter vers une marque en particulier? je pense bien sûr à un lait qui ne serait pas en poudre, lorsque ma fille sera en âge de boire du lait « normal ».
        Belle soirée!
        Bien à vous
        Estelle

        J'aime

      • Bonjour Estelle,
        Quand vous écrivez lait « normal », vous voulez parler du lait de vache en bouteille classique?
        Dans ce cas, je vous conseille surtout de choisir un lait biologique origine France parmi les marques suivantes: Gaborit, Biogam, Grandeur Nature, Val d’Ormeze, Vilactée (Biodéal), Vrai,.. ce sont des produits que vous trouvez surtout dans les supérettes biologiques.
        D’autre part, je voulais apporter quelques précisions sur la valeur nutritionnelle du lait quand Bébé grandit.
        Au départ, la composition du lait est très importante car le bébé doit trouver uniquement dans le lait tout ce dont il a besoin pour bien grandir.
        Au fur et à mesure, avec la maturation du système digestif et l’apparition des dents, votre bébé va trouver ses nutriments dans différents aliments et le lait de vache reprend alors sa place de simple source alimentaire au même titre que les autres aliments.
        Le lait de vache est très riche en protéines et en sels minéraux (trois fois plus de caséines et de sels minéraux que dans le lait maternel).
        De ce fait, il est intéressant au moment de la diversification de faire les deux choses suivantes:
        – diversifier les apports en lait animal en proposant du lait sous forme de laitages (yaourts, fromages ensuite) et en essayant également les produits à base de lait de chèvre (si l’enfant aime).
        – remplacer une partie des laits animaux par des laits végétaux: laits d’amandes et de noisettes sans sucres ajoutés.
        En espérant avoir répondu à votre question, bonne après-midi Estelle.

        J'aime

  20. Bonjour,

    Tout d’abord un grand merci pour cet article très complet, cela nous a beaucoup éclairé dans cette « jungle » des laits infantiles.
    Maman d’un petit bout de 3 mois allaité exclusivement, je vais commencer à faire du mixte pour une transition en douceur avant la reprise du boulot.
    J’ai lu plusieurs avis de pédiatres qui affirment que le choix du bio pour les laits infantiles n’est pas très pertinent vu les contrôles très strictes qu’il existe. Grâce à votre article, je suis maintenant convaincue du contraire.

    Néanmoins j’entends leurs critères principaux dans la sélection d’un « bon » lait infantile à savoir :
    – Apport limité en protéines pour éviter la charge de travail sur les reins et le risque plus élevé d’excès de poids ultérieur (idéalement inférieur à 1,4 g/100ml sachant que le lait maternel est d’environ 1,0 à 1,1 g/100ml)
    – Présence d’acides gras poly-insaturés à longue chaîne (AGPI-LC) : ARA, EPA et surtout DHA (idéalement supérieur à 14 mg / 100mL pour le DHA. Celui-ci contribuant à un meilleur développement neuro-sensoriel).
    – Sodium limité (idéalement inférieur à 21 mg / 100mL) pour éviter une augmentation de la tension artérielle

    J’ai donc cherché un lait qui soit bio et se rapproche au maximum de ces critères mentionnés ci-dessus.
    En comparant 10 laits infantiles bio 1er âge (Babybio Optima 1, Babybio Primea 1, Biostime 1
    Guigoz bio 1, Holle Bio 1 Demeter, Hipp bio 1, Modilac Expert 1, Physiolac bio, Picot bio 1, Prémilait bio 1), je vois que seulement 4 de ces références comprennent du DHA (Babybio Optima 1, Biostime 1, Guigoz bio 1, Hipp bio 1).
    Je suis assez surprise, est-ce normal ou est-ce que j’aurai mal lu les étiquettes ?

    En éliminant Biostime et Guigoz bio pour les raisons que vous avez évoquées précédemment, je retiens donc Hipp bio 1 et Babybio Optima 1. Lequel me conseillerez-vous ?

    Un grand merci par avance pour votre aide.

    J'aime

    • Bonjour June,
      Merci pour votre commentaire.
      En fait, les préconisations sanitaires varient en fonction des recherches et études « programmées » par les « autorités ».
      Difficile de savoir à quoi elles doivent servir… bien qu’on entrevoit quelques pistes.
      Depuis quelques années (l’ANSES signalait déjà l’intérêt de ces apports depuis 2011), les avantages de l’ARA et du DHA sont mis en avant: ces substances sont des acides gras essentiels qui sont présents dans le lait maternel.
      Il est prévu l’obligation d’incorporer un pourcentage de DHA dans les laits maternisés à compter de 2020 et les fabricants mettent cet argument en avant sur les étiquettes des boîtes de lait.
      Pour atteindre les quantités légales, les fabricants de lait en poudre rajoutent des huiles de poisson (DHA), de l’huile de Mortierella Alpina (ARA) ou des phospholipides d’œuf (DHA).
      Les laits Hipp contiennent de l’huile de Mortierella Alpina (champignon microscopique) et de l’huile de poisson.
      Le Babybio Optima 1 contient des huiles de poisson et des phospholipides d’œuf (lécithine de jaune d’œuf).
      Aucun de ces ajouts n’est satisfaisant, mais à choisir entre les deux, peut-être vaut-il mieux éviter l’huile issue des champignons microscopiques?

