Les colorations naturelles non-toxiques pendant la grossesse: la liste

Chevelure natureBonjour à tous! Nous avons vu dans l’article précédent que les colorations « classiques » étaient en réalité des concentrés de produits chimiques nocifs pour la santé environnementale de Maman et de Bébé.

Comme promis , je vais vous expliquer à présent comment faire pour dénicher La coloration capillaire qui respectera tout à la fois votre santé, celle de votre futur Bébé ainsi que…vos cheveux naturellement… puisque vous le valez bien!

Pour être certain qu’une coloration est naturelle et ne contient pas de substances toxiques, il est indispensable de savoir décrypter les étiquettes et surtout ne pas se fier aux apparences de l’emballage ni au descriptif qui vante le produit.

Dans la première partie de cet article, je vous explique comment « faire le tri » rapidement entre les colorations vraiment naturelles et celles qui se prétendent naturelles mais ne le sont pas du tout .

En deuxième partie , vous découvrirez des colorations végétales formulées uniquement à partir d’ingrédients sains ainsi que la manière de les appliquer. Celles-ci respecteront vos cheveux, votre santé et celle de Bébé, ce qui est quand même le top du top!

 

Les « fausses » colorations naturelles: les pièges à éviter

 

Lorsqu’on attend un bébé, tout devient matière à  se questionner, comme par exemple:

Si je mange ceci, est-ce que mon enfant risque quelquechose?

Ai-je le droit de prendre ce médicament pendant la grossesse?

J’ai l’habitude de me maquiller, est-ce que ça peut avoir un impact sur mon futur enfant?

Et les colorations, il paraît que c’est plein de produits chimiques, alors comment faire?

Résultat: on se dit qu’on va choisir quelquechose de « naturel » parce que tout le monde dit que « Le naturel, c’est bien! ».

Le souci, c’est que les fabricants savent aussi comment les mamans raisonnent. C’est pourquoi ils « surfent sur la Green Wave » et tentent de  vous convaincre par tous les moyens que leurs cosmétiques fabriqués à partir de dérivés du pétrole sont des concentrés de fleurs des champs et de fruits exotiques! Si vous ne voulez pas vous faire avoir par les techniques de marketing, je vous invite à découvrir dans le paragraphe qui suit les principales « astuces » de vente utilisées .

L’utilisation du mot « naturel » ou « naturelle »: elle suggère au consommateur que la coloration est sans réel danger puisqu’elle a des liens avec la Nature.

Par exemple, il existe une gamme de colorations dont le nom générique est « Les Naturelles ». En fait, il s’agit de colorations permanentes d’oxydation qui contiennent tous les produits chimiques nocifs que nous avons découverts dans l’article précédent.

Autre possibilité, le descriptif sur la boîte utilise le mot »naturel » et l’accole à n’importe quel autre terme: « brillance naturelle », « soin naturel », « naturellement protecteur »,…Ceci sert à suggérer au consommateur qu’il tient en main un produit sain.

La présence « accessoire » de substances végétales: elle peut également influencer l’acheteur par le fait qu’elle évoque la Nature. C’est le cas de certains emballages et descriptifs qui mettent l’accent sur les extraits de plantes: huiles, fleurs, fruits, camélia, argan, miel, germe de blé, …

Une dernière technique également très répandue consiste à promouvoir l’absence de certaines substances particulièrement toxiques ou/et allergisantes. C’est ainsi que vous pouvez lire en gros caractères sur certaines colorations: « Sans ammoniaque, résorcine, parabens, silicone, …« . L’astuce est la suivante: s’il est vrai que le fabricant n’a pas utilisé ces substances dans la formulation, il est tout à fait possible qu’il en ait utilisé d’autres, de la même famille et tout aussi nocives. C’est en lisant la liste INCI des ingrédients -écrits en tout petit- que vous allez vous en rendre compte.

Voilà donc résumées les principales stratégies utilisées par les fabricants de colorations capillaires classiques pour vous inciter à croire que leurs produits sont naturels.

La question qui se pose à présent, c’est comment faire pour déterminer facilement et rapidement si la coloration qui vous fait envie ne contient pas de substances à risques?

La première chose à avoir en tête est que toutes les colorations « classiques » contiennent des substances nocives. Les colorations permanentes, semi-permanentes ou fugaces sont toutes formulées à base de produits de synthèse irritants, allergisants, voire nocifs. Reportez-vous à l’article précédent « Les colorations classiques » si vous voulez en savoir plus sur la nocivité de ce type de colorations.

Les seules teintures capillaires qui peuvent être considérées comme naturelles et saines font partie de la catégorie  des colorations végétales.

Parmi les colorations végétales existantes, il en existe certaines qui se prétendent naturelles et ne le sont pas. Il y aura donc également un petit tri à faire à ce niveau.

Dans le paragraphe qui suit, nous allons découvrir ce qu’est une coloration végétale , ses ingrédients et les caractéristiques de sa mise en oeuvre (préparation, temps de pose, résultats, entretien). J’y ai joints un lien qui va vous permettre de visionner  une vidéo sur You Tube afin que l’application d’une coloration végétale n’ait plus aucun secret pour vous.

Ensuite, nous verrons comment repérer facilement les colorations dites « végétales » mais qui contiennent des substances indésirables, ceci afin de les éviter .

Nous terminerons ce paragraphe -et cet article- en détaillant la liste des colorations végétales saines disponibles actuellement ainsi que les adresses et les liens pour les trouver soit en magasins soit par commande sur des sites Web.

 

Les colorations végétales 

 

Ce sont des colorations composées uniquement d’extraits de plantes. Elles se présentent en général sous forme de poudres de plantes séchées et pulvérisées. Les parties de végétaux utilisées peuvent être les fleurs, les fruits, les feuilles , les racines ou les graines. Ces extraits végétaux sont suffisamment nombreux pour que vous puissiez obtenir la nuance désirée. Que vous souhaitiez colorer vos cheveux dans des tons blonds, bruns, noirs, cuivrés, acajous ou autres, vous trouverez un choix satisfaisant en consultant les nuanciers des différentes marques.

La composition des colorations végétales

Nous entrons là dans le chapitre « Botanique » si on peut dire. Sur la liste INCI des ingrédients, les extraits végétaux apparaissent souvent sous leur dénomination botanique avec des noms latins par obligation due au Règlement Cosmétique.