      J'aime

      • Merci beaucoup pour votre retour.

        Je ne savais pas que le DHA était issu de l’huile de poisson … Tous les laits vont du coup devoir contenir de l’huile de poisson d’ici 2020 alors qu’on sait que beaucoup de poissons sont contaminés …

        Concernant notre petit garçon, nous avons testé il y a quelques jours son premier bib de lait artificiel avec le Hipp qu’il a revomit entièrement 1 heure après. Il a vomit 5/6 fois dans les heures qui ont suivi y compris du lait maternel qu’on lui avait donné après.
        Le lendemain ça allait mieux mais il était allaité exclusivement.
        Nous allons retenter d’ici quelques jours d’introduire du lait artificiel et je vais du coup opter pour le Babybio Optima, en espérant que ce ne soit pas une allergie aux protéines de lait de vache. Tant mieux donc si c’est celui que vous préconisez entre les 2 🙂

        J'aime

      • Oui, c’est certain que le lait maternisé se digère plus lentement du fait des caséines différentes.
        J’espère que tout s’est arrangé pour votre petit garçon et qu’il digère bien ses biberons.

        J'aime

  21. Malheureusement notre bébé n’a pas non plus supporté le nouveau lait artificiel.
    Le pédiatre nous a confirmé qu’il était allergique aux protéines de lait de vache 😦
    Il nous oriente vers Pepti Junior. J’ai l’impression que c’est encore pire que tous les laits classiques.
    Le connaissez-vous ?

    J’en viens à me demander si je ne vais pas poursuivre l’allaitement.
    J’en suis à 3 mois et c’est déjà énorme pour moi car allaitement très très compliqué (crevasses qui ne guérissent pas du tout malgré tous les soins possibles donc je suis maintenant à 95% en tire allaitement avec les contraintes que cela implique). Sauf qu’avec le travail cela me semble impossible, je ne pourrais pas tirer sur mon lieu de travail même si je sais que la loi me l’autorise. Bref je suis complètement perdue …

    J’ai aussi entendu parler de Modilac Riz, Bébé Mandorle , qu’en pensez-vous ?
    Un grand merci pour votre aide

    J'aime

    • Bonjour June, c’est embêtant si votre bébé est allergique aux PLV. Je ne sais pas comment votre médecin a déterminé cette intolérance?
      En ce qui concerne le lait Pepti-junior, il existe depuis très longtemps. Il est formulé à partir de protéines de lait de vache qui ont été hydrolysées, c’est-à-dire qu’elles ont été « démontées » en plus petits éléments pour que l’organisme de Bébé ne reconnaisse pas la provenance animale des acides aminés. Ce lait n’est pas bio et contient également des huiles de poisson et de mortierella alpina. Son odeur est assez « caractéristique » mais elle ne dérange pas forcément les bébés. On le trouve en pharmacie, parfois sur commande. Son coût est élevé mais une prescription médicale peut permettre un remboursement partiel.
      Le lait Modilac Riz est un lait non-bio préparé à partir de riz, donc il n’y a pas de protéines de vache du tout. Il contient également de l’amidon de maïs et de la lécithine de soja. Il faudrait se renseigner sur son prix (24 euros les 800g?) et savoir si un remboursement par la Sécu est possible (peu probable).
      En lait bio, il existe effectivement le Bébé Mandorle qui est formulé à partir de protéines de riz, donc pas de lait de vache du tout et une composition correcte. Son prix semble élevé (37,50 euros les 800g sur un site) et il n’est pas remboursé à mon avis.
      Il est bien considéré comme un lait de substitution car il répond aux exigences légales des formulations de préparations pour nourrissons.
      Demandez tout de même au médecin qui suit votre bébé ce qu’il en pense, au moins pour avoir son avis.
      Voilà en gros ce que je peux vous en dire.
      Vous me direz pour la suite ce que vous avez choisi comme lait et si vous avez pû garder par exemple une têtée le matin et une le soir ou pas.
      Faites en fonction de ce qui est le plus satisfaisant pour vous tout de même.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.