Les extraits qui colorent les cheveux proviennent principalement des plantes suivantes:

  • Lawsonia Inermis: c’est un arbuste épineux dont les feuilles contiennent de la lawsone qui est le pigment cuivré du Henné.
  • Indigo Tinctoria: c’est un arbuste originaire de l’Inde  dont les feuilles contiennent de l’indoxyle, un précurseur du pigment bleu appelé indigo.

indigo-dye-598736_1920 (1)

Pigment Indigo

  • Bois de Campêche: on utilise la sève rouge-foncé de cet arbre tropical. Son pigment est appelé « hématine » ou « campêche ».
  • Bixa Orellana: cet arbre tropical à fleurs roses appelé également Roucou donne des fruits rouges. On en utilise les graines rouges.
    achiote-1278047_1280
    Bixa Orellana ou Roucou

     

  • Matricaria recutita: autrement dit, c’est la Camomille Vraie. La poudre obtenue à partir des fleurs séchées permet de donner aux cheveux des reflets blond-doré.chamomile-796381_1920
  • Rubia Tinctorum: les racines de la Garance des Teinturiers contiennent de l’alizarine et de la purpurine qui sont des colorants rouge-vif.
  • Juglans Regia: le brou tiré de l’écorce de la noix permet de foncer les cheveux dans des tons marrons.
  • La cannelle de Ceylan: la poudre obtenue à partir de son écorce teinte les cheveux dans des tons jaunes, ocres et orangés.iran-1203359_1920

 

  • L’Hibiscus Sabdariffa: la décoction de ses fleurs permet d’obtenir un colorant rouge.

red-746469_1920

Fleur d’Hibiscus

  • Buxus Dioïca: appelé aussi Katam du Yemen, son pigment gris-bleu permet de foncer les cheveux châtains.
  • Punica Granatum: l’écorce du fruit du grenadier permet de foncer les cheveux dans des tons marrons-noirs en association avec du henné.
  • Curcuma Longa: le broyage des rhizomes de cette plante herbacée permet d’obtenir la curcumine qui est un pigment jaune-orangé.

Comme vous le constatez, les végétaux sont capables de fournir de nombreux colorants inoffensifs pour la santé environnementale. La liste précédente peut s’étendre à d’autres plantes déjà présentes dans notre quotidien: le thé noir, la chicorée, le café, le clou de girofle, la rhubarbe, le paprika, la betterave, etc…

Une coloration végétale est composée d’un ou de plusieurs extraits de plantes tinctoriales. Les formulateurs  rajoutent parfois d’autres extraits végétaux qui agissent non pas sur la coloration de la fibre capillaire mais sur l’état du cuir chevelu, la brillance des cheveux, sur leur vigueur ou encore sur la consistance du produit quand on le prépare ou sur sa conservation. Voici quelques exemples de plantes parfois rajoutées et qui ont des propriétés autres que colorantes:

  • Amla ou Emblica Officinalis: c’est une groseille originaire de l’Inde. Elle est astringente.

Baie d'Amla

Baie d’Amla

  • Bhringaraj, Maka ou Eclipta Alba: c’est une herbacée qui a pour propriétés de réduire les irritations et de stimuler la repousse des cheveux.
  • Brahmi, Bacopa monnieri ou hysope d’eau: plante vivace d’Asie aux propriétés anti-inflammatoires.
  • Shikakai ou Acacia Concinne: les fruits de cet arbre contiennent des saponines qui permettent de nettoyer le cuir chevelu.
  • Harad ou fruit du Myrobolan Chabulic: anti-inflammatoire et astringent
  • Neem, margousier ou Azadirachta Indica: son huile possède des propriétés anti-fongiques et antiseptiques
    neem-leaves-651913_1920
    Azadirachta Indica ou Neem

     

  • Bétaïne: extraite du sucre de la betterave ou de la canne à sucre, elle est utilisée comme agent anti-statique.
  • Cassier ou Acacia de Farnèse: les feuilles de cet arbre sont contiennent une grande quantité de tanins qui retiennent les pigments. Elles contiennent aussi des substances astringentes et émollientes.
  • Alginates: polysaccharides d’algues brunes utilisés comme épaississant dans la formulation.
  • Malto-dextrine: sucres « texturants » obtenus à partir de l’amidon de blé, de maïs ou de pomme de terre.
  • Huile de jojoba: extraites des graines d’un arbuste du Mexique, cette cire sert de diluant des huiles essentielles et d’anti-desséchant pour les fibres capillaires.
  • Huiles essentielles: elles jouent à la fois le rôle de conservateurs et de molécules parfumantes

 

Comment choisir et appliquer une coloration végétale

 

Si vous décidez de passer à la coloration végétale, deux alternatives s’offrent à vous.

Soit vous utilisez une coloration formulée sur la base d’un mélange  tout prêt de plantes colorantes. Soit vous avez envie de personnaliser votre coloration. Dans ce cas, c’est à vous de choisir les extraits de plantes que vous allez mélanger afin d’obtenir le résultat spécifique désiré.

Bien entendu, si vous faites vos premiers pas dans ce domaine, je vous conseille de commencer par appliquer sur vos cheveux des teintures végétales avec des mélanges de plantes prêts à l’emploi. Par la suite, une fois que vous serez familiarisée avec ce mode de coloration, rien ne vous empêche de faire vos propres recettes afin d’obtenir toutes les teintes et reflets subtils qui vous tentent.

 

Les colorations végétales prêtes à l’emploi

 

La plupart du temps, une boîte de coloration végétale prête à l’emploi contient un sachet de 100 à 150 grammes de poudre de couleur verte, beige ou jaune, le mode d’emploi, une paire de gants et une charlotte jetables et parfois même un petit pinceau applicateur.

Mode d’emploi-Application-Temps de pose

Avant d’utiliser une coloration végétale, il est important de bien lire le mode d’emploi afin de préparer les ustensiles nécessaires (récipient en verre, cuillère non-métallique, serviette sombre, charlotte) et de connaître la durée de pose indispensable pour obtenir la teinte souhaitée.

Voici ci-dessous  un exemple de mode d’emploi d’une coloration végétale:

application, pose khadi

Comme vous le voyez, l’application de cette coloration végétale n’est pas compliquée. Il faut juste respecter les points suivants:

  1. le mélange de la poudre avec de l’eau à 50°C environ: le but est d’obtenir une pâte onctueuse ni trop épaisse ni trop liquide et qui sera facile à étaler.
  2. l’application sur une chevelure lavée et essorée se fait mèche par mèche à l’aide d’un pinceau large, en commençant par les racines et en terminant par les longueurs. Les cheveux ainsi enduits sont recouverts au final avec une charlotte ou du film alimentaire de manière à ce que l’ensemble reste chaud et humide durant toute la durée de la pose.
  3. le temps de pose varie de 30 minutes à 2 heures en fonction de l’intensité de coloration qu’on souhaite obtenir.
  4. les cheveux sont ensuite rincés à l’eau tiède jusqu’à complète élimination de l’excès de teinture.
  5. il est préférable d’attendre au moins deux jours avant de faire un shampooing afin de permettre aux pigments de terminer leur oxydation naturelle à l’air ambiant et de révéler leur teinte définitive.

Si vous n’êtes pas encore tout à fait rassurée, je vous propose de visionner sur You Tube la vidéo qui suit en cliquant sur le lien inséré.

Dans cette vidéo, « Delphine l’Astucieuse » vous montre comment appliquer une coloration végétale à la main, en sachant qu’il est possible d’utiliser un pinceau-applicateur mèche par mèche si vous préférez:

Coloration végétale, préparation, application par Delphine l’Astucieuse sur You Tube vidéo

 

Tenue dans le temps-Le rythme des recolorations

Une coloration végétale ne pénètre pas dans la structure des cheveux. Elle ne soulève pas les écailles et respecte l’intégrité de la kératine. Les pigments naturels  forment une gaine protectrice tout autour des fibres  capillaires. Au fur et à mesure des shampooings, cette gaine s’estompe progressivement.

En moyenne, une coloration végétale persiste de un à deux mois, en fonction du nombre de shampooings que vous faites. Quoi qu’il en soit, vous pouvez recolorer vos cheveux autant de fois que vous le souhaitez étant donné qu’elles ne contiennent aucun produit nocif.

Les fabricants de colorations végétales proposent parfois des soins à base d’huiles végétales et de plantes spécifiques qui permettent de prolonger la tenue des pigments.

 

Reconnaître les colorations végétales qui contiennent des substances nocives

Il existe deux catégories de colorations qui ressemblent à des colorations végétales mais qui n’en sont pas. Elles sont en vente dans les para-pharmacies, sur internet et même parfois dans certains magasins biologiques!

→ La première catégorie est représentée par les colorations dont le packaging (nom et descriptif) sous-entend que le produit colore grâce à des plantes alors qu’en réalité, il s’agit simplement d’une coloration  « classique » permanente ou semi-permanente, « améliorée » par la présence de quelques extraits végétaux.

Voici pour illustrer mon propos quelques exemples de ces teintures qui semblent être « végétales » mais qui colorent les cheveux  grâce aux dérivés pétrochimiques présents dans leur formulation:

  • Herbatint: coloration permanente qui contient des dérivés de la résorcine, du silicone, du peroxyde d’hydrogène, de l’éthanolamine, de la Para-PhénylèneDiamine (PPD),du parfum de synthèse,.. On note la présence de végétaux tels que du bouleau blanc, de l’aloe vera, de l’hamamélis, de l’échinacea, du germe de blé.
  • Sanotint: coloration permanente qui contient de l’éthanolamine, des diaminobenzènes, du diaminotoluène, de la PPD, du résorcinol, , du peroxyde d’hydrogène, du phénoxyéthanol,…Les extraits végétaux sont le millet, le brou de noix, le bouleau , le pépin de raisin, l’ortie.
  • Beliflor: coloration permanente formulée avec du peroxyde d’hydrogène, du résorcinol, de la PPD, de l’éthanolamine, du sodium laureth sulfate, du m-aminophénol, du phénoxyéthanol, de l’EDTA, du SLS, du 4-chlororésorcinol, du parfum,   … Elle contient des extraits de blé, de buis, de l’huile de jojoba, de l’aloe vera, du karité, des huiles essentielles.
  • Les 3 Chênes: c’est une coloration permanente avec des ingrédients tels que du peroxyde d’hydrogène, du PPD, du 2-méthylrésorcinol, du m-aminophénol, de l’oxyquinoline sulfate, du quaternium 84, de l’imidazolidinylurea, … Des extraits végétaux sont présents comme par exemple des huiles de romarin et d’eucalyptus, de l’avoine, du blé, du soja.
  • K Plantes et Karité: c’est une coloration semi-permanente qui fonctionne grâce aux colorants chimiques azoïques présents dans la formulation sous des noms tels que Basic Yellow 57, Basic Red 76, Basic Brown 17, Basic Blue 99. Elle contient quelques extraits de plantes tels que du jus d’aloe vera, de la sauge et du beurre de karité.
  • Martine Mahé « Teinture aux plantes »: c’est aussi une coloration permanente dont les effets colorants proviennent de la présence de colorants azoïques tels que l’HC Blue 2, le Disperse Black 9, l’HC Yellow 4, l’HC Red 3, L’Acid Black 1, l’Acid Violet 43… Les plantes inclues dans la formulation sont l’huile de carthame et la myrtille.
  • Phyto-color: cette coloration pourrait laisser croire qu’elle est végétale car elle contient des plantes tinctoriales telles que la garance , le genêt, le Bois d’Inde. En réalité, c’est une teinture permanente oxydative « classique » composée de colorants et de révélateur dérivés de la pétrochimie.
  • Naturtint: malgré son nom, il s’agit également d’une coloration d’oxydation à base de produits de synthèse nocifs.

Ces colorations qui teintent les cheveux par l’intermédiaire de substances de synthèse à risques sont assez facile à reconnaître: il suffit de lire leur composition qui est inscrite -en tout petit caractères- sur ou sous la boîte.

  • Si le kit de coloration comprend un flacon de colorant et un flacon de lait révélateur, vous pouvez être certaine qu’il s’agit d’une coloration permanente oxydative.
  • Si vous repérez dans la liste INCI les ingrédients qui suivent: éthanolamine, peroxyde d’hydrogène, eau oxygénée, ammoniaque, -résorcinol, Paraphénylènediamine ou PPD, -benzène, toluène,-résorcinol, -naphtol, -phénol,  il s’agit également d’une coloration permanente « classique » qui agit par oxydation .
  • La présence des termes suivants: HC ou Basic ou Disperse Blue/ Violet/ Red/ Black/ Yellow suivis d’un numéro montre que vous avez affaireà une coloration semi-permanente  à base de colorants de synthèse azoïques.

→ La seconde catégorie de colorations  qu’il vaut mieux éviter est représentée par celles  qui teintent effectivement les cheveux grâce aux extraits végétaux inclus dans la formule mais qui contiennent également des colorants pétrochimiques et des additifs nocifs pour la santé. En voici quelques exemples:

  • Henné Color: contient du henné (Lawsonia Inermis), du thé vert, des extraits de mangue et de figue mais également les colorants synthétiques Basic Yellow 57, Basic Brown 17, de la triéthanolamine, du chlorométhylisothiazolinone, du Laureth-8, du Quaternium-80, etc…
  • Wella EOS « Teinture à base de plantes »: elle contient 80% de végétaux dont des plantes tinctoriales comme Lawsonia Inermis (henné) et Indigofera Tinctoria (Indigo), du  Cassia Auriculata, du Cyanopsis Tetragonna Alba mais également les colorants HC Blue 2, HC Yellow 13, de l’hexyldecanol, de l’hydroxyethyl-2-nitro-p-toluidine, du PEG-35, de la paraffine liquide, etc…
  • Henné El Cahira, Masria, Souad de Hennedrog: ce sont des hennés à base de poudres de Lawsonia Inermis (henné) auxquelles a été rajouté une certaine quantité de picramate de sodium qui est un colorant rouge-vif appelé également 2-amino-4,6-dinitrophénol, sodium salt. Ce colorant direct, dérivé du phénol ou du chlorobenzène. est toxique par inhalation, par ingestion et par contact cutané. Il est rajouté à la poudre de henné pour intensifier la coloration et augmenter sa tenue dans le temps.

En résumé, il faut garder à l’esprit qu’une vraie coloration végétale ne contient que des plantes tinctoriales et éventuellement quelques extraits végétaux aux propriétés protectrices,adoucissantes ou stimulantes pour le cheveu.

Pour  éviter d’acheter des colorations qui contiennent des substances nocives, il faut vérifier la composition inscrite sur la boîte ou le flacon:

  • pas de colorations qui se font en mélangeant deux flacons (colorant et révélateur)
  • pas de colorations à base d’ammoniaque, de résorcine, d’éthanolamine et de peroxyde d’hydrogène
  • pas de colorants de synthèse (HC, Direct, Acid, Disperse, Basic)
  • pas de substances dérivées de la pétrochimie (Picramate de sodium,PEG, PPD, phénols, toluène, résorcinol, quaternium, paraffine, silicone, EDTA, MCIT, etc..).

A présent que vous savez comment éviter les colorations « faussement « naturelles, vous allez découvrir celles qui sont « vraiment » naturelles, entièrement végétales et garanties sans ingrédients nocifs.

 

Les véritables colorations végétales

 

Les véritables colorations végétales se présentent généralement sous la forme de poudres fines vertes, beiges ou jaunes correspondant à un ou plusieurs extraits de plantes finement broyées.

Pour faire votre coloration végétale, deux options sont envisageables: utiliser un mélange tout prêt qui vous permettra d’obtenir la teinte précisée sur l’emballage ou bien faire vos propres mélanges à partir des poudres de plantes qui vous intéressent.

Si vous n’avez jamais fait de coloration végétale, il sera plus simple de débuter avec une teinture en mélange pré-dosé tout prêt.

Je vais donc  vous présenter les colorations de ce type disponibles actuellement dans le commerce et classées en fonction de leur marque.  J’en profiterai également pour vous donner quelques informations essentielles telles que l’étendue de leur gamme, leur composition, les garanties et certifications lorsqu’il y en a et enfin les adresses pour vous les procurer. Les voici donc….

KHADI

book 008

Les colorations Khadi sont élaborées en Inde. Cette marque propose des colorations 100% végétales qui intègrent des plantes médicinales de l’Ayurvéda. Elle est certifiée par le label cosmétique allemand BDIH. Cette certification garantit l’absence de dérivés pétrochimiques, de colorants et parfums synthétiques et l’utilisation en priorité de plantes issues de l’agriculture biologique ou de la cueillette sauvage dans la formulation. Le nuancier Khadi comprend 10 colorations toutes prêtes élaborées avec un mélange d’une ou plusieurs plantes tinctoriales et/ou de soin capillaire. Les teintes proposées  s’inscrivent dans une gamme qui va du blond clair au Noir , en passant par le Noisette et le Châtain clair.Voici quelques exemples de ces teintures ainsi que la liste INCI des végétaux qui entrent dans leur composition:

INCI Khadi

Les colorations Khadi sont disponibles dans les magasins biologiques. Vous pouvez aussi les commander  sur des  sites web spécialisés dont je vous donnerai la liste en fin d’article.

 

LOGONA

book 009

Cette marque de cosmétique allemande propose des « soins colorants » à base de plantes tinctoriales. Ces soins colorants se déclinent sous la forme de poudres et de crèmes colorantes. Il existe actuellement 13 nuances de colorations végétales sous forme de poudres et 5 nuances de crèmes colorantes. Toutes ces colorations sont certifiées par le label allemand BDIH ainsi que par Natrue. La composition des teintures sous forme de poudre comprend l’ajout de protéines de blé et d’huile de jojoba.

logona poudre noisette cuivrée
Composition d’une poudre colorante Logona
book 004
Composition d’une crème colorante Logona

 

 

Les colorations sous forme de crèmes prêtes à l’emploi comprennent des plantes tinctoriales, de l’argile, des épaississants végétaux (gomme xanthane, alginate, maltodextrine,..) et des huiles essentielles.

 

La coloration « Caramel » est particulière car elle comporte dans sa composition des oxydes de fer.

 

Les colorations Logona sont disponibles dans les magasins biologiques et sites web spécialisés.

 

 

 

HENNE DE SHIRAZ

book 006
Poudre de henné de Shiraz- Ingrédients

Cette marque de colorations végétales est fabriquée en Italie et distribuée par Beliflor. Les formulations de cette gamme n’ont rien à voir avec celles des crèmes colorantes permanentes « classiques » fabriquées par Beliflor.

Henné de Shiraz offre une palette de 10 nuances différentes à base de poudres de plantes broyées finement et conditionnées dans des petits pots de verre. Toutes ces colorations sont certifiées par le label italien BIO ICEA Eco Bio Cosmétique , ce qui garantit l’absence de produits de synthèse ainsi que l’utilisation de végétaux provenant pour certains de l’agriculture biologique.

Voici la liste des ingrédients qui entrent dans la composition de ces poudres: Lawsonia Inermis et Alba, jujubier, algues brunes, Indigofera, carthame, bois de Campêche, pastel des teinturiers, camelia, camomille, myrte, noyer, hibiscus, piment de Cayenne.

Ces colorations sont disponibles en magasins bios et par commande sur internet.

NOMADE PALIZE

henné Perse certifié Bio

Cette marque est celle d’un importateur de produits de l’agriculture biologique et éthique d’Iran. Il propose 4 colorations végétales en poudre sous la dénomination « Henné de Perse ». Voici la composition des quatre colorations:

-Henné cuivre: Lawsonia Inermis

-Henné noir: Indigofera

-Henné châtain: Lawsonia Inermis, Indigofera

-Henné neutre: Ziziphus Spina Christi, Lawsonia Inermis

Ces quatre colorations sont certifiées avec le label Cosmébio BIO par Ecocert. Ce label garantit que la liste INCI des ingrédients est exhaustive, que 95% des ingrédients végétaux de la formulation sont issus de l’agriculture biologique  et à l’inverse  que la composition ne contient pas de dérivés de la pétrochimie, d’OGM ni de nanoparticules.

Ces colorations sont vendues dans les magasins bios et par internet.

 

RADICO France

Ce fabricant dont le siège est aux USA propose des colorations élaborées en Inde. Celles-ci sont fabriquées à partir de plantes tinctoriales et de soins capillaires qui respectent la tradition ayurvédique. Actuellement, 23 nuances sont proposées sous forme de sachets contenant 100 grammes de plantes broyées.

Ces teintures capillaires sont certifiées par le label américain USDA Organic, le label indien India Organic et par Ecocert certification BIO. Voici quelques exemples de compositions des poudres colorantes disponibles chez Radico:

radico composition inci des différents mélanges

Ces colorations peuvent être commandées sur internet (Cf. liens vers les sites marchands en fin d’article).

CENTIFOLIA

C’est une marque française qui propose de la cosmétique bio ou naturelle.

En ce qui concerne les colorations végétales, Centifolia a élaboré une petite gamme de 4 colorations formulées à l’aide de deux plantes tinctoriales qui sont le henné (Lawsonia Inermis) et l’indigo (Indigofera Tinctoria),auxquelles sont adjoints des extraits d’Amla (Emblica Officinalis), stimulant de la repousse capillaire.

Centifolia met également à disposition des consommateurs  huit plantes tinctoriales ou de soins capillaires à appliquer seules ou en mélange sur les cheveux pour les colorer ou/et les soigner: brou de noix, poudre de Bois de Campêche, Camomille matricaire, Amla, Rhapontic, Curcuma, Brahmi et Garance.

Les poudres tinctoriales et de soins capillaires de Centifolia ne sont pas certifiées par un label, ce qui ne garantit pas leur composition. On les trouve dans les magasins bios et sur le site internet de Centifolia.

L’essentiel à retenir

 fille parapluie brune naturelle

Comme vous venez de le lire , il ne suffit pas d’inclure quelques extraits de plantes à une formulation pour que celle-ci soit à considérer comme une coloration « végétale » saine.

Une coloration est « végétale » seulement  si la couleur donnée aux cheveux provient non pas de colorants de synthèse, mais uniquement de plantes tinctoriales telles que le henné, l’indigo, la camomille, la rhubarbe, le brou de noix, le camélia, la myrte, etc..

Les formulations peuvent également contenir d’autres extraits végétaux dont le rôle est de protéger le cheveu, stimuler sa repousse, lui donner un aspect brillant ou encore apaiser le cuir chevelu. C’est le cas des plantes issues de la tradition médicale de l’Ayurvéda qui sont parfois inclues aux  mélanges: amla, bringharaj, shikakai, cassia, brahmi, …

La composition d’une coloration végétale doit dans tous les cas rester 100% végétale.

Il est important de bien lire les étiquettes quand vous commencez à faire vos premiers achats. Une fois que vous serez familiarisée avec les noms savants des plantes, il vous sera beaucoup plus facile de trouver la nuance qui vous convient.

Si vous voulez être certaine qu’une coloration ne contient pas de substance toxique, mieux vaut choisir des colorations ou des poudres de plantes qui portent un label de certification tel que BDIH, Cosmébio BIO, ICEA, etc..Ces labels garantissent que la liste des ingrédients  INCI est exhaustive et que les poudres de végétaux sont obtenues selon des modes de production et de transformation qui excluent au maximum les substances nocives pour la santé (pesticides, conservateurs,additifs de synthèse, ..).

Les colorations végétales certifiées sont disponibles dans les magasins biologiques suivants: BioMonde, La Vie Claire, La Vie Saine, Biocoop, Chez Marcel, Satoriz, etc….

Si vous souhaitez passer commande sur internet, voici une liste de liens vers les sites marchands qui  proposent les colorations conseillées:

Il ne vous reste plus maintenant qu’à vous lancer dans votre première coloration végétale. N’hésitez pas à vous faire aider par une personne de votre entourage pour la première application de ce genre de coloration car leur consistance est plus épaisse que celle des colorations « classiques ». Vous allez constater que le résultat en vaut la peine!

chevelure reflets naturels

A très bientôt pour vos commentaires et vos questions !

39 commentaires sur “Les colorations naturelles non-toxiques pendant la grossesse: la liste

  1. Bonjour,
    merci pour vos articles qui sont très intéressants.
    Concernant les colorations naturelles constituées à 100% d’extraits de plantes, comment peut-on être sûre que certaines plantes ne sont pas nocives pour le bébé? Par ex, Certaines huiles essentielles bio et contenant des extraits de plantes sont interdites pendant la grossesse.
    J’ai acheté une coloration bio 100% végétale contenant les plantes suivantes :
    Henné, indigo, amla, harad, baheda, brahmi, bringaraj

    je n’ai pas encore osé l’utiliser.
    Qu’en pensez-vous?

    J'aime

    • Bonjour Sophie,
      Tout d’abord un grand merci pour votre commentaire et je réponds à votre question qui va intéresser également d’autres (futures) mamans.
      La grossesse est une période de vie qui nécessite des précautions spécifiques. En ce qui concerne la cosmétique, il n’y a qu’un moyen qui permet de savoir ce que contient le soin, c’est de vérifier les ingrédients de la liste INCI. La réglementation cosmétique oblige les fabricants à déclarer par cette liste tout ce qui rentre dans la composition de leurs produits.Les plantes utilisées par des laboratoires cosmétiques connus pour formuler des colorations exclusivement végétales ne sont pas toxiques. C’est le cas des plantes que vous citez, issues de la tradition ayurvédique. En ce qui concerne les huiles essentielles, il vaut mieux les éviter durant la grossesse. Pour savoir si votre coloration en contient, sachez qu’elles apparaissent dans la liste sous la forme  » Huile essentielle de… » ou « H.E. ». Si vous ne lisez pas une de ces expressions, c’est que votre produit n’en contient pas.Durant la grossesse, afin de vous tranquilliser, il peut être intéressant d’utiliser des colorations végétales qui portent un label de biocosmétique. Après la naissance de Bébé, vous pouvez vous permettre de faire vos colorations avec des produits moins « exigeants ». En ce qui concerne la composition de la coloration que vous n’avez pas encore osé utiliser, je ne vois rien dans les ingrédients cités qui soit dangereux pour Bébé. J’espère avoir bien répondu à votre question et reste à votre disposition Sophie. Belle journée.

      J'aime

  2. […]  Nature et Progrès est également un label de biocosmétique exigeant mais je ne vous en parlerai pas ici car pour l’instant, je n’ai pas repéré de marques de fonds de teint et de blushs qui portent cette mention. Par contre, si vous cherchez un shampooing, un gel de douche, une crème hydratante ou une coloration capillaire certifiés par Nature et Progrès, vous en trouverez facilement sur les sites de vente par Internet ou dans les supérettes bios. Cf. liens vers mes articles Gels de douche et Les colorations naturelles. […]

    J'aime

  3. Bonjour.
    Super article sur ce qu’on croit végétale mais au final non…
    Je suis passé du chimique au henné il y a quelque mois et honnêtement je n’ai Pas réussi avec les reflets roux orange du henné. Mais je nai pas craque pour revenir au chimique enfin je pensais… Je suis allé Dans mon magasin bio et je suis parti sur du beliflor. Or tu dit que le beliflor n’est Pas si végétale que ça… Je te pose donc ma question ultime: qu’est ce qu’on peut avoir comme coloration prête à l’emploi 100 %végétale (pas de henné ni de poudre je n’y arrive Pas)?
    Il y a du nouveau chez beliflor ça s’appelle doussbeliflor est ce que c’est mieux ?
    J’aimerais vraiment une crème colorante prête à l’emploi 100 %végétale. A part logona je crois que ça s’arrête là.
    Tu as lair de bien ty connaître, j’espère que tu pourras m’aider ? Merciiiii
    Voilà bonne soirée.

    J'aime

    • Bonjour Aurélie et merci beaucoup pour votre commentaire.
      Je vais vous décevoir mais effectivement, il n’y a pour l’instant que Logona qui propose des colorations naturelles (vraiment) prêtes à l’emploi, donc plus simples à mettre en œuvre que les poudres à base de plantes et de minéraux. En ce qui concerne Beliflor, je n’ai jamais compris comment cette marque pouvait être mise en rayon dans les magasins bio car les composants de leurs colorations sont des produits obtenus par synthèse en laboratoire, à partir de dérivés pétroliers. Alors bien sûr, leur composition inclut également des plantes mais quel intérêt si en même temps vous décapez vos cheveux, votre cuir chevelu et que vous permettez à des substances toxiques de pénétrer dans votre organisme par passage transcutané? La coloration Douss’Color contient plusieurs substances nocives: de l’éthanolamine (amine aromatique obtenue à l’aide d’oxyde d’éthylène, nocive et corrosive), du résorcinol (irritant, sensibilisant, surspecté d’effets sur la thyroïde), de la m’ et de la p-aminophénol (colorants d’oxydation dérivés du benzène, irritants et sensibilisants), du diméthicone (silicone),toluène-2,5-diamine, etc… Les colorations Beliflor précédentes sont elles aussi fabriquées à partir des mêmes molécules irritantes, toxiques et sensibilisantes que les colorations d’oxydation classiques (sodium lauryl sulfate, éther de glycol, colorant alphazurine A, p-phénylène diamine, parfums et conservateurs de synthèse, etc…). Donc, soit vous choisissez une coloration toute prête Logona, soit vous essayez des colorations naturelles à base de poudre (Khadi, Shiraz, etc…) en vous faisant aider par une amie ou une coiffeuse pour l’application car je reconnais que cela demande un tour de main et surtout… de ne pas être pressée. Vous me direz si vous avez fini par trouver votre bonheur, en tous les cas je vous le souhaite. Bonne journée Aurélie.

      J'aime

  4. Je te remercie pour ce commentaire détaillé. Malheureusement je n’ai trouvé aucun henné qui ne vire pas au roux orange chez moi… Même en laissant poser des heures je n’arrive à aucun résultat satisfaisant…
    Quelle serait la moins pire des couleur dite naturelle ?
    Je suis châtain clair et javais un reste de henné orange bien sûr j’ai donc fait un châtain de chez beliflor. Mes cheveux sont maintenant acajou tirant encore sur le orange… Si je fait une logona j’ai peur que ça ne fasse rien… Que me conseille tu ?
    Merci pour tout. Bonne soirée

    J'aime

    • Alors le henné est une plante à elle toute seule. Quand on se penche sur les gammes de colorations naturelles qui existent, on constate que les fabricants vont mélanger plusieurs plantes ensemble pour obtenir la nuance de teinte désirée. Si vous appliquez sur votre chevelure une poudre qui contient uniquement du henné rouge, vous aurez forcément des reflets rouges ou orangés selon votre teinte naturelle de cheveux. Donc, si vous souhaitez une coloration proche de votre couleur de cheveux naturelle, c’est-à-dire plutôt châtain, il faudra choisir une poudre qui contient plusieurs extraits de plantes en mélange. Vous pouvez vous en procurer dans les magasins bios en particulier. Pour ma part, je connais Logona et Khadi. Logona a l’avantage de proposer entre autres des colorations toutes prêtes, ce qui est pratique mais en sachant que ça ne couvre pas vraiment les cheveux blancs si vous en avez. Khadi propose des teintes en poudre et le mélange « Noisette » ou le « Marron foncé » pourraient vous convenir car ces deux teintes ne virent pas au « roux ». Par contre, étant donné que vous avez fait une coloration « permanente » de chez Beliflor, lisez bien les modes d’emploi de chez Logona et de chez Khadi (Foire aux questions sur leur site) car ils expliquent comment faire au mieux en fonction de ce que vous avez appliqué précédemment sur vos cheveux en terme de coloration. J’espère que vous allez trouver votre bonheur avec ces deux marques ou d’autres, il faut souvent faire quelques essais pour « personnaliser » votre teinte, mais je crois que ça vaut le coup en terme de résultats et de respect du cheveu. Bonne fin d’après-midi en attendant.

      J'aime

  5. Bonjour, la composition du henné Kadi noisette naturel est elle vraiment dans danger pour le bébé au cours du premiers trimestre de la grossesse? J’ai lu que même pour les colo végétales il fallait attendre 6/7 mois…. Merci.
    Emmanuelle.

    J'aime

    • Bonjour Emmanuelle,
      Cette coloration végétale est composée d’Indigo, de Henné, d’Emblica Officinale, d’Eclipta Alba et d’Azadirachta Indica appelé également Neem. Cet ensemble de végétaux va rester sur vos cheveux et sur votre cuir chevelu durant la pose mais il ne va pas traverser votre peau. A l’inverse, les colorations classiques sont à base de molécules de synthèse puissantes puisqu’elles doivent pénétrer dans le cheveu pour en modifier les pigments naturels. De plus, les fabricants rajoutent souvent des substances « secondaires » qui ont pour objectif d’augmenter cette pénétration dans la fibre capillaire. Ceci explique pourquoi un pourcentage des molécules toxiques des colorations classiques peuvent pénétrer dans l’organisme. Pour en revenir à la coloration Khadi « Noisette », elle contient un pourcentage de Neem qui est utilisé traditionnellement pour assainir le cuir chevelu.L’huile de Neem est utilisée en agriculture comme insecticide mais dans le cas de la coloration Khadi, il n’est pas précisé s’il s’agit d’huile ou de poudre de feuilles. Il est probable que la coloration contienne très peu de cette plante qui n’a pas d’intérêt en tant que substance colorante. Cependant, si vous avez des craintes à ce sujet, vous pouvez choisir une marque différente telle que Henné de Shiraz (nuance Châtain clair) ou Nomade Palize (Châtain). Personnellement, j’utilise Khadi Noisette depuis deux ans et je n’ai pas eu de réactions mais si vous êtes enceinte, il ne faut surtout pas que vous ayez des craintes en faisant votre coloration car tout stress est à éviter durant une grossesse. Durant la grossesse, un bébé est particulièrement sensible aux expositions nocives de l’âge de trois semaines jusqu’à trois mois. Ensuite, une sensibilité existe encore jusqu’à huit mois. Si vous avez beaucoup de craintes par rapport à une coloration, même végétale et certifiée, vous pouvez décider de ne pas vous colorer les cheveux durant la grossesse mais d’en profiter pour les bichonner en appliquant des soins naturels biocertifiés qui vont les nettoyer et leur redonner de la brillance (argile,rhassoul, huiles végétales). Qu’en pensez-vous Emmanuelle?

      J'aime

    • Bonjour Céline,
      Un décolorant est une substance qui modifie la structure de vos pigments capillaires. C’est toujours un « agressant » du cheveu. Le produit le plus utilisé pour cela est le peroxyde d’hydrogène, autrement dit l’eau oxygénée. Ce peroxyde d’hydrogène existe à l’état naturel mais à très faible concentration dans certaines substances telles que le miel. Si vous avez des cheveux foncés et que vous voulez obtenir un blond, les substances naturelles n’y parviendront pas. Il vous faudra recourir à la chimie, peroxyde d’hydrogène à dose conséquente avec ou sans ammoniaque. Vos cheveux seront abîmés. Si vous souhaitez juste éclaircir un peu leur teinte, plusieurs possibilités s’offrent à vous.
      -le miel: il éclaircit grâce à une faible teneur en peroxyde d’hydrogène
      -la camomille matricaire: utiliser une décoction de cette plante en application sur les cheveux
      -la rhubarbe: reflets clairs en infusion à appliquer sur les cheveux
      -le jus de citron: il donne des reflets brillants et éclaircissants en application sur les cheveux, mais il ne faut pas l’utiliser régulièrement car son acidité abîme les cheveux.
      -la marque Shiraz propose un henné composé d’un mélange de plantes pour éclaircir les cheveux

      Voilà en gros ce que je peux vous répondre.
      Bonne journée Céline.

      J'aime

    • Bonjour Patricia,
      Merci pour votre question. Je ne connaissais pas cette marque de cosmétiques.
      A priori, il s’agirait de produits plus particulièrement destinés aux professionnels.
      Ce fabriquant propose des colorations à base de végétaux et à tendance ayurvédique. Dans la description, il parle de plantes issus de l’agriculture biologique.
      Dans la composition , il n’est pas fait mention de substances synthétiques.
      C’est un peu particulier car ce fabricant ne permet aux professionnels de passer commande qu’après avoir suivi une formation spécifique assurée par ses collaborateurs.
      Pour vérifier la composition exacte des colorations, il faudrait avoir accès au descriptif sur l’emballage.
      Le souci, c’est qu’aucun label de certification biologique n’apparaît, ni pour les plantes utilisées, ni pour la formulation des diverses colorations. J’ai envoyé un mail pour avoir les renseignements à ce sujet mais il n’y a pas eu de réponse.
      Sur le site, il est également fait mention de poudre micronisée: s’agit-il de particules très fines ou de nanoparticules, je ne sais pas.
      Donc en conclusion je dirais que le fabricant ne mentionne sur son site que la présence de poudres de plantes issues de l’agriculture biologique, ce qui serait donc naturel, mais que cependant aucune certification n’apparaît pour garantir les compositions. Donc, pas de certitude sur la composition naturelle des colorations.

      J'aime

    • Bonjour Emma,
      Je m’étais déjà intéressée à cette marque mais je n’avais pas trouvé de renseignements précis à son sujet.
      Sur leur site, il est question de trois shampooings qui prolongent les reflets colorants, un brun, un roux et un blond. La composition des shampooings est détaillée sur le site mais les conditions générales de vente précisent que seule la fiche descriptive est valable. Donc, je ne suis pas certaine que tous les ingrédients soient présents dans la description, d’où l’incertitude. Il n’est pas fait mention d’ingrédients biologiques ni d’un label de cosmétique biologique.
      Il faudrait pouvoir accéder au formulaire INCI présent en principe sur les emballages des produits utilisés mais comment faire puisque ces cosmétiques ne sont vendus qu’à des professionnels de la coiffure?
      Les plantes utilisées pour les reflets sont le brou de noix, la garance et l’indigotier. Ce sont des grands « classiques » des plantes tinctoriales. Elles sont associées aux ingrédients d’un shampooing qu’ils définissent comme à usage quotidien.
      Ceci pourrait laisser entendre qu’il faut faire ces shampooings tous les jours pour obtenir l’effet escompté?
      En résumé, pas de label biologique, difficultés pour accéder au descriptif complet INCI de la composition et peut-être la nécessité de shampouiner ses cheveux très fréquemment.
      Bonne après-midi Emma.

      J'aime

      • Merci de votre réponse rapide. Je n’ai en effet pas trouvé plus d’information. Il n’est pas seulement question des shampoings mais ils font apparemment aussi des couleurs en salon. Mais pas plus d’informations détaillée en effet. Dommage !!!
        Merci encore pour le temps pris à me répondre.

        J'aime

  6. Je reviens de mon coiffeur, qui m’a fait une coloration avec K de Karité châtain foncé en me vendant une coloration naturelle…
    Je suis stressée en lisant votre article car je suis enceinte de 7 mois !!!!
    Quels sont les risques ???

    J'aime

    • Bonjour Suaudeau,
      Cette coloration n’est effectivement pas composée uniquement de substances naturelles mais également de colorants synthétiques. Disons que la composition de cette couleur n’est pas totalement « propre » mais qu’elle n’est pas la plus nocive qui soit. Etant donné que votre grossesse est déjà de 7 mois, vous n’avez pas à vous faire de soucis. Si vous souhaitez refaire une coloration avant la fin de votre grossesse ou durant l’allaitement (si vous choisissez d’allaiter), essayez de trouver une coloration biologique entièrement végétale et sans colorants de synthèse. Référez-vous par exemple aux quelques marques que j’ai citées dans mon article.

      J'aime

  7. Bonjour et merci pour ces informations ultra détaillées !
    J’en suis à 5 mois de grossesse et j’ai fait il y a 2 mois une coloration naturelle (khadi marron foncé) mais j’ai été très déçue par l’odeur « d’épinards » comme me disait mon fils.. odeur que j’ai senti pendant près de 2 semaines !
    Y aurait-il une marque avec une odeur agréable ? Même si je l’avoue c’est très subjectif ! 😉
    Mon côté cruella revient au galop avec mes mèches blanches et j’etais à deux doigts d’acheter une coloration des 3 chênes à la pharmacie…
    merci de vos conseils !

    J'aime

    • Bonjour Delphine et merci pour votre commentaire.
      C’est exact que cette coloration sent les plantes, en particulier les premiers jours avant que vous n’ayiez relavé vos cheveux avec un shampooing. je ne sais pas s’il existe des colorations naturelles efficaces sur cheveux gris et qui ne sentiraient rien. Peut-être le henné de Shiraz, mais je ne l’ai pas encore essayé.
      En ce qui concerne les colorations de la marque Trois chênes, il s’agit de colorations semi-permanentes à base de colorants synthétiques. Même si le fabricant a rajouté quelques plantes dans la composition, ce ne sont pas ces ingrédients qui donnent la couleur mais les colorants chimiques. C’est ce qu’on appelle des colorations d’oxydation, elles modifient la structure des fibres capillaires et tendent à fragiliser les cheveux.
      Pour exemple, j’ai regardé la composition de la coloration « Châtain foncé » et j’ai relevé les éléments suivants:
      – éthanolamine: agent dispersant à odeur d’ammoniac, corrosif et sensibilisant cutané et respiratoire.
      – p-phénylènediamine: colorant de synthèse, absorbé par le cuir chevelu, sensibilisant cutané et respiratoire, toxique.
      – 4-chlororésorcinol: corrosif, sensibilisant, irritant des voies respiratoires.
      – 2-amino-4-hydroxyéthylaminoanisole: colorant de synthèse, corrosif, peut contenir des impuretés toxiques.
      – 4- amino-2-hydroxytoluène: toxique, allergisant de contact.
      – m-aminophénol: irritant et sensibilisant.
      – peroxyde d’hydrogène: eau oxygénée, corrosif, biocide.
      – laureth-3: émulsifiant dérivé éthoxylé (PEG): peut contenir des résidus de substances cancérigènes (oxyde d’éthylène et 1,4 dioxane).
      – oxyquinoline sulfate: conservateur bactéricide, fongicide.
      – benhetrimonium méthosulfate: agent anti-statique, dérivé d’ammonium quaternaire, corrosif et toxique.
      – parfum: composition inconnue
      Comme vous le constatez, ces colorations semi-permanentes ne sont pas du tout « naturelles » et contiennent des ingrédients peu recommandables.
      Pour en revenir à la coloration Khadi dont l’odeur peut vous gêner, peut-être pourriez-vous les quatre mois qui viennent vous contenter de faire une recoloration ciblée sur les mèches qui sont très apparentes, sans vous recolorer l’ensemble de la chevelure? Ceci permettrait de diminuer la dose de poudre de plantes utilisée et donc de moins sentir cette odeur.

      J'aime

      • Parfait ! merci beaucoup ; en effet heureusement que je suis tombée sur votre page !
        peut-être que les mèches ciblées seraient moins nocives en effet.. et peut-être chez ma coiffeuse directement (elle fait des couleurs naturelles)
        merci !

        J'aime

  8. Bonjour,
    Jusqu a présent j utilisais des colorations du commerce. Ayant fais une grosse allergie à la dernière, je me tourne vers des colorations naturelles, le seul probleme j ai maintenant beaucoup de cheveux blancs et je crois que Logona ne couvre pas les cheveux blancs. Je ne sais plus vers quoi me tourner. Pourriez vous me renseigner svp. Merci beaucoup

    J'aime

  9. Bonjour,
    Pour moi, les couleurs végétales 100 % ne me réussissent pas : au bout de 2 ans j ai enfin compris pourquoi mes racines étaient plates sans volume et pas du tout satisfaite du résultat : en fait, la couleur végétale enrobe le cheveu , et chez moi , cheveu trop lisse et plat ! j ai retrouvé mes boucles naturelles avec coloration chimique ( hélas !) et plus de volume au niveau de mon dessus de tête : j utilise donc les colorations les moins pires : herbatint, kores, sanotint, et autres …. . Pouvez vous me conseiller , sur la marque de coloration chimique la moins pire ????? un grand merci ! nicole

    J'aime

    • Bonjour Nicole,
      Malheureusement en ce qui concerne les marques que vous citez, ce sont toutes des colorations permanentes ou semi-permanentes.
      Elles contiennent toutes des molécules toxiques en mélange: résorcinol, éthanolamine, aminophénols, dérivés du toluène et du naphtalène, phénylènediamine, etc… Ces substances sont associées à des extraits de végétaux divers qui permettent à ces marques de mettre en avant une idée de « naturel » alors que ce n’est pas le cas.
      Du coup, je ne peux pas vous indiquer une marque qui serait moins pire que l’autre.
      Je comprends bien votre souci avec vos cheveux qui seraient « raplaplas », sans volume. Pourriez-vous me dire quelle marque de coloration végétale vous utilisiez?

      J'aime

      • merci vraiment pour votre réponse : ma coloration naturelle était effectuée chez un coiffeur grand spécialiste de la couleur végétale , et je ne connais pas la marque qu il utilisait ! par contre , dernièrement, suite à ma question dans un autre forum, on me conseille KHADI qui parait t il ne lisse pas les cheveux comme les autres.

        J'aime

      • Bonjour Nicole,
        J’utilise régulièrement cette marque et je n’ai aucun souci, les cheveux ne sont pas empesés une fois que vous les avez relavés au bout de 48h en utilisant du shampooing. Vous pouvez essayer et vous verrez bien si la tenue de vos cheveux vous satisfait. Utilisant cette marque depuis quelques années, j’ai l’impression que ça donne de la brillance . Après, ce n’est peut-être qu’une impression. Bonne journée Nicole.

        J'aime

  10. bonjour , article super bien traité j’ai appris un tas de choses sur les couleurs végétales , que j’ai déjà essayé mais dont le résultat me satisfait pas trop étant donné que toutes mes racines sont complètement blanches d’où un résultat oranger que je n’aime pas du tout . Auriez un conseil à me donner pour palier à ça ? Merci

    J'aime

    • Bonjour et merci pour votre commentaire. Effectivement, il y a souvent un effet orangé sur des cheveux blancs après quelques shampooings. Je peux vous parler de mon expérience en ce qui concerne la coloration Khadi. Si vous souhaitez utiliser les teintes marron foncé ou noir sur des racines blanches, ils conseillent de les « pré-colorer » avec la teinte » Henné pur rouge » qui va servir d’accroche pour ce que vous allez appliquer en teinte définitive. Les colorations naturelles étant déposées en superficie des cheveux doivent être renouvelées plus souvent si vous voulez conserver la coloration choisie. C’est ce que je fais pour ma part. Dès que la coloration faiblit, je refais une application « locale » qui évite justement l’effet orangé. J’espère que mes explications sont suffisamment claires et qu’elles vous auront aidée. Bonne journée Rosaria.

      J'aime

  11. Bonjour,
    J’ai testé le henné chatain naturel de Aroma zone, je l’ai trouvé vraiment bien couvrant sur des cheveux blancs:
    https://www.aroma-zone.com/info/fiche-technique/coloration-vegetale-henne-chatain-naturel-bio#composition
    J’avais testé avant ça Aube indienne, moins efficace. A priori il n’y a aucun mauvais ingrédients, mais je me pose des questions vu son efficacité et son prix très peu elévé!
    Qu’en pensez vous?
    Merci!

    J'aime

    • Bonjour Emilie, effectivement le Henné châtain naturel d’Aroma-Zone est à 6,90 euros les 200g. D’après la composition lue sur leur site internet, il ne contient que des plantes issues de l’agriculture biologique. Il est certifié bio avec le label Cosmos Organic. Donc si la composition indiquée sur leur site correspond bien à ce qu’il y a dans le produit, il s’agit d’un henné 100% à base de plantes d’origine biologique. Ce n’est pas le cas des colorations Aube indienne. Bonne journée Emilie.

      J'aime

    • Bonjour Mathilde, merci à vous également.
      J’ai suivi le lien que vous avez mis et j’ai vu que le magazine Que choisir avait évalué seulement les sprays-retouche Nutricolor Delicato de cette marque alors qu’ elle marque propose également des colorations permanentes.
      En ce qui concerne le spray « entre deux colorations », il n’est pas naturel car constitué de molécules de synthèse et de pigments minéraux (oxydes de fer), le tout complété par des protéines de riz et de l’huile d’argan bio en très petite quantité. Les molécules de synthèse ne sont pas toxiques mais ça reste un mélange synthétique. Le lauroyl-arginine est irritant, le sodium benzoate est un conservateur dérivé de produits pétroliers, l’alcool dénaturé est desséchant, le parfum est synthétique et il est possible que les oxydes de fer soient de taille nanométrique (pas de précision). Si vous souhaitez utiliser un de ces sprays sur vos racines, pensez à ne pas les respirer, aérez et sachez que la coloration s’efface avec un shampooing.
      Le magazine Que choisir n’a pas évalué à priori les colorations permanentes Biokap. J’ai vérifié leur composition: ce sont des colorations classiques constituées de molécules nocives, irritantes et sensibilisantes (résorcinol, éthanolamine, phénoxyéthanol, , naphtalènediol, 4 amino 2 hydroxytoluène, etc…
      Voilà en gros ce que je peux vous dire. Bonne après-midi.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.